Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX ROGER DE MINVIELLE (L) - The Revenant, le roi des steeple-chasers de 3ans à Compiègne

Courses / 22.11.2019

PRIX ROGER DE MINVIELLE (L) - The Revenant, le roi des steeple-chasers de 3ans à Compiègne

PRIX ROGER DE MINVIELLE (L)

The Revenant, le roi des steeple-chasers de 3ans à Compiègne

The Revenant (Authorized) n’a rien laissé à ses adversaires sur le steeple de Compiègne cet automne. Vainqueur de la nouvelle Listed, le Prix Vatelys, le poulain de Jan Romel a remporté aisément le Prix Roger de Minvielle (L), le Grand Steeple des 3ans local. Le tout sous 71 et 69 kg. Ce vendredi au Putois, The Revenant a fait quelque chose. Attentiste en dernière position, comme à son habitude, il n’a pas fait une faute et en face, son jockey Théo Chevillard l’a maintenu en dernière position, même s’il voulait y aller. Dans le dernier tournant, il a pisté son compagnon d’entraînement Godewaersvelde (Rail Link) puis a pris la tête entre les deux dernières haies. Sur le plat, The Revenant a été très impressionnant, se détachant pour l’emporter de neuf longueurs. Animateur avant d’être relayé par Fenrir (Saint des Saints), Al Cuarto (Nicaron) a fait bonne contenance, mais n’a rien pu faire contre le vainqueur, se classant deuxième. Fenrir a conservé la troisième place après avoir fait illusion à l’entrée de la ligne droite précédant Godewaersvelde, qui semblait aller facilement, mais n’a pu inquiéter les trois premiers.

De poulain très compliqué à double gagnant de Listeds… Joint par téléphone, François Nicolle, entraîneur de The Revenant et Godewaersvelde, nous a déclaré : « The Revenant était extrêmement compliqué au départ. Très, très difficile. Je dois reconnaître que Tristan Lemagnen, qui le monte tous les matins, a fait du très, très bon boulot avec ce cheval. Il progresse de course en course. Il avait tendance à s’arrêter une fois devant mais aujourd’hui il a baissé la tête pour finir. Bon, après, il n’a fait que quatre cents mètres de course. Ce qu’il a fait, c’est très beau, car ce n’était pas gagné au départ. J’ai connu des chevaux compliqués, mais lui, il était très difficile. Je pense qu’il ira sur Auteuil et y fera de très belles choses. Je ne sais pas jusqu’où il peut aller. Auteuil ne le dérangera pas, ça ne posera pas l’ombre d’un problème. Godewaersvelde court pas mal. Il courait rapproché, mais je voulais qu’il prenne ses marques. J’aurais pu faire autre chose comme aller sur le Petit Bob, mais j’en ai d’autres pour cette course. Il court bien mais peut mieux faire. Il va bien vieillir. On le reverra l’année prochaine et il fera un très bon cheval» De son côté, Théo Chevillard, jockey de The Revenant, a déclaré : « Nous n’étions que cinq partants, mais nous avons été réguliers et en face, ils ont vraiment accéléré, ce qui l’a aidé. Il m’a laissé une drôle d’impression. Je pense que, plus il court, mieux il est. Il va très bien vieillir»

Le neveu de Vally Jem. Élevé par JBS Invest NV, The Revenant est un fils d’Authorized (Montjeu), étalon au haras du Logis, qui fait désormais partie des sires confirmés chez les sauteurs (Nichols Canyon, Tiger Roll, Zamdy Man, Beltor…). Il est issu du même croisement que Motivator (Montjeu sur Gone West).

Sa mère Blazing Mary (Gone West) n’a pu se distinguer en deux sorties en plat. Pour le moment, il est son seul gagnant. La deuxième mère a donné Vally Jem (Dylan Thomas), gagnante du Prix Urban Sea (L) et entre autres deuxième du Prix Corrida (Gr2), ainsi que Adriano (Anabaa), titulaire de huit succès en plat. C’est la famille de Green Dancer (Nijinsky).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Authorized

Saumarez

Funsie

Vallée Dansante

THE REVENANT (H3)

Mr Prospector

Gone West

Secrettame

Blazing Mary

Giant’s Causeway

Ballymena Lassie

Lypink