PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND STEEPLE-CHASE DES 4ANS (GR1) - Figuero, seul au monde

Courses / 03.11.2019

PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND STEEPLE-CHASE DES 4ANS (GR1) - Figuero, seul au monde

AUTEUIL, DIMANCHE

Trente longueurs ! Figuero (Yeats) a réalisé une performance incroyable dans le Prix Maurice Gillois (Gr1). Il faut dire que ce fut une course sans concession, sous l’impulsion de Flûte des Champs (Timos) qui a déroulé en tête à un rythme infernal. Et cela a fonctionné par élimination…

Un K.O. C’est d’abord Bel Apsis (Apsis) qui a cédé, arrêté après la haie du pavillon. Feu Follet (Kapgarde) a pris le même chemin quelques mètres plus loin. Laterana (Saint des Saints), qui a tenté de suivre Flûte des Champs, a été arrêtée avant d’aborder le tournant final… Figuero, lui, a tracé son bonhomme de chemin. D’abord attentiste, il s’est rapproché à chaque saut, avalant chaque difficulté. En face, Flûte des Champs a commencé à marquer le pas : elle a mal sauté le talus, puis le brook. Et Figuero s’est rapproché. Ils ont sauté ensemble le gros open ditch et le mur – escaladé par Farnice (Saddler Maker). Puis Flûte des Champs a cédé. Figuero n’a cessé de se détacher. Il ne lui restait plus qu’à assurer les deux dernières difficultés, ce qu’il a fait. Le représentant de Jacques Detré a réaccéléré de lui-même sur le plat. C’est une victoire par K.O.

À trente longueurs, le vaillant Kapdam ** (Kapgarde) prend la deuxième place, devançant Thrilling (Network) de dix longueurs. Farnice, pas à l’aise du tout dans ce terrain, est quatrième à une longueur un quart. Flûte des Champs pointe à vingt longueurs, La Barakas (Davidoff) a fini son parcours à dix-huit longueurs.

Peut-être le Grand Steeple-Chase de Paris. Avec Goliath du Berlais (Saint des Saints) au haras, la génération des 4ans sur le steeple-chase cherchait un nouveau leader. Ils en ont trouvé un avec Figuero. L’AQPS n’avait pas démérité lors de sa cinquième place dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), mais cet automne, il a passé un cap. Pour sa rentrée, il a gagné dans un bon style le Prix The Fellow - Marquise de Moratalla (Gr3). Ce dimanche, on pouvait avoir un doute sur le terrain lourd défoncé, qu’il n’avait jamais affronté.

Figuero est bel et bien un nageur, mais il n’est probablement pas qu’un nageur ! Sur ce qu’il réalise ce dimanche, il a un magnifique avenir devant lui. François Nicolle, qui décroche son premier Prix Maurice Gillois (Gr1), nous a dit : « C’est un fils de Yeats, ils vont dans le lourd. Il y a une question d’aptitude : Farnice a peiné pendant toute la course, a pioché… Figuero a sauté parfaitement, il n’a pas fait l’ombre d’une faute. Et la moindre faute dans un terrain comme celui-là, on la paye cash. Il était dans le rythme et dans la foulée. C’est le seul qui finit vraiment, le seul qui réappuie sur l’accélérateur à la sortie de tournant. Les autres n’en peuvent plus. Lui, il repart. C’est un avion. C’est un crack. Nous pouvons rêver. Je n’aime pas courir le Grand Steeple-Chase de Paris avec un 5ans. Mais lui, il ne fait que progresser… Et il va continuer de progresser, j’en suis certain. »

Le premier Gr1 d’Angelo Zuliani. Angelo Zuliani n’a pas pu retenir ses larmes après cette victoire dans le Prix Maurice Gillois, soit le premier Gr1 de sa carrière. Il a monté une course parfaite avec Figuero. Le jockey a dit auprès du cheval émetteur : « C’est extraordinaire ! Je ne trouve pas mes mots… Aujourd’hui, on ne peut pas être trop loin dans le parcours car on ne revient pas. Mais il ne fallait pas non plus venir trop tôt. »

Le choix de Yeats. Yeats a été l’un des plus grands chevaux de ces dernières années. Ce splendide quadruple lauréat de Gold Cup d’Ascot (Gr1) – et le seul cheval à avoir sa statue dans le rond de présentation d’Ascot – n’a pas eu énormément de partants en France et Figuero est son deuxième gagnant de Gr1 dans l’Hexagone, le premier étant Capivari, lauréat d’une tête du Cambacérès devant Footpad (Creachadoir).

