TROPHÉES DU PERSONNEL DES COURSES ET DE L’ÉLEVAGE

Institution / Ventes / 01.11.2019

TROPHÉES DU PERSONNEL DES COURSES ET DE L’ÉLEVAGE

La liste des trois finalistes de la quatrième édition par catégorie

France Galop et son partenaire Godolphin s’associent pour célébrer l’engagement du personnel des courses et de l’élevage. Le jury vient de sélectionner trois finalistes pour chacune des six catégories. Le gagnant de chaque catégorie sera révélé le 23 novembre à ParisLongchamp. Par ailleurs, le titre suprême d’Employé(e) de l’année sera également décerné lors de cette cérémonie à une personne choisie parmi les vainqueurs (à l’exception des jeunes espoirs).

Leadership/Responsable d’équipe. Pour les employés ayant la responsabilité d’au moins deux personnes et ayant démontré un désir de réussir au sein de la filière, ainsi que des aptitudes d’encadrement au bénéfice de leurs collègues. Les trois finalistes sont Jean-Philippe Grente, Mathieu Alex et Goulven Toupel.

Dévouement pour les courses. Cette catégorie s’adresse aux garçons de voyage, secrétaires administratifs, premiers garçons, garçons de cour… Pour un membre du personnel ayant travaillé au moins quinze ans dans la filière. Élément moteur de l’équipe, il partage sa passion, son expérience, sa connaissance et son temps. Les trois finalistes sont : Michel Darrieux, Noël Graux et Olivier Taupin.

Cavalier(ère) d’entraînement. Pour les cavaliers et les lads ayant fait preuve de talent, de constance et de fiabilité aussi bien en selle qu’au sol et ayant accompli quelque chose de « remarquable » durant la saison. Les trois finalistes sont : Anne Juliette Bourcier, Valentine Bülthoff et Yannick Bourigault.

Personnel de haras. Pour les personnes travaillant dans un haras et ayant fait preuve de compétence, de dévouement et de fiabilité et celles qui auront aussi démontré du talent avec les chevaux, une capacité d’adaptation et un sens du travail en équipe. Les trois finalistes sont : Aline Crenn, Melissa Delalande et Rebecca Green.

Personnel administratif. Pour le personnel administratif des écuries de courses ou des haras. Élément clé de l’équipe, il s’assure du bon fonctionnement de l’entreprise. Les trois finalistes sont : Hélène Lelong, Justine Grandin et Élodie Rougeron.

Jeune espoir (courses ou élevage). Pour les employés de moins de cinq ans d’expérience dans la filière. Motivés pour réussir, les nommés ont déjà commencé à gravir des échelons et ont amélioré leurs connaissances et leurs compétences, devenant un élément indispensable au sein de l’équipe. Les trois finalistes sont : Axelle Sartorio, Chloé Humbert et Thibaut Cousin.

Vainqueurs, finalistes et équipes associées aux vainqueurs et aux finalistes seront récompensés, grâce à Godolphin, lors de la cérémonie de remise de prix à ParisLongchamp, le 23 novembre prochain.

LEADERSHIP

5.000 € au gagnant

5.000 € à l’établissement employeur du gagnant

2.000 € pour les deux finalistes

2.000 € pour chaque établissement employant les finalistes

DÉVOUEMENT POUR LES COURSES

5.000 € au gagnant

5.000 € à l’établissement employeur du gagnant

2.000 € pour les deux finalistes

2.000 € pour chaque établissement employant les finalistes

CAVALIER(ÈRE) D’ENTRAÎNEMENT

5.000 € au gagnant

5.000 € à l’établissement employeur du gagnant

2.000 € pour les deux finalistes

2.000 € pour chaque établissement employant les finalistes

PERSONNEL DE HARAS

5.000 € au gagnant

5.000 € à l’établissement employeur du gagnant

2.000 € pour les deux finalistes

2.000 € pour chaque établissement employant les finalistes

PERSONNEL ADMINISTRATIF

5.000 € au gagnant

5.000 € à l’établissement employeur du gagnant

2.000 € pour les deux finalistes

2.000 € pour chaque établissement employant les finalistes

JEUNE ESPOIR

2.500 € au gagnant et un voyage découverte du milieu des courses à Dubaï (5 jours)

2.500 € pour l’établissement employeur du gagnant

1.000 € pour deux les finalistes

1.000 € pour chaque établissement employant les finalistes

EMPLOYÉ(E) DE L’ANNÉE

Le gagnant du trophée de l’Employé(e) de l’année se verra récompensé par une prime de 5.000 € et 5.000 € seront attribués à l’établissement employant le vainqueur.