HONG KONG SPRINT (GR1) - Aethero, un jeune géant rapide comme l’éclair

International / 06.12.2019

HONG KONG SPRINT (GR1) - Aethero, un jeune géant rapide comme l’éclair

HONG KONG SPRINT (GR1)

Aethero, un jeune géant rapide comme l’éclair

Bien que dix chevaux se tiennent en six livres de rating, les yeux de tous les turfistes de Hongkong seront bel et bien rivés sur les 560 kg de muscles et de vitesse du jeune géant Aethero (Sebring). Il peut devenir le premier 3ans à remporter le Hong Kong Sprint (Gr1) et surtout s’imposer comme le nouveau spécialiste de la discipline à l’échelle mondiale. Ce qu’il a fait dans le Jockey Club Sprint (Gr2), la préparatoire locale, est incroyable : il a pulvérisé ses rivaux dans le chrono canon de 1’07’’58. Si son jockey, Karis Teetan, n’avait pas arrêté de pousser à 50m du poteau, il aurait battu le record (1’07’’50) établi il y a douze ans par Sacred Kingdom (Encosta de Lago), lauréat de cette course à deux reprises. D’accord, il portait un petit poids (51 kg) et deux de ses rivaux, le gagnant du Chairman’s Sprint Prize (Gr1) Beat the Clock (Hinchinbrook) et le tenant du titre Mr Stunning (Exceed and Excel), perdront cette fois leur surcharge de cinq livres, mais l’impression est saisissante. Son pilote, Zac Purton, a fait des efforts pour monter à 53 kg, mais cela en vaut la peine quand on monte un tel champion.

Une course et ses détails. Les sprints de haut niveau à Sha Tin se jouent sur des détails. D B Pin (Darci Brahma) est lui aussi lauréat de Gr1 et sera monté par Ryan Moore. Seasons Bloom (Captain Sonador) est un autre gagnant de Gr1 et vient de reprendre sa marche en avant avec sur le dos le jeune lion d’Afrique du Sud Grant Van Niekerk. Hot King Prawn (Denman) est sur la montante et il a suivi Aethero en dernier lieu. Christophe Soumillon peut sortir un lapin de son chapeau et décrocher une place avec le pensionnaire de Richard Gibson, Wishful Thinker (I Am Invincible).

Danon Smash, au nom de Lord Kanaloa. Deux étrangers tentent le pari d’une course que les locaux ont remportée à quinze reprises en vingt éditions. Le Japon compte deux succès avec le crack Lord Kanaloa (King Kamehameha) et sera représenté par son fils, Danon Smash, malheureux lors de sa troisième place dans les Sprinters Stakes (Gr1). S’il bénéficie de la monte de Lanfranco Dettori, il n’est pas aussi rapide que son père. Âgée de 7ans, l’australienne In Her Time (Time Thief) aurait pu être la mère d’Aethero. Elle avait couru son premier Groupe un an avant la naissance de son jeune rival, mais elle a conservé de beaux restes, se classant même troisième du dragster Nature Strip (Nicconi) dans le Darley Sprint Classic (Gr1). La jument a remporté deux Grs1 dans sa carrière, le dernier en février, mais elle préfère les sprints en ligne droite.

HONG KONG VASE (GR1)

Pour Anthony van Dyck, c’est maintenant ou jamais !

Un mauvais Derby… C’est vrai, Anthony van Dyck (Galileo) n’a pas gagné le Derby du siècle. Pour autant, et même s’il n’a pas confirmé ensuite, la décision de Coolmore de l’envoyer à Sha Tin n’est pas une punition. N’oublions pas que les Irlandais n’ont pas hésité à courir dans le Hong Kong Vase (Gr1), en fin de saison, un gagnant d’Arc de Triomphe et de King George tel que Dylan Thomas (Danehill). Le bilan des 3ans est assez maigre, avec trois succès en vingt éditions, dont deux obtenus avec les pouliches françaises Vallée Enchantée (Peintre Célèbre) et Daryakana (Selkirk). Anthony van Dyck ne doit cependant pas tergiverser, pour lui c’est maintenant ou jamais. En effet, s’il gagne, il prendra quelques livres au rating et effacera cette étiquette qui lui colle à la peau, celle de gagnant d’un mauvais Derby. Et Aidan O’Brien a joué son dernier va-tout en le munissant d’œillères pour la première fois. Malheureusement pour lui, Madame la Chance ne s’est pas montrée très généreuse et lui a donné le douze dans les boîtes, un peu gênant si la course prend un tour tactique.

