BETWAY CONDITIONS STAKES - ALL WEATHER CHAMPIONSHIPS FAST TRACK QUALIFIER - Raymond Tusk repousse Funny Kid

International / 14.12.2019

BETWAY CONDITIONS STAKES - ALL WEATHER CHAMPIONSHIPS FAST TRACK QUALIFIER - Raymond Tusk repousse Funny Kid

BETWAY CONDITIONS STAKES - ALL WEATHER CHAMPIONSHIPS FAST TRACK QUALIFIER

Raymond Tusk repousse Funny Kid

Funny Kid (Lemon Drop Kid), représentant de l’écurie Wertheimer & Frère entraîné par Christophe Ferland, était en piste à Newcastle ce samedi dans une épreuve de 3.300m qualificative pour les finales des All-Weather Championship, à la fin mars à Lingfield. Funny Kid est tombé sur un os nommé Raymond Tusk (High Chaparral), qui n’est pas n’importe qui : ce pensionnaire de Richard Hannon avait été jugé digne de courir la Melbourne Cup (Gr1) en novembre dernier et il avait auparavant pris la quatrième place de l’Ebor Handicap. Raymond Tusk a repoussé jusqu’au bout les attaques de Funny Kid, s’imposant d’une demi-longueur. Mildenberger (Teofilo) est troisième à une longueur un quart.

Funny Kid a de nombreuses options à l’international. Funny Kid restait sur une dixième et dernière place dans le Qatar Prix du Cadran (Gr1), mais les 4.000m sont certainement le bout du monde pour lui et le terrain pénible n’était pas pour lui plaire. Les options sont ouvertes pour ce cheval qui a besoin d’une piste rapide. Christophe Ferland, son entraîneur, nous a dit : « Il a des origines américaines, avec de la vitesse, mais c’est pourtant un vrai stayer, qui a besoin de bon terrain. Le plan était, ce samedi, de le qualifier pour la finale de l’All Weather Championship, le Marathon Championships Conditions Stakes, et il est tombé sur un os. Le gagnant n’est pas n’importe qui : c’est un très bon cheval et Funny Kid faisait une rentrée. Il lui reste encore quelques courses pour se qualifier, que ce soit à Wolverhampton, à Chantilly, ou encore à Cagnes-sur-Mer. Ceci étant dit, nous allons aussi l’engager dans le Red Sea Turf Handicap en Arabie saoudite, lors de la réunion de la Saudi Cup. Si nous estimons que le lot est à sa portée, c’est une option que nous pourrions saisir avec, pourquoi pas, la Dubai Gold Cup (Gr2) ensuite. Si cela nous semble trop compliqué, il y a Lingfield, qui sera peut-être plus facile. Funny Kid voyage très bien : je le trouve même plus performant lorsqu’il doit voyager. Certains chevaux sont ainsi ! Dans l’immédiat, il n’y a donc pas de plan défini et nous allons d’abord voir comment il rentre de cette course. »

Un achat Arqana. Raymond Tusk a été déniché par Peter & Ross Doyle à Arqana, à la vente de yearlings d’août, pour 85.000 €. Il est le deuxième gagnant de Groupe produit par Dancing Shoes (Danehill) qui avait déjà donné la lauréate de Gr2 aux États-Unis Striking Dancer (Smart Strike). C’est une famille dans laquelle on rencontre de purs sprinters, comme Tangerine Trees, lauréat d’un Prix de l’Abbaye de Longchamp, ou encore Alpha Defini, lauréat des Coolmore Nunthorpe Stakes (Grs1). Sa tenue lui vient certainement de son père High Chaparral (Sadler’s Wells).