PRIX CHALET (HAIES) - Moises Has en poulain de grand avenir

Courses / 29.11.2019

PRIX CHALET (HAIES) - Moises Has en poulain de grand avenir

PRIX CHALET (HAIES)

Moises Has en poulain de grand avenir

Moises Has (Martaline) a tout d’un bon cheval : la tête, le moteur et l’origine. Brillant lauréat du Prix Robert de Lipowski, le représentant d’Hamel Stud a confirmé en remportant aisément le Prix Chalet à dix-neuf jours d’intervalle. Placé en troisième position par son jockey, Gaëtan Masure, il a été parfois gaucher dans ses sauts et il est venu dans le dos de sa compagne d’entraînement Grâce Féline (Balko) à l’amorce du tournant final. Puis, à l’entrée de la ligne droite, Moises Has est arrivé à hauteur de Grace Féline. Sitôt la dernière haie franchie, Moises Has et Grâce Féline se sont détachés. Le premier nommé, uniquement sollicité aux bras, a pris facilement la mesure de sa rivale, creusant l’écart dans les cent derniers mètres pour l’emporter de trois longueurs. Le tout sans prendre une course dure. Grâce Féline a terminé deuxième pour la troisième fois consécutive. C’est certainement la meilleure maiden en France, elle qui a conclu deuxième du haras d’Étreham Prix Bournosienne (Gr2). En 2020, Moises Has et Grâce Féline peuvent réaliser de grandes choses face à l’élite. Très patiente, Grakownia (Barastraight) a tracé un beau dernier kilomètre pour venir prendre la troisième place devant Gratos de l’Isle (Cokoriko) et Silver Horse (Cléty), lequel a payé le fait d’avoir chassé derrière Grâce Féline en face.

Entraîneur de Moises Has, François Nicolle nous a déclaré : « On l’a toujours estimé, mais on a pris notre temps avec lui car on a eu des petites complications. C’est un cheval qui n’est pas précoce du tout, il va se bonifier en courant. Il fait encore quelques petites fautes car il est immature et il manque un peu de moelle, mais c’est une machine. Faire ce qu’il a fait alors que la course a été régulière, c’est impressionnant. S’il y avait eu 200m de plus, il aurait gagné de très loin ! »

Le frère de Mocalacato Has et de Momita Has. Élevé par Hamel Stud, Moises Has est un fils de Martaline et de l’excellente jument de Philippe Lorain Monika (Dernier Empereur), gagnante du Prix Gaston Branère (L), troisième du Prix Sytaj (L à l’époque) et du Grand Steeple de Deauville (L). C’est le frère de Momita Has (Califet) lauréate du Prix Wild Monarch (L), et de Mocalacato Has (Poliglote), vainqueur du Wild Monarch, du Prix Fifrelet (L), troisième des Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), d’Indy (Gr3) et Général de Saint-Didier (Gr3). Après Moises Has, Monika a donné Mourinho Has (Saint des Saints), un yearling et un foal nommé Moove Has (Saint des Saints).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

MOISES HAS ** (M3)

Trempolino

Dernier Empereur

Dear Colleen

Monika

Always Fair

La Conversation

Nofret