STEEPLE-CHASE NATIONAL DES ANGLO-ARABES - Aragorn d’Alalia, le retour du roi

Courses / 10.11.2019

STEEPLE-CHASE NATIONAL DES ANGLO-ARABES - Aragorn d’Alalia, le retour du roi

AUTEUIL, DIMANCHE

Aragorn d’Alalia (Iris de la Brunie) a conservé sa couronne dans ce Steeple-Chase National des Anglo-Arabes. Mais ce ne fut pas une promenade de santé car le "vieux briscard" a retrouvé Eleos de la Brunie (Fairplay du Pécos), un drôle de 5ans qui venait de le battre facilement à Bordeaux-Le Bouscat. Mais Aragorn d’Alalia avait un avantage : connaître Auteuil.

Eleos de la Brunie a dû s’incliner d’une encolure face à Aragorn d’Alalia. Il a tout de même fait un truc car, pour sa découverte de la butte Mortemart, il a mené. Aragorn d’Alalia a quant à lui patienté, attendant son heure et réalisant un très beau saut au gros open ditch. Une fois la dernière difficulté sautée, Aragorn d’Alalia a bien accéléré, prenant deux ou trois longueurs sur Eleos de la Brunie. Mais ce dernier n’a rien lâché et est reparti à l’attaque, s’imposant finalement de peu. C’est un cheval d’avenir. Dismoitout d’Oc (Full of Gold) est troisième dans le lointain.

Il reviendra en 2020. Aragorn d’Alalia devrait désormais profiter de quelques vacances. François Nicolle a expliqué : « Eleos de la Brunie est un cheval sur la montante, qui sera un sacré client l’année prochaine. Aragorn avait l’avantage de connaître le parcours mais il reste moins percutant en steeple que sur les haies, étant très prudent. Nous n’allons pas l’amener à Pau. Il va profiter de vacances et sera revu à Auteuil en 2020. »

Une origine 100 % Corse. Aragorn d'Alalia est né près d’Aleria, chez Patrick Soudier et Alain Vieille. Miss Libertine (Zeffir), sa mère, avait débuté sa carrière en Corse avant de passer en obstacle sur le continent. La jument a eu deux autres partants, dont Adhira d’Alalia (Jebeland Pontadour), lauréate de deux courses en 41 sorties sur l’île. La deuxième mère, Cardellina (Kebir), a donné quatre gagnants, dont Prince d'Alalia (Albert du Berlais). Lauréat de 19 courses, il avait commencé avec succès sa carrière en plat sur son île de naissance, avant de rejoindre le continent. Lauréat face aux AQPS sur le steeple-chase de Pau, il avait aussi remporté les importants Grand Prix du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques et Prix Charles de Ginestet sur les obstacles palois. Il s’agit d’une famille anglo-arabe implantée en Corse depuis – au moins – les années 1940 (nous n’avons pas pu remonter plus loin dans l’origine).

 

 

 

Pharly

 

 

Iris Noir

 

 

 

 

Emeraldine

 

Iris de la Brunie

 

 

 

 

 

Fayriland II

 

 

Allez Brunie

 

 

 

 

Dawnie

ARAGORN D’ALALIA (H9)

 

 

 

 

 

 

Cyborg

 

 

Zeffir

 

 

 

 

Zewj

 

Miss Libertine

 

 

 

 

 

Kebir

 

 

Cardellina

 

 

 

 

Santa Anna