Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Milltown Star continue de faire rêver son entourage

Courses / 19.11.2019

Milltown Star continue de faire rêver son entourage

« Nous l’avions présenté yearling à Tattersalls, en Irlande… Et personne n’avait voulu de lui. Absolument personne : nous l’avions racheté 2.000 € ! » Steven Smith (Hunscote Stud), co-propriétaire et éleveur de Milltown Star (Roderic O’Connor), ne cache pas sa joie… Le poulain, monté au millimètre par Gérald Mossé, mains au chaud dans les gants blancs, a décroché sa première victoire dans ce Prix Hérod (L).

Jamais bien loin dans le parcours, en quatrième position d’un peloton qui a évolué détaché de la corde, Milltown Star s’est rapproché à l’entrée de la ligne droite pour se porter à la hauteur d’Afraid of Nothing (Charm Spirit). Gérald Mossé a temporisé et, voyant Ellerslie Lace (Siyouni) venir côté corde, il a demandé son effort au poulain, qui a bien répondu. Il s’impose d’une demi-longueur devant Ellerslie Lace, Choise of Raison (Zoffany) étant troisième à une longueur un quart.

Juste eu besoin de le garder équilibrer. Milltown Star décroche la troisième victoire de sa carrière. Le pensionnaire de Mick Channon est un poulain dur, expérimenté : il avait déjà couru à neuf reprises, dont deux victoires et quatre places. Mais il n’avait jamais couru sur une piste aussi lourde que celle de Chantilly ce mardi. Steven Smith nous a dit : « Il avait débuté en terrain bien souple à Carlisle, au mois de mai, se classant neuvième sur quinze… Mais il n’avait pas de référence sur un terrain lourd. Il y avait une interrogation. Gérald Mossé nous a dit que, dans la ligne droite, tout ce qu’il a eu à faire était de le garder bien équilibré. Il gagne sur 1.400m sur ce type de piste donc il devrait être possible de le rallonger sur 1.600m l’année prochaine. Milltown Star n’a pas vraiment fait le mile cette année mais il devrait y arriver cette année. »

Peut-être encore un peu de marge. Pour Steven Smith, Milltown Star a certainement les moyens de progresser encore : « C’est un bon poulain, qui n’est pas encore fini physiquement. Il continue de se développer, de prendre de la force. Je pense qu’il peut encore progresser. Il faudra discuter avec Mick Channon, mais il n’est pas impossible qu’il soit castré. Nous allons réfléchir à tout cela. Pour mon haras, Hunscote Stud, c’est une belle victoire. Nous sommes un jeune haras, créé il y a sept ans, et Milltown Star nous offre un troisième succès black type. » Hunscote Stud a aussi élevé Dan’s Dream (Cityscape), lauréate des Fred Darling Stakes (Gr3) en 2018, et Rebecca Rocks (Exceed and Excel), lauréate de Listed au mois de juin à Bath. En avril 2019, Hunscote Stud hébergeait une vingtaine de poulinières.

La souche de Nebraska Tornado. Élevé par Hunscote Stud, Milltown Star est un fils de Roderic O’Connor et de Hail Shower (Red Clubs), gagnante de deux courses. Il a été racheté 2.000 € yearling à Tattersalls Irlande. C’est le troisième produit d’Hail Shower, qui a donné un autre gagnant : Sigrid Nansen (Cityscape), cheval de handicap lauréat de trois courses. Il faut remonter à la troisième mère pour trouver du black type. Love the Rain (Rainbow Quest) a en effet donné Quenched (Dansili), lauréate des Aphrodite Stakes (L) et mère d’Excess Knowledge (Monsun), double lauréat de Gr3 en Australie. La quatrième mère, Sky Love, est à l’origine de Nebraska Tornado (Storm Cat), lauréat du Prix de Diane (Gr1) et du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Il s’agit donc de la souche de Burning Sun, lauréat du Prix Eugène Adam (Gr2), de Mirabilis, gagnante de Gr3 sur 1.600m gazon aux Etats-Unis et mère de Monarch Glens, lauréat des Darley Club Stakes (Gr3).

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Roderic O’Connor

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Secret Garden

 

 

 

 

Chalamont

MILLTOWN STAR (M2)

 

 

 

 

 

 

Red Ransom

 

 

Red Clubs

 

 

 

 

Two Clubs

 

Hail Shower

 

 

 

 

 

Beat Hollow

 

 

Beat the Rain

 

 

 

 

Love the Rain

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 26’’30

De 1.000m à 600m : 26’’97

De 600m à 400m : 12’’96

De 400m à 200m : 12’’57

De 200m à l’arrivée : 13’’61

Temps total : 1’32’’41