Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX YACOWLEF (Listed) - Keep Busy ou la victoire d’une stakhanoviste

Courses / 12.11.2019

PRIX YACOWLEF (Listed) - Keep Busy ou la victoire d’une stakhanoviste

CHANTILLY, MARDI

On peut traduire le nom de la gagnante du Prix Yacowlef (Listed) par « constamment occupée ». Il est vrai qu’en 2019 cette représentante d’Altitude Racing n’a pas chômé avec 11 sorties en un peu plus de six mois. Comme nous l’a expliqué le personnel de son entraîneur, le temps de trajet en camion entre Settrington, dans le nord du Yorkshire, et Chantilly est de quinze heures. Aussi, malgré la cote assez élevée (12/1), quand John Quinn décide d’envoyer en France Keep Busy (Night of Thunder) pour sa onzième sortie de la saison, on peut se dire qu’il a une certaine confiance dans les chances de sa pensionnaire…

La plus dure et la plus expérimentée. Sur la ligne droite de Chantilly, le peloton s’est rapidement scindé en deux groupes, l’un au centre de la piste, animé par Lady Penelope (Night of Thunder), l’autre le long de la lice des tribunes avec Ernesto de la Cruz (Wootton Bassett) en tête. Ioritz Mendizabal a fait patienter la future lauréate dans le sillage de ce dernier. Lorsque la course s’est accélérée, le jockey a énergiquement sollicité Keep Busy. La pouliche n’a rien lâché et même mieux, alors que les autres peinaient dans le terrain lourd, elle est venue prendre l’ascendant sur Ernesto de la Cruz puis sur Bavaria Baby (Dabirsim). Une fois en tête, à 100m du but, plus aucun concurrent n’a été en mesure de l’inquiéter. Et elle a été assez dure pour aller jusqu’au bout de l’effort. Bavaria Baby est deuxième à moins d’une longueur. Ernesto de la Cruz se classe troisième à deux longueurs.

Elle reviendra en France en 2020. Keep Busy restait sur une quatrième place dans une Listed à Newmarket, pour un premier essai à ce niveau, où elle décrochait le meilleur rating de sa carrière. Les membres de l’équipe de John Quinn présents à Chantilly nous ont expliqué : « Elle porte bien son nom et a souvent couru cette année ! À présent, peu d’options s’offrent à elle. Alors peut-être reviendra-t-elle pour un Groupe l’année prochaine ! Elle aime la France et le terrain souple. Dans tous les cas, ce sont ses propriétaires qui décideront. La pouliche restait sur une quatrième place dans une Listed sur 1.200m en terrain souple à Newmarket, où elle avait un peu coincé pour finir. John Quinn a essayé de lui trouver une course sur un peu plus court mais toujours sur une piste assouplie. C’est super pour toute l’écurie d’avoir de bons 2ans. » John Quinn, qui a aussi gagné des Groupes en obstacle, est désormais un habitué des courses de 2ans françaises, comme en témoignent les succès de Signora Cabello (Prix Robert Papin, Gr2) ou encore The Wow Signal (Prix Morny, Gr1).

Bavaria Baby confirme. Vingt-quatre heures après la victoire de Célestin dans le Critérium du Languedoc (L), Fabrice Chappet se distingue à nouveau au niveau black type avec un produit de Dabirsim (Hat Trick). Sa pensionnaire Bavaria Baby se classe deuxième de ce Prix Yacowlef, elle qui restait sur une deuxième place dans le Prix Zeddaan (L). Son mentor, qui réalise une bonne saison avec les 2ans, nous a expliqué : « La pouliche court très bien. Il n’y a pas plus régulier qu’elle ! La gagnante est une concurrente sérieuse qui venait de bien courir à Newmarket. Il n’y a rien à regretter. »

Ernesto de la Cruz en poulain d’avenir. Troisième à Maisons-Laffitte en débutant, Ernesto de la Cruz (Wootton Bassett) avait fait un truc dans le Prix du Rocher de la Tortue (Maiden) à Fontainebleau. Ce mardi, il passait un véritable test et il l’a réussi. Son entraîneur, Andrea Marcialis, nous a dit : « Mon pensionnaire court bien mais, dans ce scénario de course, en étant isolé, il ne pouvait pas faire mieux. Je pense que c’est un bon cheval. Il est peu expérimenté et, bien qu’à l’aise dans le souple, le terrain était certainement trop lourd pour lui aujourd’hui. Il termine proche des deux premiers, j’ai vraiment pensé qu’il allait gagner pendant un instant. »

La très belle année de Night of Thunder. Keep Busy est une fille de Night of Thunder (Dubawi). Alors que ses premiers produits sont âgés de 2ans, il réalise une belle année, avec huit black types, dont trois lauréats de Groupe, Poquet Square (Prix des Réservoirs, Gr3), Night Colours (Premio Dormello, Gr2) et Under the Stars (Princess Margaret Keeneland Stakes, Gr3). Avec seulement 44 partants, alors qu’il fut lui-même surtout un 3ans, le sire de Dalham Hall Stud est tête de liste des étalons de première production en Europe selon le nombre de black types (11) et de vainqueurs (27). De bon augure pour l’année prochaine. Night of Thunder s’était classé deuxième des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) en terrain lourd.

Une famille de chevaux vites et précoces. Élevée par Hackcanter Limited et Peter Gleeson, Keep Busy a été achetée pour seulement 34.000 Gns lors du book 3 de Tattersalls en 2018. Sa mère, Look Busy (Danetime), était une pouliche précoce. Elle avait gagné deux de ses 13 sorties à 2ans, devenant black type lors de cette première saison de compétition. Parmi ses 12 victoires en 51 sorties, il faut noter ses succès dans les Temple Stakes (Gr2, 1.000m) à 4ans en terrain souple et les Flying Five Stakes (Gr3, 1.000m) à 3ans en terrain souple. Deux des trois partants de Look Busy sont black types : Keep Busy et Looks a Million (Kyllachy), troisième du Critérium de Vitesse (L)… en terrain très souple sur la ligne droite de Chantilly ! La deuxième mère a produit le rapide et précoce Unfortunately (Society Rock), lauréat du Darley Prix Morny (Gr1) et du Prix Robert Papin (Gr2). Ce dernier a débuté à Cheveley Park Stud en 2019. 

 

 

 

Dubai Millennium

 

 

Dubawi

 

 

 

 

Zomaradah

 

Night of Thunder

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Forest Storm

 

 

 

 

Quiet Storm

KEEP BUSY (F2)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Danetime

 

 

 

 

Allegheny

 

Look Busy

 

 

 

 

 

Komaite

 

 

Unfortunate

 

 

 

 

Honour and Glory

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 600m : 25”09

600m à 400m : 12”53

400m à 200m : 13”01

200m à l’arrivée : 13”99

Temps total : 1’11”82