Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE LA MINARDIÈRE (MAIDEN) - La deuxième est la bonne pour Rosmana

Courses / 21.11.2019

PRIX DE LA MINARDIÈRE (MAIDEN) - La deuxième est la bonne pour Rosmana

LYON-LA SOIE, JEUDI

PRIX DE LA MINARDIÈRE (MAIDEN)

La deuxième est la bonne pour Rosmana

Rosmana (Siyouni) a ouvert son palmarès pour sa deuxième sortie, dans ce Prix la Minardière (Maiden). La représentante de Son Altesse l’Aga Khan n’avait pas été gâtée par le tirage au sort des places à la corde. Elle avait hérité du 15 sur 16, en réalité 15 sur 15 puisque Amiata (War Command), qui devait s’élancer de la stalle 16, était non-partante. Hugo Journiac a donc demandé un effort en partant à Rosmana, qui a fait le forcing pour venir se porter à l’extérieur de l’animatrice, Rock your Breeze (Elvstroem), évoluant le nez au vent. Elle s’est montrée courageuse dans la ligne droite, s’imposant d’une longueur et demie devant Nice Paula (Pastorius), laquelle a fini proprement pour prendre un quart de longueur à Kapsaliana (Wootton Bassett).

Rosmana, entraînée par Jean-Claude Rouget, avait débuté proprement à Tarbes dans le Prix des Pyrénées (Inédites), à la mi-octobre. Elle avait été contrariée au départ et n’avait pas démérité pour prendre la deuxième place derrière Saiga (Teofilo), une fille de Vorda ** (Orpen) qui laissait une belle impression.

Une petite-fille de Rosanara. Élevée par les Aga Khan Studs, Rosmana est une fille de leur étalon Siyouni et de Royana (Sea the Stars), laquelle avait gagné une course sur 2.100m à Maisons-Laffitte et était passée à une tête de son black type en se classant quatrième d’un Prix Joubert (L). Rosmana est son premier produit et elle a un yearling par Fastnet Rock et un foal par Dabirsim.

Royana est le premier produit de la rapide Rosanara (Sinndar), héroïne d’un Prix Marcel Boussac (Gr1) pour sa deuxième sortie, mais aussi troisième du Critérium International et deuxième de Sarafina ** (Refuse to Bend) dans le Prix de Diane (Grs1). Il s’agit de la famille de Rajsaman (Linamix), lauréat du Prix du Muguet, du Prix Daniel Wildenstein (Grs2) ou encore du Prix de Fontainebleau (Gr3) où il servait de leader à Siyouni ** (Pivotal), père, donc, de Rosmana et lauréat du Prix Jean-Luc Lagardère le même jour que Rosanara.

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

ROSMANA (F2)

 

 

 

 

 

 

Cape Cross

 

 

Sea the Stars

 

 

 

 

Urban Sea

 

Royana

 

 

 

 

 

Sinndar

 

 

Rosanara

 

 

 

 

Rosawa