Exultant, le favori local. Les parieurs hongkongais sont restés un peu indifférents à la présence d’un lauréat de Derby. Leur favori est Exultant (Teofilo), le tenant du titre, qui, l’année dernière, avait battu un lot similaire, voire un peu plus relevé. Le pensionnaire de Tony Cruz a confirmé tout au long de la saison, même si le programme de Hongkong n’offre pas trop des courses sur 2.400m. C’est un solide 120 de rating et il aura pour lui de jouer à domicile.

L’Europe et ses histoires. En plus d’Anthony van Dyck, l’Europe peut compter sur cinq autres représentants, dont un seul, le "FR" Aspetar (Al Kazeem), a déjà remporté son Gr1. La France prend part à l’épreuve avec Called to the Bar (Henrythenavigator), qui sera raccourci au terme d’une saison axée sur le défi de la Gold Cup (Gr1). Une place est un objectif envisageable. L’anglais Prince of Arran (Shirocco) a été géré avec soin tout au long de la saison pour protéger son poids en vue de la Melbourne Cup (Gr1), de laquelle, proche du succès, il s’est classé deuxième après la rétrogradation de Master of Reality (Frankel). L’irlandaise True Self (Oscar) a été élevée pour sauter et a ouvert son palmarès en plat à la fin de sa saison de 5ans. Arrivée à Hongkong après une escale en Australie, en cas de victoire, elle ne sera pas la première lauréate du Vase à avoir gagné sur les claies, car l’anglais Collier Hill (Dr Devious) avait déjà réalisé un tel exploit en 2006. Mount Everest (Galileo) tentera de rattraper le temps perdu après une première partie de saison où il était absent et arrive avec beaucoup de fraîcheur sur l’événement, tout comme le "FR" Young Rascal (Intello), plus à son métier depuis sa castration.

Le Japon et ses femelles. Reste les trois japonais : le poulain Glory Vase (Deep Impact), bon cheval de tenue, et les femelles Deirdre (Harbinger), excellente tout au long de sa campagne européenne avec comme point culminant son succès dans les Qatar Nassau Stakes, et la pouliche Lucky Lilac (Orfèvre), pour qui il s’agira d’une première expérience à l’étranger. Le feeling a été immédiat avec Christophe Soumillon et ils ont gagné ensemble la Queen Elizabeth II Cup (Gr1) grâce à une ligne droite foudroyante. Lucky Lilac a le malheur d’être née la même année qu’Almond Eye (Lord Kanaloa), sauf que cette fois-ci la championne japonaise ne sera pas là…

07 H 20 > LONGINES HONG KONG SPRINT

Gr1 - Plat – 20000.000 € - 1.200m

Pour chevaux de 3ans et au-dessus.

N° Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]

1 BEAT THE CLOCK (H6) Hinchinbrook-Flion Fenena M. Chung Wai Lik J. Size J. Moreira (3) 57 [-]

2 D B PIN (H7) Darci Brahma-Pins 'n' Needles S. Shun J. Size R.-L. Moore (13) 57 [-]

3 MR STUNNING (H7) Exceed and Excel-With Fervour M. Koo Win Chong F. C. Lor H. Bowman (2) 57 [-]

4 HOT KING PRAWN (H5) Denman-De Chorus M. M. L. S. Hong J. Size K. Teetan (1) 57 [-]

5 RATTAN (H6) Savabeel-Grand Princess W. Ting Bor R. Gibson C. Schofield (6) 57 [-]

6 LITTLE GIANT (H7) Swiss Ace-Princess Carolina W. Syndicate D. J. Hall J. B. McDonald (7) 57 [-]

7 DANON SMASH (M4) Lord Kanaloa-Spinning Wildcat Éc. Danox Co Ltd T. Yasuda L. Dettori (8) 57 [-]

8 IVICTORY (H6) Mossman-Inca Lagoon Assoc. Michael T H Lee/Dr Henry Chan Hin Lee J. Size A. Sanna (11) 57 [-]

9 WISHFUL THINKER (H6) I Am Invincible-Zebithea Éc. I. Syndicate R. Gibson C. Soumillon (9) 57 [-]

10 SEASONS BLOOM (H7) Captain Sonador-Pyramisa's Lass Assoc. Paul & Kathy Lo Chung Wa/Lo Ho Hsiu C. S. Shum G. Van Niekerk (14) 57 [-]