Thierry Cyprès nous a dit : « J’ai toujours aimé Yeats. C’était un cheval extraordinaire, un quadruple lauréat de Gold Cup d’Ascot, et le chouchou de Coolmore. Sa mère est par Top Ville ce qui, pour l’obstacle, est séduisant. J’ai eu l’opportunité de lui envoyer une jument et j’ai choisi Annaland, une fille de Saint des Saints. Annaland n’a pas couru : sa mère l’avait rejetée et elle a été élevée au biberon. J’ai fait le choix de l’envoyer directement à la reproduction. Figuero est son premier produit. Elle a aussi une 3ans, Gomeraland (Lord du Sud) [troisième du haras d’Étreham - Prix Magne (Gr3), ndlr]. Elle a deux femelles que j’aime beaucoup et est pleine de Cokoriko. »

Kapdam battu par plus fort. Kapdam n’a pas démérité en se classant deuxième mais, ce dimanche, Figuero était sur une autre planète. Arnaud Chaillé-Chaillé, son entraîneur, avait aussi Flûte des Champs dans la course. Il nous a dit : « Kapdam a été bon. Il est parti de loin sur le gros open-ditch, mais n'a pas fait vraiment de faute. Il a été courageux jusqu'au bout et il est battu par meilleur. Quant à Flûte des Champs, c'est dommage qu'elle ait fait quelques fautes en face. Cela lui coûte très cher. »

Une belle troisième place pour Thrilling. Thrilling, entraînée par Guillaume Macaire pour son éleveur, Benoît Gabeur, réalise une carrière formidable. Que de chemin parcouru par cette belle pouliche, qui venait de prendre la deuxième place du Prix Orcada (Gr3). Au printemps, elle a pris la troisième place du Prix Ferdinand Dufaure et elle confirme ce dimanche dans le Maurice Gillois. Benoît Gabeur nous a dit : « Il y a des troisièmes places décevantes, mais ça, c'est une belle troisième place. Il ne faut pas oublier qu'elle est en lice depuis Pau et qu'elle est troisième des Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1)... »

PEDIGREE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Figuero.pdf

La famille de Cumberland. Élevé par Thierry Cyprès, Figuero est un fils de Yeats (Sadler’s Wells), étalon à Castle Hyde Stud, et d’Annaland (Saint des Saints), une jument inédite, dont il est le premier produit. Annaland est une sœur de plusieurs vainqueurs dont Dwip (Balko), lauréat en plat sur l’hippodrome du Lion-d’Angers et troisième du Prix Finot (L). La deuxième mère, Palmaland (Arnaqueur), s’est imposée à trois reprises en steeple. C’est une sœur de Cumberland (Cyborg), vainqueur des Prix Maurice Gillois (Gr1) et Orcada (Gr3), d’Embiez (Lute Antique), deuxième du Prix des Drags (Gr2), et de Beveland (Royal Charter). Cette dernière a donné Maurice (Vidéo Rock), deuxième des Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS) et Riglotetto (L), et Lettiland (Ragmar), troisième du Prix Rohan (L) et elle-même mère de la gagnante black type Terre Neuve (Alberto Giacometti).

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Yeats

 

 

 

 

 

Top Ville

 

 

Lyndonville

 

 

 

 

Diamond Land

FIGUERO (H4)

 

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Saint des Saints

 

 

 

 

Chamisène

 

Annaland

 

 

 

 

 

Arnaqueur

 

 

Palmaland

 

 

 

 

Queensland IV