PRIX HERNANDO (CLASSE 2) - Ketil remet les pendules à l’heure

Courses / 26.11.2019

PRIX HERNANDO (CLASSE 2) - Ketil remet les pendules à l’heure

DEAUVILLE, MARDI

Ketil (Karakontie) a rempli sa mission en s’imposant dans le Prix Hernando (Classe 2), ce mardi, sur la P.S.F de Deauville. Cet élève et représentant de la famille Niarchos disputait la troisième course de sa carrière et venait de courir le Prix Isonomy (L), se classant sixième dans un terrain très lourd. Après s’être beaucoup appuyé sur son mors et avoir galopé à flanc de peloton non loin des animateurs, il est venu prendre l’ascendant à 300m de l’arrivée. Personne n’a pu mettre en cause sa supériorité. Il s’impose d’une longueur et demie devant Gelinka (Rail Link). Cette dernière, pour sa troisième sortie publique, est venue arracher la deuxième place d’une courte tête devant l’animateur, Yoker (Manduro).

Un cheval pour l’avenir. Son entraîneur, Pascal Bary, a déclaré : « Je suis très satisfait de sa course. C’est un poulain perfectible. Bien qu’il ait tiré durant le parcours, il a bien fini et je pense qu’il pourra faire beaucoup mieux. » Jockey du lauréat, Stéphane Pasquier a commenté : « Il est encore un peu immature mais je l’aime bien car il a beaucoup de potentiel, ce qui est encourageant pour l’avenir. Le poulain remet les pendules à l’heure. Quand je suis sorti des stalles, j’ai été contré par les chevaux devant moi mais une fois dans la ligne droite, le poulain n’a fait qu’accélérer jusqu’au poteau. Il m’a laissé une très belle impression. »

La famille d’Invincible Spirit. La famille Niarchos a beaucoup soutenu Karakontie (Bernstein) qui avait remporté le Breeders’ Cup Mile, le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) et la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Le jeune étalon, qui a officié à 10.000 $ (9.000 €) chez Gainesway, a une première génération de 88 juniors, dont neuf ont gagné, et trois ont déjà décroché leur black type. Ketil a été vendu 35.000 Gns (41.500 €) foal, en décembre, à Tattersalls, puis 50.000 € à la vente d’août Arqana où il était présenté par le haras de Grandcamp.

La mère, l’inédite Matroshka (Red Ransom), a donné trois autres gagnants. Elle est issue de Wosaita (Generous) qui a très bien produit pour Bill Greedley en donnant, entre autres, la gagnante du Premio Sergio Cumani (Gr3) Whazzis (Desert Prince), et Whazzat (Daylami), qui a remporté les Chesham Stakes (L), avant de donner le très bon 2ans James Garfield (Exceed and Excel), qui a gagné les Mill Reef Stakes (Gr2) et officie chez Rathbarry Stud. Une autre fille de Wosaita, Unaided (Dansili), a donné la bonne Uni (More than Ready), lauréate des Matriarch Stakes et du Breeders' Cup Mile (Grs1).

Wosaita est une demi-sœur de la gagnante du Prix de Diane et grande poulinière Rafha (Kris), qui a donné les étalons Invincible Spirit (Green Desert) et Kodiac (Danehill).

Matroshka a un yearling par Flintshire (Dansili), acheté 22.000 € par Equine Advisory Agency à la dernière vente d’élevage Arqana.

 

 

 

Storm Cat

 

 

Bernstein

 

 

 

 

La Affirmed

 

Karakontie

 

 

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Sun Is Up

 

 

 

 

Moon Is Up

KETIL (M2)

 

 

 

 

 

 

Roberto

 

 

Red Ransom

 

 

 

 

Arabia

 

Matroshka

 

 

 

 

 

Generous

 

 

Wosaita

 

 

 

 

Eljazzi