Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX KERYM (HAIES) - Gironde ** a de l’avenir

Courses / 20.11.2019

PRIX KERYM (HAIES) - Gironde ** a de l’avenir

AUTEUIL, MERCREDI

Très belle pouliche, avec une grande action, Gironde ** (Network) n’a fait que progresser au fil de ses sorties. La représentante de l’écurie Couderc, d'Andrée Cyprès, Emmanuel Clayeux et de Laurent Couétil avait été jugée digne de débuter dans le Prix Finot (L), puis elle avait montré des progrès en se classant quatrième du Prix de Nantes. Progrès qu’elle a confirmés pour s’imposer en bonne pouliche dans le Prix Kerym. Attentiste en cinquième position, elle a gagné un rang sans faire d’effort en face. Son jockey, Alain de Chitray, s’est montré très patient et les animatrices sont venues à Gironde à l’entrée de la ligne droite. Entre les deux dernières haies, Belle Promesse (Fuissé) a fait illusion après avoir pris les commandes pour franchir l’avant-dernier obstacle. Gironde est arrivée dans son sillage sur la dernière haie, puis Alain de Chitray lui a donné deux coups de cravache sur le plat. La pensionnaire d’Emmanuel Clayeux a trouvé son action, s’allongeant bien pour venir dominer facilement Belle Promesse. Possédant une très belle origine, dépendant d’un entraînement dont les chevaux progressent avec le temps, Gironde peut s’affirmer comme une pouliche de Groupe. D’autant qu’elle est encore perfectible dans sa manière de sauter. Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star.

Belle Promesse a elle aussi couru en progrès, se classant bonne deuxième. Elle s’annonce comme une pouliche intéressante. L’animatrice Lucie du Berlais (Saint des Saints), qui n’a pas très bien sauté en face, a conclu troisième devant La Bondue (Saint des Saints) et Kapline (Kapgarde), qui a multiplié les fautes en face. Ces trois dernières ont certainement payé l’allure qu’elles ont imprimée.

La sœur d’Ébonite. Élevée par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Gironde est une fille de Network (Monsun) et de Tamise (Sleeping Car), une jument inédite, qui a produit l’excellente Ébonite (Khalkevi), gagnante du Prix Xavier de Chevigny, deuxième des Prix La Haye Jousselin (Gr1) et Héros XII (Gr3). Tamise a également une 2ans nommée Hillary (Gris de Gris), ainsi qu’un yearling nommé Indiana Dream (Cokoriko).

La deuxième mère, Gold Cup (Quart de Vin), a produit cinq gagnants parmi lesquels Quizas Jolie (Vidéo Rock), lauréate du Prix de Craon (devenu Gr1 AQPS) et du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque), Oranie Jolie (Vidéo Rock), gagnante de quatre courses en plat mais aussi sur les haies d’Auteuil et deuxième du Prix André Michel (Gr3), et Pat’riote (Arnaqueur), vainqueur à trois reprises sur les haies et le steeple d’Auteuil. C’est la souche des bons Arry (Boris de Deauville), lauréat de la Grande Course de Haies de Clairefontaine (L) et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), et Quart Monde (Network), vainqueur des Prix du Président de la République et du Montgomery (Grs3) et troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1), mais surtout des cracks The Fellow (Italic) et Al Capone II (Italic), que l’on ne présente plus.

 

 

 

Königsstühl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Network

 

 

 

 

 

Reliance

 

 

Note

 

 

 

 

Nicotiana

GIRONDE ** (F3)

 

 

 

 

 

 

Dunphy

 

 

Sleeping Car

 

 

 

 

Lorelta

 

Tamise

 

 

 

 

 

Quart de Vin

 

 

Gold Cup

 

 

 

 

Countess Fellow