11 FULL OF BEAUTY (H5) Darci Brahma-Pennacchio Éc. B. Syndicate J. Size V. Ho (5) 57 [-]

12 REGENCY LEGEND (H4) Pins-Sparkling Assoc. Wong Shun Yuen C. S. Shum S. de Sousa (12) 57 [-]

13 IN HER TIME (F7) Time Thief-Hell It's Hot O. Bloodstock/P.Brown K. Lees B. Avdulla (4) 55,5 [-]

14 AETHERO (H3) Sebring-Pinocchio A. Cheng J. G. Moore Z. Purton (10) 53 [-]

HONG KONG MILE (GR1)

Beauty Generation face à l’Histoire et au Japon

Avec son 127 de rating, Beauty Generation (Road to Rock) est encore le meilleur miler du monde. Cependant, quand ce sujet âgé de 7ans arrive à son rendez-vous avec l’Histoire avec deux défaites dans les jambes après avoir enchaîné dix victoires consécutives, on est en droit de se poser quelques questions. Ce pensionnaire de John Moore peut égaler le record de Good Ba Ba (Lear Fan), le seul à avoir remporté à trois reprises le Hong Kong Mile (Gr1). Tout comme Beauty Generation, la candidature de Good Ba Ba, avant sa troisième tentative, avait suscité bien des doutes. Comme lui, il restait sur deux défaites et, en plus, il avait contre lui d’être passé d’Andreas Schutz, qui l’avait découvert et formé, à Derek Cruz. Il l’avait tout de même emporté. Beauty Generation ressemblait à une machine impossible à dérégler, mais il a été battu par le poids (il rendait 14 livres) dans le Sha Tin Trophy et dans le Jockey Club Mile (Grs2), il avait encore une pénalité de cinq livres. L’année dernière, dans les mêmes conditions, il avait ridiculisé ses adversaires. Cette année, il n’est plus tout à fait le même, comme l’a souligné un Zac Purton qui pourtant reste confiant.

Indy Champ, celui qui a battu Almond Eye. Le meilleur Beauty Generation est imbattable à domicile, sauf que celui que l’on a vu cette année est vulnérable face aux meilleurs milers japonais, tous gagnants de Gr1. Le plus fort d’entre eux est Indy Champ (Stay Gold), auteur du très difficile doublé Yasuda Kinen – Mile Championship. Cela signifie qu’il a battu les plus forts en juin à Tokyo corde à gauche et en novembre à Kyoto corde à droite. Lors du premier de ses Grs1, il s’est offert la championne Almond Eye (Lord Kanaloa), sur une distance un peu courte pour elle sans doute, mais à la régulière. Il y a trois semaines, il a dominé Danon Premium (Deep Impact), qui avait suivi Almond Eye dans le Gr1 Tenno Sho (Autumn). Il aime courir non loin de la tête et possède une belle pointe de vitesse.

Le meilleur 3ans, la meilleure pouliche. Le coup d’éclat de Persian Knight (Harbinger) remonte à encore plus loin, au Mile Championship (Gr1) 2017, jour de son dernier succès. Il n’est pas encore cuit et l’a confirmé en se classant troisième d’Indy Champ dans la même course cette année. Il avait déjà tenté sa chance l’année dernière et n’avait pu faire mieux que cinquième. Mieux vaut regarder les autres. Admire Mars (Daiwa Major et une souche Saint Pair) est le lauréat de la NHK Mile Cup (Gr1), autrement dit le meilleur 3ans japonais sur cette distance. Il a couru en demi-teinte lors de sa rentrée dans un Gr3, mais le terrain était un peu collant pour lui. Il sera monté par Christophe Soumillon. La pouliche Normcore (Harbinger) a remporté le Victoria Mile (Gr1), le championnat des femelles, avec à la clé un chrono record, et elle a confirmé en dernier lieu. Attentiste elle s’entend bien avec Christophe-Patrice Lemaire.

