WALDGEIST GROSSER PREIS VON BAYERN (Gr1) - Nancho, une première pour la Hongrie et la Mongolie

International / 03.11.2019

WALDGEIST GROSSER PREIS VON BAYERN (Gr1) - Nancho, une première pour la Hongrie et la Mongolie

MUNICH (DE), DIMANCHE

Il n’a pas la popularité d’Overdose (Starborough) mais il a réussi là où la flèche de Budapest avait échoué. Le 4ans Nancho (Tai Chi) est devenu le premier gagnant de Gr1 de l’histoire du galop hongrois. Il s’est imposé de haute lutte ce dimanche à Munich, dans le Waldgeist Grosser Preis von Bayern, le dernier Gr1 de la saison 2019 en Europe. Le pensionnaire de Gabor Maronka avait gagné de façon impressionnante le Baden-Wurttemberg Trophy (Gr3) il y a deux semaines, à Baden-Baden, et il a confirmé après avoir été monté avec beaucoup de courage par le jockey mongole Bayarsaikhan Ganbat qui a remporté le premier Gr1 de sa carrière. Tout de suite dans le sillage de l’animateur, Ladykiller (Kamsin), Nancho a attaqué à la fin du tournant et a pris deux ou trois longueurs d’avantage. Le plus dur restait à faire car Manuela de Vega (Lope de Vega) est bientôt revenue sur lui avec le "FR" Ashrun (Authorized). Un peu fatigué dans les 100 derniers mètres, Nancho a trouvé les ressources pour repousser la pouliche anglaise d’une encolure, alors qu'Ashrun est bon troisième devant Antonia de Vega (Lope de Vega). Les quatre premiers ont terminé dans une demi-longueur, alors que la favorite, Donjah (Teofilo), a dû se contenter de la cinquième place.

La grande souche de Network. Nancho avait gagné cinq courses cette année, chez lui, dont les Kincsem Dji, la course la plus importante en Hongrie. Il a été acheté 8.000 € chez BBAG, à la vente d’octobre. Son père, Tai Chi (High Chaparral), qui officie en Allemagne, a déjà produit une gagnante de Groupe. La mère, Nantana (Paolini), a gagné trois courses et remonte à la souche des gagnants de Groupe Nordtanzerin (Danehill Dancer), Nadour Al Bahr (Be My Guest) et surtout du grand étalon d’obstacle Network (Monsun).