Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Robin of Navan débute au haras de La Barbottière

Élevage / 17.11.2019

Robin of Navan débute au haras de La Barbottière

Par Alice Baudrelle

Deux semaines après l’arrivée de l’excellent sprinter Donjuan Triumphant (Dream Ahead), le haras de La Barbottière a reçu un nouvel étalon ce dimanche : le polyvalent Robin of Navan (American Post). Performant à bon niveau de 2ans à 6ans, en bon terrain comme en terrain souple, l’élève de Monique Lepeudry a notamment remporté quatre Groupes sous la coupe d’Harry Dunlop. Gagnant d’une course D sur 1.400m dès sa deuxième sortie, Robin of Navan a également remporté à 2ans le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L), mais aussi le Prix de Condé (Gr3) et le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) devant un certain Cloth of Stars (Sea the Stars), qui était jusqu’alors invaincu en deux sorties. Désormais étalon au haras du Logis, ce dernier s’est distingué au plus haut niveau au cours de sa carrière en remportant le Prix Ganay et en montant à deux reprises sur le podium du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1), entre autres. Le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) a révélé de futurs bons étalons, à l’image de Poliglote (Sadler’s Wells), Voix du Nord (Valanour), Pistolet Bleu (Top Ville), Ballingarry (Sadler’s Wells), Fame and Glory (Montjeu)… Le dernier vainqueur de l’épreuve à être entré au haras n’est autre que l’excellent Waldgeist (Galileo), tombeur de la crack Enable (Nathaniel) dans l’Arc.

Précoce, mais pas que ! À 3ans, Robin of Navan a notamment pris la deuxième place du Premio Roma (Gr1), du Prix Greffulhe (Gr2) et des September Stakes (Gr3). À 4ans, le cheval a échoué d’une encolure pour la victoire face à Mekhtaal (Sea the Stars) dans le Prix d’Ispahan (Gr1), avant de renouer avec le succès sur 2.000m dans la Coupe (Gr3). Il a également conclu quatrième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), remporté par le champion miler Ribchester (Iffraaj). Deuxième de la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3) l’année suivante, Robin of Navan a prouvé à 6ans qu’il était toujours compétitif à bon niveau en s’adjugeant le Meilen Trophy (Gr2), à Düsseldorf. Sa dernière sortie s’est soldée par une troisième place dans le Premio Vittorio di Capua (Gr2).

Un profil mixte. Sophie Rousselle, du haras de La Barbottière, nous a confié : « À l’image de Donjuan Triumphant, Robin of Navan a été un très bon 2ans et a fait preuve de longévité au cours de sa carrière. C’est un grand et beau cheval qui devrait intéresser, de par ses qualités, des éleveurs de plat, mais également des éleveurs d’obstacle. Son père, American Post (Bering), n'a quasiment sailli que des juments de plat, mais il a également donné de bons sauteurs. Robin of Navan présente beaucoup d’atouts. En course, c’était un guerrier. Pour l’anecdote, c’est la femme d’Harry Dunlop qui a tenu absolument à nous l’amener en personne. Son mari m’a dit que ce cheval avait bouleversé leur vie ! Il est très bien né et issu d’une mère par Muhtathir (Elmaamul). Pour moi, il a le profil d’un futur Doctor Dino (Muhtathir). Robin of Navan sera proposé au tarif très abordable de 3.000 €. »

Le meilleur fils d’American Post. Robin of Navan est à ce jour le meilleur produit du regretté American Post, lequel a remporté six succès consécutifs de 2ans à 3ans, dont le Prix Jean-Luc Lagardère, le Racing Post Trophy et la Poule d’Essai des Poulains (Grs1). L’alezan est le deuxième fils d’American Post à entrer au haras en France après American Devil, qui fera la monte au haras du Grand Chesnaie en 2020. Robin of Navan est le premier produit de Cloghran (Muhtathir), laquelle est la sœur de trois black types incluant Ming Zhi Cosmos (Duke of Marmalade), lauréate du Premio Sergio Cumani (Gr3), et Melodyman (Green Tune), vainqueur du Prix Zeddaan (L). La deuxième mère, The Wise Lady (Ganges), a gagné d’entrée de jeu à 2ans sur les 1.200m de Deauville et s’est notamment classée deuxième du Prix Miesque (Gr3). C’est une sœur de Lily America (American Post), gagnante du Prix La Camargo (L), et de Liliside (American Post), lauréate des Prix de la Californie, La Camargo et de la Cochère (Ls). Cette dernière est la mère de la bonne Lys Gracieux (Heart’s Cry), gagnante du Cox Plate, de la Queen Elizabeth II Cup et du Takarazuka Kinen (Grs1). Il s’agit de la famille de Lily’s Candle (Style Vendôme), héroïne du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1) 2018.