PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3ANS (GR1) - Nirvana du Berlais, un autre beau mec !

Courses / 03.11.2019

PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3ANS (GR1) - Nirvana du Berlais, un autre beau mec !

AUTEUIL, DIMANCHE

Lauréat du Prix Aguado (Gr3) au printemps, Nirvana du Berlais (Martaline) n’avait pu confirmer son leadership en deux sorties cet automne. Les parieurs lui préféraient donc plusieurs concurrents ce dimanche, à commencer par Sangennaro (Poliglote), désinvolte lauréat du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Mais le représentant d’Hubert Mauillon et du haras du Berlais a terrassé l’opposition dans le Prix Cambacérès (Gr1), offrant ainsi un deuxième succès consécutif dans l’épreuve au tandem Chaillé-Chaillé/Dubourg.

Un succès acquis quasiment de bout en bout. Parti légèrement en retrait, Nirvana du Berlais a ensuite rejoint Sangennaro aux commandes de l’épreuve au premier passage devant les tribunes. Parfait dans ses sauts, il a pris seul l’avantage dans le tournant d’Auteuil. Son jockey, Pierre Dubourg, a choisi de rester isolé en pleine piste dans la ligne opposée. Dès lors, le futur lauréat n’a jamais été approché de près par ses adversaires et s’est détaché irrésistiblement sur le plat, s’imposant de quatorze longueurs devant Kool Has (Martaline), qui n’a pas très bien franchi l’ultime difficulté. Sévèrement fautif à la dernière haie de la ligne opposée, alors qu’il galopait en retrait, For Fun (Motivator) a mis son cœur sur la piste pour venir s’emparer de la troisième place à deux longueurs. Reprochable dans ses sauts, Sangennaro n’a pu faire mieux que quatrième, concluant devant Falstaff (Never On Sunday).

Une première course sans le bonnet. Nirvana du Berlais décroche donc un deuxième Groupe en sept sorties. Lors de sa rentrée, dans le Prix Robert Lejeune (Gr3), il avait terminé troisième (sur quatre), puis avait conclu quatrième du Prix Georges de Talhouët-Roy. Ce dimanche, il courait pour la première fois sans le bonnet. Arnaud Chaillé-Chaillé, entraîneur du cheval, nous a dit : « Aujourd’hui, le meilleur s’est imposé. Il a gagné avec beaucoup de facilité. Certains ont fait de grosses fautes et n’ont pas pu revenir, mais ce sont les courses d’obstacle ! En dernier lieu, on l’avait monté pour gagner et il s’était un peu écœuré derrière Sangennaro, mais il ne m’avait pas trop plu pour finir. Nous lui avons donc enlevé le bonnet dès le lendemain et nous l'avons préparé pour ce Gr1. »

Un premier Gr1 pour Hubert Mauillon. Il y a un peu moins de deux semaines, Hubert Mauillon remportait le Prix Triquerville (L) grâce au redoutable finisseur Bébé d’Or (Poliglote). Ce dimanche, il a remporté un premier succès au plus haut niveau avec Nirvana du Berlais, qu’il détient en association avec Jean-Marc Lucas. Aux anges, Hubert Mauillon nous a confié : « Quel cheval ! C’est fantastique. On savait qu’il était bon, mais gagner à ce niveau-là, c’est encore autre chose. Je suis propriétaire depuis une dizaine d’années et j’ai acheté Nirvana du Berlais il y a trois ans. C’est toujours un pari d’acheter un poulain, mais il a de grandes origines et nous avons pu le garder entier. Il est issu de Martaline (Linamix) avec une mère par Mansonnien (Tip Moss), ce qui me plaisait beaucoup. J’ai de très bonnes relations avec son coéleveur et copropriétaire, Jean-Marc Lucas. J’ai plusieurs parts de chevaux avec lui, dont Chikito du Berlais (Poliglote), qui a débuté victorieusement à Auteuil il y a deux ans et qui s’est malheureusement blessé. Je travaille également avec Patrick Boiteau, l’éleveur de Bébé d’Or, qui est un très bon cheval. »

Un doublé pour Arnaud Chaillé-Chaillé et Pierre Dubourg… mais aussi pour Martaline ! L’année dernière, le Prix Cambacérès a sacré le champion Beaumec de Houelle (Martaline), qui était entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé et monté par Pierre Dubourg. L’ex-représentant de James Douglas Gordon et de Franck Leblanc a pris la relève de son père au haras de Montaigu cette année, Martaline étant désormais à la retraite. Ce dernier est également le père du deuxième du Cambacérès 2019, Kool Has. Avec Nirvana du Berlais, qui est lui aussi entier, la lignée de Martaline n’est pas près de s’éteindre ! Gagnant de Gr1 à Auteuil et doté d’un pedigree exceptionnel, le bel alezan a d’ores et déjà sa place assurée au haras.

