Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Shalaa à 25.000 € et Olympic Glory à 10.000 €

Élevage / 07.11.2019

Shalaa à 25.000 € et Olympic Glory à 10.000 €

Ce jeudi, le haras de Bouquetot a dévoilé les tarifs de ses huit étalons pour la saison de monte 2020. Le plus attendu des étalons européens de première génération de l’année prochaine, Shalaa, officiera à 25.000 €.

C’est la vedette des rings européens cette année. Proposé à 22.000 € en 2019, le très demandé Shalaa (Invincible Spirit) passe à 25.000 € l’année prochaine. Ses premiers yearlings ont connu un franc succès aux ventes avec une moyenne de 116.000 € sur les rings européens. Les premiers pas en compétition des produits de celui qui fut un vrai précoce sont attendus avec impatience en 2020. Avec 170 juments en 2019, Shalaa est l’étalon de plat français le plus sollicité.

Watch Me, fer de lance d’Olympic Glory. Grâce à la victoire anglaise de Watch Me (Coronation Stakes, Gr1), Olympic Glory (Choisir) a bénéficié d’une remarquable exposition médiatique. Son prix de saillie passe de 8.000 € à 10.000 €. En 2019, il a aussi donné Grand Glory (troisième du Prix de Diane, Gr1) qui avait montré beaucoup de classe dans le classique cantilien. Olympic Glory est le premier des français stationnés dans l’Hexagone en 2019, au classement des étalons de deuxième génération en Europe. Il a sailli pas moins de 163 juments en 2019.

Le seul étalon français à avoir donné un gagnant de Gr1 à la Breeders' Cup 2019. Nouveau venu au haras de Bouquetot, Ruler of the World (Galileo) est proposé à 6.000 €. Ce gagnant du Derby d’Epsom (Gr1) a encore été mis en lumière récemment, malgré des effectifs en compétition numériquement réduits (seulement 31 partants à travers le monde). À Santa Anita, la quadruple lauréate de Gr1 Iridessa (Matron Stakes, Pretty Polly Stakes, Fillies' Mile Stakes & Breeders' Cup Filly and Mare Turf, Grs1) a en effet réalisé une grande performance en battant de plus en de deux longueurs la championne Sistercharlie (Myboycharlie). Ruler of the World sera le seul étalon stationné en France en 2020 à avoir donné un gagnant de Gr1 lors des réunions de la Breeders' Cup 2019.

Pas moins de 120 juments pour Al Wukair en 2019. Annoncé à 8.000 € lors de ses deux premières saisons de monte, le vainqueur du Prix Jacques Le Marois (Gr1) Al Wukair (Dream Ahead) passe à 7.000 €. Il aura ses premiers yearlings en 2020. Le jeune sire a été très demandé lors de la saison de monte 2019 avec pas moins de 120 saillies. Déjà père de 11 black types individuels, Toronado (High Chaparral) officiera au tarif de 8.000 € en 2020. Étalon au profil polyvalent, Ectot (Hurricane Run) fera la monte à 5.000 €, comme lors de ses deux premières années de monte.

Sur la vague Sea the Stars. Reconnu comme l’un des meilleurs sires au monde, Sea the Stars (Cape Cross) s’affirme en tant que père de père. Le haras de Bouquetot propose deux de ses fils à des tarifs très attractifs. C’est le cas de Zelzal (Sea the Stars), lauréat du Prix Jean Prat (Gr1), qui passe lui aussi à 8.000 €. Ses premiers produits sont nés en 2019. Mekhtaal ** (Sea the Stars) sera proposé à 4.000 €, lui qui a débuté les saillies en 2019.

LES ÉTALONS DU HARAS DE BOUQUETOT

Sire Tarif 2020 Tarif 2019
Al Wukair 7.000 € 8.000 €
Ectot 5.000 € 5.000 €
Mekhtaal ** 4.000 € 5.000 €
Olympic Glory 10.000 € 8.000 €
Ruler of the World 6.000 € 8.000 €
Shalaa 25.000 € 22.000 €
Toronado 8.000 € 12.000 €
Zelzal 7.000 € 8.000 €

Brametot au Gestüt Ebbesloh. L’information est sortie dans les médias allemands ce jeudi. Le double lauréat classique Brametot (Rajasman) va traverser le Rhin pour faire la monte au Gestüt Ebbesloh. Ce n’est pas tout à fait une surprise car les éleveurs allemands n’ont pas hésité à faire la route en soutenant activement le jeune étalon lors de ses deux premières saisons de monte au haras de Bouquetot. Issu d’une sœur de Monsun (Königsstühl) et lauréat de Listed à 2ans, Brametot fut un 3ans de premier plan. Lauréat de la Poule d'Essai des Poulains (Gr1) en terrain souple, il avait confirmé dans le Prix du Jockey Club (Gr1). À Chantilly, en terrain bon souple, il devançait deux très bons chevaux : Waldgeist (Criterium de Saint-Cloud, Grand Prix de Saint-Cloud, Prix Ganay & Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, Grs1) et Recoletos (Prix d'Ispahan & Prix du Moulin de Longchamp, Grs1). Les premiers produits de Brametot sont nés en 2019.