PRIX FIFRELET (L) - Le frère de Goliath du Berlais confirme

Courses / 24.11.2019

PRIX FIFRELET (L) - Le frère de Goliath du Berlais confirme

AUTEUIL, DIMANCHE

 Deuxième du Prix Robert Weill (L), James du Berlais (Muhtathir) a confirmé en se baladant dans le Prix Fifrelet (L), le plus gros handicap pour les hurdlers de 3ans. Le poulain de Joseph Hayoz a galopé en tête du petit peloton loin derrière l’animateur détaché, Goodwin (Cokoriko), et Grand Art (Evasive) qui l’a pisté. Son jockey, Ludovic Philipperon, a été très patient et James du Berlais a relayé les animateurs en roue libre à la sortie du tournant final. Il a creusé l’écart sur le plat pour l’emporter, arrêté, de dix longueurs. Le pensionnaire de Robert Collet s’est ainsi offert un premier succès et ne devrait pas en rester là car il a le profil pour briller au plus haut niveau. James du Berlais a devancé deux autres bons éléments Denomedenuo (Crossharbour) et Gochetial (Doctor Dino).

Comme son nom l’indique, James du Berlais a été élevé par Jean-Marc Lucas. C’est un fils de Muhtathir, étalon au haras du Mézeray, et de King’s Daughter (King’s Theatre), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3) et multiple placée de Groupe sur les haies d’Auteuil. C’est le frère du champion devenu étalon Goliath du Berlais (Saint des Saints), lauréat des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Jean Stern (Gr2), Fleuret et Duc d’Anjou (Grs3), de Brother du Berlais (Saint des Saints), et de Son du Berlais (Muhtathir), deux gagnants. Deuxième mère de James du Berlais, Bint Bladi (Garde Royale) s’est imposée dans le Prix Bois Rouaud. Elle a été exportée en Irlande. Outre King’s Daughter, elle avait donné Patent Pending (Double Bed), un très bon cheval de plat. Goliath du Berlais appartient à la souche de Tarta Whisky (King of Macedon), mère de Five Fishes (Mujtahid), lauréate du Prix Coronation (L) et deuxième du Prix Corrida (Gr3 à l’époque), Sawasdee (Nikos), French Flag (Diamond Shoal) et Call Me Sam (Kaldoun). Que des chevaux black types en plat !