Earnshaw au haras des Granges 

Élevage / 02.12.2019

Earnshaw au haras des Granges 

Il est vraisemblablement le premier de Medaglia d’Oro (El Prado) à faire la monte en Europe. Earnshaw (Medaglia d’Oro) vient d’arriver au haras des Granges, où il va débuter au tarif de 3.000 € H.T. (P.V.). Père de père recherché (Violence, Bolt d’Oro, Fast Anna…), Medaglia d’Oro fait la monte à 200.000 $. C’est un étalon américain dont la production réussit bien à l’entraînement en Europe, avec par exemple Passion for Gold (Criterium de Saint-Cloud, Gr1), Talismanic (Breeders' Cup Turf, Gr1 & Prix Maurice de Nieuil, Gr2), Gyllen (Prix Eugene Adam, Gr2)… et Earnshaw ! André Fabre connaît bien sa mère, Emily Bronte (Machiavellian), qu'il a entraînée également. En 2005, Emily Bronte avait gagné en débutant le Prix de la Cascade (F) avant d'enchaîner directement par une victoire dans le Prix des Réservoirs (Gr3). Elle a déjà produit Lockwood (Invincible Spirit) gagnant du Prix de Ris Orangis et des King Supreme Stakes (Grs3). Plus loin, on retrouve une grande souche de Son Altesse l’Aga Khan, celle de Petite Étoile (Zarkava…)

Une bonne année à 2ans. Après avoir gagné en roue libre le Prix de Villebon (F) à Chantilly, sa première sortie, André Fabre l’a directement présenté au niveau Gr3. Favori du Prix Thomas Bryon (Gr3), Earnshaw n'a pas déçu, s'imposant très facilement. Pour clore son année de 2ans, il s’est classé deuxième du Critérium International (Gr1), entre deux lauréats de Gr1 : Ectot (Hurricane Run) et Prestige Vendôme (Orpen). À 3ans, il s’est classé deuxième du Prix Greffulhe (Gr2) de Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar) avant d’être exporté pendant l’été.

Un cheval qui a duré en compétition. Troisième du Zabeel Mile Sponsored By Al Naboodah Construction Group (Gr2, 1.600m, turf) pour sa première sortie à Meydan, il a ensuite décroché la cinquième place d’une édition relevée (Solow, The Grey Gatsby…) de la Dubai Turf (Gr1). Après avoir surmonté de gros problèmes infectieux, Earnshaw a décroché la deuxième place des Dubai Millennium Stakes (Gr3) de Zarak**(Dubawi) avant de se classer cinquième de la Dubai Sheema Classic (Gr1). Placé de Groupe de 2ans à 6ans, Earnshaw a été performant de 1.600m à 2.400m. Michael Barzalona a déclaré à son sujet : « C’est un cheval très attachant, très gentil, qui donne toujours le meilleur de lui-même. À Meydan, sur les distances allant de 1.800m à 2.400m, il était barré par de très bons chevaux [Decorated Knight, Jack Hobbs ou Postponed, ndlr]. »

Le futur Walk in the Park ? C’est le docteur vétérinaire Marc Sémirot (l’homme de Walk in the Park) qui a réussi à convaincre le cheikh Hamdan bin Mohammed Al Maktoum d’envoyer le cheval en France pour faire la monte. Marc Sémirot explique : « J’espère qu’Earnshaw rendra autant de petits éleveurs heureux qu’a pu le faire Walk in the Park et que tous ceux qui ont raté le premier sauront ne pas laisser passer le deuxième, même si les deux semblent avoir des orientations de production différentes… Earnshaw a été plus précoce et a brillé sur des distances plus courtes. Il faut vraiment remercier le cheikh Hamdan bin Mohammed Al Maktoum pour sa confiance (…) Il s’est comporté vis-à-vis de nous comme un véritable mécène et j’espère que tous les éleveurs sauront saisir cette opportunité. Earnshaw possède toutes les qualités requises pour bien produire dans le Sud-Ouest. Il est d’un modèle vraiment important, avec beaucoup d’os. Sa précocité et sa vitesse lui viennent certainement de son père de mère, Machiavellian [comme Shamardal, Dark Angel et Zoffany]. Il apporte le sang d’El Prado, l’étalon le plus représenté sur le turf américain, par l’intermédiaire de ses deux fils, Medaglia d’Oro et Kitten’s Joy. Earnshaw entre au haras à l’âge de 8ans sans la moindre molette, ni atteinte tendineuse… signe de sa solidité à toute épreuve. Il  est issu du même croisement El Prado x Machiavellian que Talismanic, le chouchou du public français. »