Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Roman Candle, le premier fils étalon de Le Havre, débute au haras de la Hêtraie

Élevage / 15.11.2019

Roman Candle, le premier fils étalon de Le Havre, débute au haras de la Hêtraie

Pour la saison de monte à venir, le haras de la Hêtraie accueille le premier fils de Le Havre au haras : Roman Candle. Il va officier à 2.800 € HT (PV) et sa syndication est en cours.

Proposé à 50.000 € en 2020, Le Havre (Noverre) vient de réaliser une très belle année, avec sept chevaux de Gr1 et 13 gagnants de Stakes. En 2019, il a notamment pu compter sur Villa Marina (Prix de l’Opéra, Gr1), Suédois (troisième des Shadwell Turf Mile Stakes, Gr1), Platane (troisième des E. P. Taylor Stakes, Gr1), Commes (deuxième du Prix de Diane et de la Poule d’Essai des Pouliches, Grs1), Motamarris (troisième du Qipco Prix du Jockey Club, Gr1), Rymska (sur le podium des Gamely Stakes et des Coolmore Jenny Wiley Stakes, Grs1), Olendon (deuxième du Saxon Warrior Coolmore Prix Saint Alary, Gr1)… Au total, Le Havre a déjà donné quatre lauréats de Gr1 : Avenir Certain (Poule d’Essai des Pouliches, ParisLongchamp et Prix de Diane Longines, Grs1), La Cressonnière (Poule d’Essai des Pouliches, ParisLongchamp et Prix de Diane Longines, Grs1), Suédois (Shadwell Turf Mile Stakes, Gr1) et Villa Marina. À ce jour, en France, quatre chevaux issus du croisement de Le Havre sur une fille de Sunday Break (Forty Niner) ont été vus en course. Trois ont gagné et deux sont black types : Olendon et Roman Candle (Prix Greffulhe, Gr2).

La famille de Chichicastenango. Roman Candle a été acheté 190.000 € en août 2017 par Godolphin auprès du haras du Cadran. Holy Dazzle (Sunday Break), la mère, fut une pouliche vite et précoce. Elle s’est classée troisième du Prix Miesque (Gr3) avant de confirmer à 3ans en échouant du minimum pour la victoire dans le Prix Imprudence (Gr3). Le produit suivant de cette jeune poulinière est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. Roman Candle a la même troisième mère que Chichicastenango (Smadoun). Ce cheval, qui a effectué des débuts au haras en France à un prix de saillie modique, s’est révélé être un très bon étalon avant d’être vendu au Japon. Il a donné Vision d’État (Prix du Jockey Club, Prix Ganay, Prince of Wales’s Stakes et Hong Kong Cup, Grs1), Saônois (Prix du Jockey Club, Gr1), Bubble Chic (deuxième du Prix du Jockey Club, Gr1), Kings of the Sun (troisième de la NHK Mile Cup, Gr1)…

Un profil polyvalent. Après ses débuts sur 1.600m à 2ans, Roman Candle a fait forte impression sur 2.000m et nous lui avions attribué une JDG Rising Star. Pour sa rentrée à 3ans, il s’est classé troisième du Prix La Force (Gr3), devant Sottsass (Siyouni), lequel s’est ensuite révélé être le meilleur 3ans européen. Roman Candle a par la suite remporté le Prix Greffulhe (Gr2). Cinquième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), quatrième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), il n’a été dominé que d’une tête dans le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2). Pascal Noue et Thierry Grandsir ont déclaré : « Copie certifiée conforme de son géniteur, le splendide Roman Candle fera valoir ses performances, dont une victoire dans un Prix Greffulhe au palmarès duquel figurent les noms de Dalakhani, Montjeu, Darshaan, Dom Pasquini, Herbager, Sicambre… Roman Candle a les atouts génétiques nécessaires pour bien faire dans les deux spécialités : descendant direct de Blushing Groom via la branche de Rahy, porteur du sang de l’allemand Königsstuhl, des chefs de race américains Mr Prospector et Storm Cat et des améliorateurs Kaldoun et Fabulous Dancer, il offre par son pedigree une multitude d’options de croisements susceptibles d’engendrer des performeurs de grande qualité́, tant sur les distances intermédiaires à classiques en plat que sur les obstacles d’Auteuil. Tout dépendra de la jumenterie qui lui sera proposée, que nous lui souhaitons à la hauteur de son indiscutable potentiel. » La mère de Roman Candle est une fille de Sunday Break, un étalon dont on mesure aujourd’hui la qualité de la production. En plat, il a notamment donné Never on Sunday (Prix d’Ispahan, Gr1), Frankyfourfingers (Al Maktoum Challenge Round 2, Gr2), Danza Cavallo (deuxième des Flower Bowl Stakes, Gr1), Brioni (Favorite Stakes, Gr1), Cavale Dorée (troisième de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf, Gr1)… et, sur les obstacles, Sunday Break a produit Tom Mix (placé des Prix Beugnot et Comte Schomberg, Listed), Always Magic (placé du Prix de Maisons-Laffitte, Gr3), Orsippus (Matalan Anniversary 4-Y-O Novices’ Hurdle, Gr1), Katana One (troisième des Prix Triquerville et Miror, Listeds), We Will See (Prix Robert Weill, Listed)… Smadoun (Kaldoun), le père de la deuxième mère de Roman Candle, a lui aussi produit des gagnants de Gr1 en plat et sur les obstacles. Toisé 1,65m, Roman Candle est indemne du sang de Sadler’s Wells (d’où Galileo) et de Danzig (d’où Danehill). La transaction a été réalisée par Richard Venn.