Chad Brown au sommet, mais encore loin du record

Magazine / 15.12.2019

Chad Brown au sommet, mais encore loin du record

Chad Brown au sommet, mais encore loin du record

Le record du monde d’Aidan O’Brien, lauréat de 28 Grs1 en 2017, n’est pas tombé. Sans égaler son compatriote Bobby Frankel, et ses 25 Grs1 en 2003, Chad Brown a tout de même enregistré 20 succès au plus haut niveau cette année.

Par Franco Raimondi

Chad Brown a été l’assistant de Bobby Frankel et il est certainement déçu de ne pas avoir (déjà) dépassé le maître. Mais il a tout de même de quoi se consoler. En 2019, à peine âgé de 40 ans, il a franchi pour la première fois le cap des 30 millions de dollars de gains. Toujours lors de la saison 2019, il a décroché 54 victoires de Groupe. Son record personnel est un total de 217 victoires en une année. Il lui reste deux semaines pour remporter les huit courses qui lui manquent pour dépasser ce chiffre. Bobby Frankel, lors de sa meilleure saison, avait remporté 48 Groupes et obtenu 19,14 millions de dollars de gains (15,72 M€ à l’époque). Ses 25 victoires de Grs1 ont été acquises avec 14 chevaux différents. Les gains de son élève en 2019 sont de 30,93 M$ (27,81 M€). En outre, les 20 Grs1 ont été gagnés par 10 chevaux différents, dont deux d’entre eux sont arrivés aux États-Unis après une carrière en Europe. Il s’agit des deux françaises Sistercharlie (Myboycharlie) et Uni (More than Ready).

LE TOUR DU MONDE DES MEILLEURS ENTRAÎNEURS

Entraîneur Grs1 en 2019 Groupes Victoires Gains (€)

Chad Brown 20 54 217 27.812.600

Chris Waller 16 40 311 32.860.000

Aidan O’Brien 16 44 146 22.561.237

John Gosden 15 31 199 12.250.255

André Fabre 6 27 180 9.345.948

Un record qui vient du gazon. Le turf est sa surface de prédilection. Il a remporté 45 Groupes sur l’herbe, soit 83,3 % du total. Chad Brown, qui fêtera mercredi ses 41 ans, fait figure d’enfant prodige, car son maître d’apprentissage en avait 62 l’année de son exploit. Cela représentait 37 années de carrière derrière lui lors de sa saison record. Aidan O’Brien, lui, a battu le record de Frankel à 48 ans et après 24 saisons d’activité, dont 21 chez Ballydoyle. Le nom de Chad Brown est apparu pour la première fois sur les programmes le 18 novembre 2007 et son premier succès est intervenu cinq jours plus tard. Cette victoire inaugurale a été acquise dans un réclamer à Churchill Downs, doté de 14.000 $, grâce à un certain Dual Jewels (Jules).

Chris Waller, le plus riche du monde. Chad Brown domine la saison selon le nombre de victoires dans les Grs1. En revanche, au classement par gains, il arrive derrière le Néo-Zélandais Chris Waller, un professionnel dont la carrière ne se limite pas à Winx (Street Cry). Les statistiques australiennes sont calculées selon le calendrier de l’hémisphère Sud : les chiffres officiels de Chris Waller sont donc ceux de la saison 2018/2019. Il avait alors gagné 47,46 millions de dollars australiens (29,33 M€) avec 338 gagnants. Cette saison, il a déjà atteint 25,21 millions (15,58 M€). Le meilleur reste pourtant à venir, car il a remporté le richissime The Everest. Si l’on joue avec le calendrier, les gains de Chris Waller dans l’année civile 2019 s’élèvent à 53,16 millions (32,86 M€), alors qu’en 2018, il était à 45,27 millions (27,98 M€). Pour comparer le score de Chris Waller à ceux de ses confrères, nous nous sommes donc basés sur 2019. Il a remporté 16 Grs1 et 40 Groupes, cela signifie que dans la première catégorie, il a fait jeu égal avec Aidan O’Brien. Mais l’Irlandais le devance par le nombre de Groupes total (44). Il faut souligner que plusieurs courses millionnaires du programme australien sont trop récentes pour avoir droit au label Groupe… Ses 16 Gr1s ont été remportés par 10 sujets différents : Winx en a gagné trois, tout comme le sprinter Nature Strip (Nicconi). Enfin, il faut noter que le lauréat du The Everest Yes Yes Yes (Rubick) n’est pas gagnant de Gr1.

