PRIX DENISY (L) - Diluvien, quand vient la pluie

Courses / 09.11.2019

PRIX DENISY (L) - Diluvien, quand vient la pluie

SAINT-CLOUD, SAMEDI

Lorsque l’on s’appelle Diluvien (Manduro), il est écrit que l’on aime la pluie… Même si le soleil brillait sur la région parisienne, le terrain était lourd ce samedi à Saint-Cloud. Parfait pour Diluvien, qui aime la gadoue ! Le représentant de Stefano Bacci et Antonio Pierini, après avoir patienté à l’arrière-garde, s’est rapproché côté intérieur dans la ligne droite. Diluvien a fait un petit truc car il a été très dur pour remonter le peloton puis pour résister à Endorphine (Muhtathir), laquelle avait l’appui des fusains. Diluvien conserve une courte tête sur sa rivale, tandis que One Foot in Heaven (Fastnet Rock) pointe à sept longueurs.

La première Listed de Didi. Diluvien, ou Didi comme on le surnomme à l’écurie de Gianluca Bietolini, fait plaisir à son entourage, qui l’avait acquis 15.317 € à réclamer à Machecoul, en mars 2018. Depuis, Diluvien a franchi les échelons pas à pas. Diluvien avait remporté son gros handicap cet été, à Deauville, et il venait de bien courir dans le Prix Scaramouche (L), où il se classait quatrième en finissant bien. Ce samedi, Diluvien a apprécié le rallongement de la distance et il décroche sa première Listed. Gianluca Bietolini nous a dit : « C’est un cheval qui a de superbes dispositions pour ce type de distance et ce genre de terrain. Il arrivait au top sur cette course. La dernière fois, je trouvais qu’il avait déjà très bien couru et l’allongement de la distance dans ce Prix Denisy a été un vrai plus. Stéphane Pasquier l’a très bien monté, même si j’ai été un peu inquiet quand il est venu au milieu des autres dans la ligne droite, mais le cheval a très bien répondu à ses demandes. Je suis certain que, l’an prochain, nous allons pouvoir lui faire un bon programme sur longue distance en début d’année, en terrain bien souple. »

Endorphine avec le Cadran 2020 dans l’esprit. Endorphine, ultra-régulière, venait de se classer deuxième du Prix Belle de Nuit (Gr3), couru dans des conditions de terrain similaires à Saint-Cloud. La pensionnaire d’Hiroo Shimizu devra encore attendre pour décrocher sa victoire black type mais elle confirme qu’elle a sa place dans cette catégorie sur les longues distances. Son entourage peut rêver avec elle. Hiroo Shimizu nous a dit : « C’est un peu dommage, car la pouliche est venue un peu tôt. Mais le gagnant a une vraie aptitude au terrain lourd lui aussi et il a plus d’expérience que la mienne. Ma pensionnaire confirme sa récente performance ici-même. Nous allons axer son programme 2020 sur le Prix du Cadran (Gr1). »

Un descendant de Fanfreluche. Élevé par l’écurie Wertheimer & Frère, Diluvien est un fils de Manduro, étalon au haras du Logis, et de Soldera (Polish Numbers). Cette jument avait été achetée 600.000 $ à Keeneland par l’écurie Wertheimer & Frère. Elle est gagnante de Listed en Angleterre et quatrième des Oh So Sharp Stakes (Gr1). Diluvien est le deuxième gagnant black type de la jument, qui a aussi donné Exhi (Maria’s Mon), lauréat de Groupes aux États-Unis. Elle est aussi la deuxième mère du bon Alignement (Pivotal), lauréat du Qatar Prix Dollar (Gr2).

La deuxième mère, La Pépite (Mr Prospector), n’a pas brillé en compétition. Mais c’est une fille de l’excellente poulinière Fanfreluche (Northern Dancer). Parmi sa descendance, on trouve les noms de L’Enjoleur (Buckpasser), lauréat des Laurel Futurity (Gr1) et étalon, de La Voyageuse (Tentam), la deuxième mère de Kheleyf, de Grand Luxe (Sir Ivor), que l’on retrouve dans le pedigree d’Encosta de Lago et Flying Spurs, ou encore de L’On Vite (Secretariat), la mère d’Holy Roman Emperor.

 

 

 

Konigsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Manduro

 

 

 

 

 

Be my Guest

 

 

Mandellicht

 

 

 

 

Mandelauge

DILUVIEN (H4)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Polish Numbers

 

 

 

 

Numbered Account

 

Soldera

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

La Pépite

 

 

 

 

Fanfreluche

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 2’38”90

De 1.000m à 600m : 34”38

De 600m à 400m : 13”59

De 400m à 200m : 13”51

De 200m à l’arrivée : 14”20

Temps total : 3’54”58