Kool Has prend sa revanche sur For Fun et Sangennaro. Devancé par Sangennaro et For Fun en dernier lieu, Kool Has les a cette fois-ci laissés derrière lui. Auparavant, pour sa rentrée, le poulain de Jean-Claude Rouget, d’Olivier Carli et de François Nicolle avait conclu deuxième du Prix des Platanes (L) derrière Galléo Conti ** (Poliglote), lequel est invaincu en trois sorties. François Nicolle, copropriétaire et entraîneur du cheval, nous a expliqué : « Kool Has court très bien. Le gagnant est allé devant et a fait ce qu’il voulait, s’imposant en très bon cheval. Kool Has fait une très bonne performance. On retrouve les lignes avec For Fun. » Le Royannais nous a également parlé de son autre pensionnaire, Falstaff, lauréat en dernier lieu du Prix Robert Lejeune : « Je suis un peu déçu par Falstaff. Je pensais qu’il allait mieux courir que cela : il a été débordé pendant tout le parcours. Peut-être qu’il sera mieux en meilleur terrain, mais je n’en suis pas certain, car il avait déjà bien fait en terrain lourd. Nous nous sommes peut-être trompés. Mais il n’a pas beaucoup couru et il est tendre : c’est une course très dure ! Il faudra le revoir. »

For Fun fait un truc. Vainqueur du Prix Stanley (L) au mois de mai, For Fun a ensuite enchaîné les deuxièmes places au niveau Groupe. Il aurait pu trouver son jour ce dimanche, mais il a perdu toute chance de s’imposer suite à son énorme faute, qu’il a commise à un moment impardonnable de la course. Tout comme Nirvana du Berlais, il est entier et devrait entrer un jour au haras, lui qui est issu d’une très bonne famille et désormais placé de Gr1. Il manque tout de même une victoire de Groupe à son palmarès, mais For Fun la décrochera un jour ou l’autre. Benoît Gabeur, copropriétaire du cheval, nous a dit : « Le cheval a fait quelque chose d'extraordinaire après sa faute à la dernière haie de la ligne d'en face. Il galopait bien en face avant sa faute. Dans ces conditions, sa performance est bonne. »

Pedigree Weatherbys http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Nirvana-du-Berlais.pdf

Le frère de Triana du Berlais ** et d’Aubusson. Élevé par Jean-Marc Lucas et Catherine Pousin, Nirvana du Berlais est un fils de Martaline (Linamix) et de Katioucha (Mansonnien), troisième du Prix Finot (L) et gagnante sur les haies d’Auteuil sous l’entraînement de Marcel Rolland. Cette dernière a donné quatre autres vainqueurs dont Triana du Berlais ** (Presenting), lauréate des Prix Edmond Barrachin - The Fellow et Bournosienne (Grs3), et Aubusson (Ballingarry), lauréat de Gr3 sur les claies de Haydock et troisième du Long Walk Hurdle (Gr1) à Ascot. Katioucha a un yearling par l’un des top-étalons britanniques, Shantou (Alleged), ainsi qu’un foal par Martaline.

Kadaina (Kadalko), la deuxième mère de Nirvana du Berlais, a remporté les Prix d’Iéna et Girofla (devenus Listeds) et a conclu deuxième du Prix Sagan (devenu Gr3) à Auteuil. Outre Katioucha, elle a donné Ma Filleule ** (Turgeon), double gagnante de Groupe sur les obstacles anglais et deuxième de l’Ascot Chase et du Ryanair Chase (Grs1), Mon Parrain (Trempolino), placé de Gr3 sur le steeple de Cheltenham, Kophinou (Mansonnien), troisième du Prix Wild Monarch (L), et Korean (Villez), troisième du Prix Congress (Gr2). Kadaina est une sœur de Samson (Snurge), gagnant à deux reprises du Prix Lutteur III (L), de Katoune (Snurge), troisième des Prix Renaud du Vivier et Alain du Breil (Grs1), de Madame Stella (Snurge), lauréate du Prix Jean Bart (L), mais également de Klark (Mansonnien), vainqueur du Prix Robert et James Hennessy (L) : en somme, que des chevaux de Groupe ou de Listed !

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

NIRVANA DU BERLAIS (M3)

 

 

 

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Katioucha

 

 

 

 

 

Kadalko

 

 

Kadaina

 

 

 

 

Kogina