Aidan O’Brien, sans frontières. L’année 2019 n’est pas la meilleure d’Aidan O’Brien. Toutefois, on a tendance à oublier qu’il a réussi le doublé 1.000 et 2.000 Guinées à Newmarket et qu’il a décroché le Derby et l’Irish Derby avec Anthony van Dyck (Galileo) et Sovereign (Galileo). Le maître de Ballydoyle est lauréat de Gr1 chez lui en Irlande, mais aussi en Angleterre, en France et en Australie, avec la française de naissance Magic Wand (Galileo). Seize Grs1 avec 11 chevaux... c’est quand même un excellent résultat. En fait, il ne lui manque qu’un succès aux États-Unis, où il n’a passé le poteau en tête avec aucun de ses 28 partants. Pourtant, ses chevaux ont remporté 2,37 millions de dollars (2,13 M€) outre-Atlantique. À Hongkong, où son raid du mois de décembre s’est soldé par la deuxième place de Magic Wand, il a enregistré 710.000 € d’allocations.

John Gosden à l’heure du Brexit. Aidan O’Brien est le meilleur entraîneur d’Europe, toutes catégories confondues. À l’heure du Brexit, il faut se faire à l’idée que l’Angleterre trace sa route et fait bande à part. On ne connaît pas l’opinion de John Gosden sur ce sujet. Il peut cependant se consoler avec son quatrième titre de Champion Trainer dans son pays, avec 7,96 millions de livres (9,53 M€). C’est le deuxième meilleur score de sa carrière. Le géant de Newmarket compte plus de 250.000 £ d’avance sur Aidan O’Brien. Il a gagné 15 Grs1, un résultat obtenu avec sept chevaux différents : Enable (Nathaniel) compte trois succès, tout comme Star Catcher (Sea the Stars). Logician (Frankel) est le seul à n’en avoir remporté qu’un. Les femelles ont fait le gros du travail, avec 10 victoires au top niveau, dont 5 ont été obtenues en France. Au final, il n’en manque qu’un seul, le plus important… et c’est pour cela qu’Enable revient en 2020 !

Une saison record pour André Fabre. L’homme qui a empêché John Gosden de remporter la course qui valait à elle seule autant que toutes les autres se nomme André Fabre. Waldgeist (Galileo) est la cerise sur le gâteau d’une saison qui aura permis au maître cantilien d’établir son nouveau record de gains avec 8,85 millions, bien mieux que ses 8,36 millions de 2015. Il faut ajouter aux gains obtenus en France, ceux de ses raids anglais qui ont rapporté 413.000 £ et surtout le succès d’Earthlight (Shamardal) dans les Juddmonte Middle Park Stakes (Gr1). André Fabre a gagné six Grs1, dont trois avec ses 2ans, mais également l’Arc de Triomphe, le Prix Ganay, la Poule d’Essai des Poulains avec Persian King (Kingman) et un total de 27 Groupes avec 20 chevaux. Si l’époque est celle des entraîneurs-managers, je suis nostalgique de celle des entraîneurs-artistes, avec des effectifs à taille humaine. Ceux qui traversent les époques avec le sens du détail, comme les meilleurs artisans. Joyeux anniversaire monsieur Fabre, même si nous sommes en retard d’une semaine pour vous le fêter…