Sageburg au haras du Mont Goubert

Élevage / 16.11.2019

Sageburg au haras du Mont Goubert

Sageburg au haras du Mont Goubert

Après plusieurs années de monte à Garryrichard Stud en Irlande, Sageburg (Johannesburg) revient en France, au haras du Mont Goubert (14). Il y fera la monte à 3.500 €.

Bernard Stoffel nous a récemment expliqué : « C’est un étalon très confirmé qui a prouvé être un améliorateur. Et il sera proposé à des conditions très attractives, ce qui ne manquera pas d’intéresser de nombreux éleveurs français. Surtout que ces derniers le connaissent bien et savent comment l’utiliser. Sa production connaît une belle réussite des deux côtés de la Manche et Jean-Pierre Dubois va continuer à soutenir cet étalon qui lui a apporté de belles satisfactions. Ses produits anglo-irlandais sont appréciés sur les rings de vente, avec des stores vendus jusqu’à 50.000 Gns cette année. Sageburg a beaucoup sailli ces dernières saisons. Ses futurs poulains français verront le jour au moment où leur géniteur aura beaucoup de partants en Irlande et en Angleterre. Le retour de Sageburg est une grande opportunité pour les éleveurs français de chevaux de plat, comme d’obstacles. »

Près d’une quinzaine de black types en plat. Après la mort de Scat Daddy (Johannesburg), Sageburg (Johannesburg) est désormais le dernier lauréat de Gr1 par Johannesburg (Hennessy) à faire la monte. Issu de l’élevage Lagardère, il provient d’une souche remarquablement vivace, comme en témoignent les performances de Japan (Grand Prix de Paris & Juddmonte International Stakes, Grs1) en 2019. Avec un tel papier, il n’est pas étonnant que Sageburg produise des chevaux de valeur en plat, comme cette année Qualisaga (Sageburg), laquelle a remporté les Prix Isolla Bella et du Ranelagh (Ls). Au total, Sageburg a produit près d’une quinzaine de black types en plat, dont Peace Burg (Prix de Sandringham, Gr2, troisième des Falmouth Stakes, Gr1), Si Sage (Charles Wittingham Stakes, Gr2), la précoce Spain Burg (Rockfel Stakes, Gr2) ou encore Zafiro (Grand Prix des Provinces, Gr3).

Un père de sauteurs reconnu en France… Jean-Pierre Dubois n’hésite pas à essayer ses chevaux sur les obstacles et la descendance de Sageburg a obtenu une certaine réussite dans l’exercice, car onze d’entre eux ont décroché du caractère gras. Dans l’Hexagone, c’est notamment le cas d’Ange D’amour (Prix Marc Antony & Général Donnio, Listed), Pyromane (Prix Fifrelet, Listed), Evidence Madrik (deuxième du Prix Ferdinand Dufaure, Gr1), Magie du Ma (deuxième du Prix Sagan, Gr3)…

et outre-Manche. Commercialement parlant, lorsqu’un étalon français donne des chevaux de Groupe sur les obstacles anglo-irlandais, la donne change complètement. Ainsi Sageburg peut compter sur trois chevaux qui seront rapidement revus au niveau Gr1, il s’agit de Ch’tibello (Scottish Champion Hurdle, Gr2, Randox Health County Handicap Hurdle, Gr3 au festival de Cheltenham 2019, troisième de l’Aintree Hurdle et du Christmas Hurdle, Grs1) et Rouge Vif (Kelso Hurdle, Gr2, troisième du Top Novices’ Hurdle, Gr1). Il faut également suivre de près le prometteur Skandiburg (Sageburg), déjà gagnant de quatre courses, en haies puis en steeple. Il va désormais aborder les Groupes. Bernard Stoffel conclut : « De nombreux jeunes chevaux prometteurs sont également à l’entraînement et vont débuter dans les bumpers anglais et irlandais au printemps 2020. La réussite de Sageburg n’est pas près de s’arrêter ! »