Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

UNIBET ELITE HURDLE (GR2) - Fusil Raffles repart du bon pied

International / 09.11.2019

UNIBET ELITE HURDLE (GR2) - Fusil Raffles repart du bon pied

WINCANTON (GB), SAMEDI

Fusil Raffles (Saint des Saints) n’a pas manqué sa rentrée : le pensionnaire de Nicky Henderson s’est imposé dans l’Unibet Elite Hurdle (Gr2). Mais cela n’aura pas été une promenade de santé car Grand Sancy (Diamond Boy), l’élève du docteur Brigitte Poulve, lui a opposé une bonne réplique. Grand Sancy avait l’avantage d’avoir (presque) une course dans les jambes, puisqu’il avait fait sa rentrée à la fin du mois d’octobre à Kempton, où il était tombé sans grand mal à la dernière haie. Fusil Raffles, au contraire, était loin d’être à 100 %. Les deux chevaux ont laissé leurs adversaires à quinze longueurs, Beat the Judge (Canford Cliffs) étant troisième.

Pas prêt. Invaincu en trois sorties outre-Manche, Fusil Raffles a couru à trois reprises en Angleterre, pour trois victoires dans trois Groupes, dont le Champion Four Year Old Hurdle (Gr1) à Punchestown. Nicky Henderson a commenté : « J’étais très nerveux. Honnêtement, il n’était pas prêt pour recourir, donc je ne m’attendais pas à ce que ce soit facile. Il a tellement grandi durant l’été et il n’a pas encore assez de force. Il a commencé à retravailler il y a trois semaines. Il va beaucoup progresser. »

Un fils de Tali des Obeaux. Élevé par Simon Munir et Isaac Souede, Fusil Raffles a grandi au haras du Lieu des Champs. C’est un fils de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de Tali des Obeaux (Panoramic), deuxième des Prix Sytaj (Listed, à l’époque) et Guillaume de Pracomtal (L), lauréate sur les steeples d’Auteuil et d’Enghien et sur les balais palois. Tali des Obeaux avait aussi fini troisième du Prix de l’Avenir (Course A, à l’époque). La jument est toujours au haras du Lieu des Champs et elle est actuellement pleine de Saint des Saints.

Fusil Raffles est le propre frère d’Eddy’s Raya (Saint des Saints), gagnante à Angoulême. Il s’agit d’une souche Le Gentil, celle de Fabiola IV (Loliondo), passée dans les mains de Nicolas Devilder.

AINTREE (GB), SAMEDI

Top Notch, à la lutte

Trente minutes environ après la rentrée gagnante de Fusil Raffles (Saint des Saints), la casaque de Simon Munir et Isaac Souede a brillé à Aintree grâce à Top Notch (Poliglote). Il s’agissait d’une simple course à conditions sur les haies, mais il y avait malgré tout trois chevaux de Groupe au départ : Top Notch, mais aussi Roksana (Dubai Destination) et Vision des Flos (Balko)… Et les deux partants restants n’ont pas existé derrière ce trio de choc, concluant respectivement à 43 longueurs et demie et 93 longueurs de Top Notch. La lutte a par contre été fantastique entre les trois premiers, qui se tiennent en une demi-longueur. C’est Top Notch, au courage, qui est venu reprendre une encolure à Roksana, Vision des Flos étant troisième à une demi-longueur.

Nico de Boinville a commenté : « J’étais bien au courant qu’il s’agit du cheval préféré de Daryl Jacob alors j’ai pris soin de lui ! Depuis qu’il est jeune, il n’a jamais fait un seul faux pas. Il a respiré entre les deux dernières haies et a un peu mal sauté la dernière difficulté mais il a tout donné pour reprendre la tête. J’ai entendu dire qu’il irait sur le Peterborough Chase. »

Élevé par le haras des Sablonnets et Benoit Gabeur, Top Notch est un fils de Poliglote et de la bonne Topira (Pistolet Bleu), lauréate du Prix de l’Élevage (A). C’est le frère de Never Forget (Westerner), vainqueur des Prix de Malleret (Gr2) et de la Seine (L). Il est le neveu de Golani (Nikos), vainqueur du Prix Edmond Blanc (Gr3), et de Carla (Cardoun), lauréate de deux Listeds en plat et mère de Svedov (Exit to Nowhere), gagnant du Prix Edmond Blanc également.

NAAS (IE), SAMEDI

POPLAR SQUARE CHASE (GR3)

Cilaos Emery demeure invaincu sur les gros obstacles

Absent depuis ses débuts victorieux en steeple à Gowran Park, au mois de janvier, le "FR" Cilaos Emery (Califet) a effectué une rentrée gagnante dans ce Poplar Square Chase (Gr3), restant invaincu sur les gros obstacles par la même occasion. Le cheval de Luke McMahon avait déjà montré beaucoup de classe sur les claies, lui qui avait remporté le Herald Champion Novice Hurdle (Gr1) à Punchestown en 2017. Longtemps en deuxième position, Cilaos Emery a débordé facilement l’animateur, Ornua (Mahler), entre les deux dernières difficultés, avant de se détacher et de s’imposer de neuf longueurs et demie. Ornua s’est quant à lui montré courageux pour conserver la deuxième place face à Kildorrery (Arakan), qui a complété le podium à trois quarts de longueur.

La famille de Quarouso. Élevé par Nicolas Taudon et Joël Poitou, Cilaos Emery a trouvé preneur pour 7.200 € auprès d’Harold Kirk à Tattersalls Ireland, en novembre 2012. C’est un fils de l’étalon de Boardsmill Stud Califet (Freedom Cry) et de Queissa (Saint Preuil), dont il est le meilleur produit. Queissa a donné un autre vainqueur avec Berry Emery (Racinger), lauréate en plat au Mans. Il s’agit de la lointaine famille de Quarouso (Lavirco), vainqueur du Prix Georges Courtois (Gr2) à deux reprises et troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1).

FISHERY LANE HURDLE (GR3)

Surin de bout en bout

Troisième du Spring Juvenile Hurdle (Gr1), en début d’année, la french bred Surin (Authorized) a signé un premier succès black type dans le Fishery Lane Hurdle (Gr3). La jument de Gigginstown House Stud venait de prouver sa forme en s’imposant par quatre longueurs et demie sur les claies de Wexford et elle s’est imposée en toute décontraction, laissant son plus proche poursuivant à sept longueurs et demie. Partie en tête, Surin a animé l’épreuve de bout en bout. Attaquée à son extérieur par Quartz du Rheu (Konig Turf) dans la phase finale, elle est repartie de plus belle et s’est détachée irrésistiblement sur le plat. La deuxième place est revenue à Gardens of Babylon (Camelot), huit longueurs devant Quartz du Rheu.

La famille de Top Trip. Élevée par Michael Motschmann, Surin a été cédée 72.000 £ à Margaret O’Toole lors des ventes Tattersalls Ireland, en novembre 2018. C’est une fille d’Authorized (Montjeu) et de Synopsy (Sinndar), dont elle est le seul produit vainqueur. Son frère, Seacliff (Wootton Bassett), sera présenté par le haras du Long Champ à la vente d’automne Arqana. Sinopsy est une sœur de Topka (Kahyasi), deuxième du Prix Rose de Mai (L) et troisième des Prix de Malleret (Gr2) et Pénélope (Gr3). Cette dernière a donné l’étalon du haras de la Hêtraie Top Trip (Dubaï Destination), vainqueur du Prix Hocquart (Gr2) et troisième de la Gold Cup (Gr1) à Ascot.