Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JACQUES DE VIENNE (GR1) - Drôles de dames !

Courses / 22.11.2019

PRIX JACQUES DE VIENNE (GR1) - Drôles de dames !

PRIX JACQUES DE VIENNE (GR1)

Drôles de dames !

Gannat (No Risk at All) s’est imposée plaisamment dans le Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS), prenant sa revanche sur Gant de Velours (Poliglote), qui l’avait battue dans le Prix du Bourbonnais (Gr2 AQPS)… Il faut dire que le terrain n’était pas le même et, dans cette épreuve de natation, c’est Gannat qui a tiré son épingle du jeu, plaçant une longue accélération dans la ligne droite. Elle devant Gant de Velours d’une longueur, ce dernier ne trouvant pas ses appuis dans le tournant final et mettant du temps à vraiment s’équilibrer, tout en regagnant un peu de terrain sur la gagnante pour finir, mais sans l’inquiéter. Graine de Champ (Spider Flight) est troisième à deux longueurs.

Une bonne pouliche. Gannat, représentante de Thierry Pigeon, est une vraie jument de terrain souple. Avant sa troisième place dans le Prix du Bourbonnais, elle avait remporté dans un bon style le Prix Antoine de Vazelhes (Gr3) à Vichy, sur une piste assouplie. La pensionnaire d’Alain Couétil décroche la plus belle victoire de sa carrière, elle qui a couru à cinq reprises pour deux victoires, deux deuxièmes places et une troisième place. Un sans-faute !

Alain Couétil nous a dit : « C’est une bonne pouliche. La dernière fois, elle était battue par Gant de Velours mais le terrain très lourd a fait la différence ce vendredi. Elle est par No Risk at All, un très bon étalon dont les produits vont dans le lourd, et sa mère est par Gentlewave. Nous allons réfléchir pour la suite. » C’est une deuxième victoire de l’étalon No Risk at All dans le Jacques de Vienne, après Épatante en 2017.

Un premier succès de Gr1 pour Laura Poggionovo… et une femme jockey en France. Le Prix Jacques de Vienne est un Gr1 réservé aux AQPS : c’est un Gr1 donc, et le plus important pour les AQPS de 3ans. Laura Poggionovo, fraîchement revenue de Casablanca, crée donc l’Histoire ce vendredi, devenant la première femme jockey française à s’imposer à ce niveau. Elle a déclaré : « C’est ma première [victoire de Gr1, ndlr]. Je suis très contente, je remercie monsieur Couétil. Grâce à lui, j’ai couru deux fois dans un Groupe. C’est un vrai travail d’équipe derrière. Je n’ai pas eu toutes mes aises en partant et j’ai dû un peu reprendre. J’allais très facilement dans le dernier tournant et j’ai vraiment attendu le dernier moment. Ce terrain-là l’a avantagée. »

Gant de Velours, encore tendre. Estimé, Gant de Velours arrivait invaincu en deux sorties sur ce Prix Jacques de Vienne. Mais, dans un terrain aussi extrême, l’aptitude et l’expérience sont déterminantes et Gant de Velours a été un peu troublé par la piste très lourde, ayant du mal à y trouver ses marques. Le cheval a été scopé et il était sale. Son entraîneur et propriétaire, Nicolas de Lageneste, nous a dit : « Gant de Velours a été un peu déstabilisé par le terrain. Ce n’était que sa troisième course et on a vu qu’il avait un peu de mal à trouver ses appuis. Il n’avait pas couru depuis sept semaines et il a demandé pas mal de bols d’air. Il est plus entraîné en cheval d’obstacle que de plat et il sera revu en mars prochain à Auteuil, si tout va bien. Par ailleurs, il est battu par une bonne pouliche, qui m’avait laissé une très belle impression à Vichy cet été. »

Une souche bien connue dans les courses d’AQPS en plat. Élevée par Couétil Élevage, Gannat est une fille de No Risk at All, étalon au haras de Montaigu et de Violaska (Gentlewave), une jument inédite. C’est la première gagnante de sa mère. La deuxième mère, Ilaska (Dress Parade), a fini troisième du Prix Samaritain à Auteuil, gagné en plat et sur le steeple. Ilaska est la grand-mère de trois autres bons chevaux : Demey (Enrique), lauréate du Prix Yves d’Armaille (Gr3 AQPS) et troisième du Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS), Basta de Form (Le Balafre), lauréat du Prix de Craon (aujourd’hui Gr1 AQPS) et du Prix d’Estruval (Gr3 AQPS) et Elvira (Poliglote), deuxième du Prix Chloris (Gr2 AQPS).

Gannat appartient à la bonne famille Couétil, celle de Vindhy (Yelpana), d’où Honey (Highlanders), lauréate du Prix Louis Champion et génitrice des chevaux de Groupe Quarouso (Lavirco), Ograndy (Cyborg) et So Young (Lavirco).

Take Risks

My Risk

Miss Pat

No Risk at All

Simply Great

Newness

Néoménie

GANNAT (F3)

Monsun

Gentlewave

Saumareine

Violaska

Dress Parade

Ilaska

Vindhy

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’49’’72

De 1.000m à 600m : 36’’37

De 600m à 400m : 15’’22

De 400m à 200m : 14’’71

De 200m à l’arrivée : 16’’03

Temps total : 3’12’’05