Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

MORGIANA HURDLE (GR1) - Saldier frappe fort et fait plaisir aux étalonniers français !

International / 16.11.2019

MORGIANA HURDLE (GR1) - Saldier frappe fort et fait plaisir aux étalonniers français !

MORGIANA HURDLE (GR1)

Saldier frappe fort et fait plaisir aux étalonniers français !

Voici un Gr1 irlandais qui va ravir bien des Français ! D’une part car les trois premiers sont des "FR", mais aussi car il s’agit de la victoire d’un fils de Soldier Hollow (In the Wings), dont trois fils vont officier sur le marché de l’obstacle dans notre pays en 2020 : Pastorius (haras de la Hêtraie), Ivanhowe (haras de Cercy) et Dschingis Secret (haras de Saint-Arnoult).

Un podium 100 % "FR". Ce samedi, Saldier (Soldier Hollow) a donc remporté son deuxième Gr1 dans le Morgiana Hurdle, après son succès dans le Champion 4yo Hurdle 2018, alors qu’il faisait sa rentrée après 371 jours d’absence. Le cheval de Rich Ricci a galopé en troisième position à la corde, sans faire une faute. À la sortie du tournant final, il s’est rapproché avec du gaz et il a menacé les leaders au saut de la dernière claie. Puis, sur le plat, Saldier s’est détaché pour l’emporter nettement. Cet ancien pensionnaire de Tony Castanheira n’a quasiment jamais déçu et le meilleur est peut-être à venir pour lui. Il devance deux autres français de naissance l’animateur Petit Mouchoir (Al Namix) et le grand favori Klassical Dream (Dream Well), très allant en début de course et qui a semblé avoir besoin de cette rentrée. Entraîneur de Saldier et Klassical Dream, Willie Mullins a dit : « Après sa blessure l’année dernière, nous avons laissé la nature faire avec Saldier. Cela a marché. Sa course de l’année passée à Naas nous avait prouvé qu’il avait le niveau pour être un cheval de Gr1. Espérons qu’il va progresser. Klassical Dream a été trop allant au début de la course. Je pense qu’il va progresser sur cette rentrée et qu’il préférera une allure plus rapide»

Le croisement de Pastorius. Inbred 2 x 3 sur In the Wings (Sadler’s Wells), Sadlier a été élevé en France pour le compte de l’Azienda Agricola Le Ginestre, c’est-à-dire Sergio Bazzani. Amateur de lignées allemandes, ce dernier est le copropriétaire de Waldblumchen (Sea the Moon), troisième du Prix Volterra (L) sous l’entraînement d’Alessandro Botti. Saldier est le deuxième gagnant de Gr1 sur les obstacles de la production de Soldier Hollow (In the Wings), après Arctic Fire (Bar One Racing Hatton’s Grace Hurdle, Gr1). Avec une mère par Monsun (Königsstuhl), Saldier est donc issu du même croisement que six black types en plat, dont l’étalon du haras de la Hêtraie Pastorius (Prix Ganay, Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen & Derby allemand, Grs1). Saldier fut lui-même un bon cheval de plat, pris en valeur 45, avant de quitter la France.

Sa mère passe en vente chez Arqana. Salve Evita (Monsun), la mère de Saldier, est inscrite à la vente de décembre où elle sera présentée par le haras du Grand Lys. Elle portera le 866 et est pleine de Motivator (Montjeu). La deuxième mère a produit Sri Putra (Oasis Dream), lauréat du Prix Guillaume d’Ornano et des York Stakes (Gr2), qui a fait la monte en France au haras du Saz. Elle a aussi donné Duty (Rainbow Quest), lauréat de l’Aramark Winning Fair Juvenile Hurdle (Gr2). La troisième mère a produit la classique Caerlina (Caerleon), lauréate du Prix de Diane (Gr1) et aïeule de l’étalon du haras de Bouquetot Al Wukair (Jacques Le Marois, Gr1).

BEGINNERS CHASE

Faugheen, facile mais sans convaincre

Le champion hurdler Faugheen (Germany), vainqueur notamment du Champion Hurdle (Gr1), effectuait ses débuts en steeple ce samedi à Punchestown à l’âge de 11ans. Il s’est imposé de sept longueurs et demie, après avoir produit une belle accélération sur le plat, mais il n’a pas convaincu pour autant. En tête dès le départ, il a fait une faute sérieuse dans le tournant des tribunes, son jockey Paul Townend se retrouvant sans étriers. Passé troisième, il a mieux sauté ensuite, mais a refait une faute dans le tournant final. Dans la phase finale, sa classe a fait la différence face à un petit lot, pour filer au poteau en facile vainqueur. Pourra-t-il atteindre le niveau Gr1 en steeple ? Cela reste à prouver, mais il ne faudra pas qu’il fasse des erreurs comme celles de samedi. Son pilote l’a trouvé un peu prudent ce qui est logique et son entraîneur Willie Mullins a dit : « Il a été brillant dans le bon sens du terme même s’il a fait des erreurs. Il a essayé de faire ce qu’il faisait sur les claies, c’est-à-dire de galoper dedans. Mais il a réalisé qu’il ne pouvait pas faire ça sur les fences. Il a montré une très belle accélération. » En une semaine, Willie Mullins a démontré que ses vieux soldats Faugheen et Douvan (Walk in the Park) avaient encore de très beaux restes. Du côté des bookmakers, ils ont baissé Faugheen pour le JLT Novices’Chase de 33 à 16/1.