Zaaki, un outsider pour l’Europe. Beauty Generation a été battu en dernier lieu par Waikaku (Harbour Watch) et Ka Ying Star (Cityscape). À poids égal, ce sera plus compliqué pour eux. De son côté, Simply Brilliant (Frankel) vise une place avec Alexis Badel. L’Europe présente seulement Zaaki (Leroidesanimaux), un bon cheval de Gr2, régulier. Même un Beauty Generation amoindri devrait facilement le battre.

08 H 30 > LONGINES HONG KONG MILE

Gr1 - Plat – 25000.000 € - 1.600m

Pour chevaux de 3ans et au-dessus.

N° Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]

1 BEAUTY GENERATION (H7) Road to Rock-Stylish Bel P. Chuen J. G. Moore Z. Purton (5) 57 [-]

2 INDY CHAMP (M4) Stay Gold-Will Power Éc. Silk Racing Co. Ltd H. Otonashi D. Lane (3) 57 [-]

3 PERSIAN KNIGHT (M5) Harbinger-Orient Charm G. Ltd Y. Ikee O. Murphy (6) 57 [-]

4 WAIKUKU (H4) Harbour Watch-London Plane J. Ting J. Size J. Moreira (10) 57 [-]

5 ZAAKI (H4) Leroidesanimaux-Kesara A. Alotaibi Sir M. Stoute R.-L. Moore (2) 57 [-]

6 KA YING STAR (H4) Cityscape-Casual Glance L. S. Kong A.S. Cruz K. Teetan (1) 57 [-]

7 SIMPLY BRILLIANT (H5) Frankel-Red Bloom S. Syndicate F. C. Lor Alex. Badel (7) 57 [-]

8 CITRON SPIRIT (H7) Invincible Spirit-Citron Presse L. Chu R. Yiu V. Ho (8) 57 [-]

9 ADMIRE MARS (M3) Daiwa Major-Via Médici R. Kondo Y. Tomomichi C. Soumillon (4) 56,5 [-]

10 NORMCORE (F4) Harbinger-Chronologist S. Iketani K. Hagiwara C.-P. Lemaire (9) 55,5 [-]

HONG KONG CUP (GR1)

Magic Wand et Edisa, allez les pouliches !

Trois pouliches ont remporté la Hong Kong Cup (Gr1). Le trio se compose d’Alexander Goldrun (Gold Away), Pride (Peintre Célèbre) et Snow Fairy (Intikhab), toutes lauréates de Gr1 en Europe avant leur déplacement à Sha Tin. Cette année, les deux pouliches sont Magic Wand (Galileo), qui a enfin décroché son Gr1 tant mérité dans les Mackinnon Stakes, quatre jours après la Melbourne Cup (Gr1), et Edisa (Kitten’s Joy), gagnante de Listed en France, mais surtout de la première édition des Jockey Club Oaks. Ces deux-là ne sont pas aussi bonnes que les trois qui ont déjà gagné l’épreuve, mais l’opposition n’est pas de premier ordre non plus.

Win Bright, un japonais qui aime Sha Tin. Le meilleur rating (120) de la course est à mettre au crédit du japonais Win Bright (Stay Gold), pas suffisamment bon pour les Grs1 chez lui, mais qui a trouvé son jour à Sha Tin dans la QE II Cup en avril, lorsqu’il avait pris de vitesse un cheval de 2.400m comme Exultant (Teofilo). Les deux frères (Archipenko & Here to Eternity) Glorious Forever et Time Warp ont remporté la Hong Kong Cup respectivement en 2018 et en 2017, sans pour autant avoir répété derrière.

Rise High et Furore sur la montante. Les parieurs hongkongais les ont délaissés et leur choix s’est porté sur le "FR" Rise High (Myboycharlie), lequel a progressé gentiment et peut encore franchir un palier, et Furore (Pierro), lauréat de deux épreuves sur trois de la triple couronne des 4ans, dont le Hong Kong Derby. Les deux ont passé leur test grandeur nature dans la Jockey Club Cup (Gr2). Furore a bien fini pour décrocher la deuxième place, alors que Rise High a fait les grands boulevards en se classant quatrième. Ils n’ont pas démérité, mais Exultant les a battus en leur rendant cinq livres. C’est pour cela que, même après le forfait d’Almond Eye (Lord Kanaloa), qui aurait battu ce lot en sifflotant, la Hong Kong Cup peut se jouer entre deux pouliches, sorties du système élevage – courses de France.

09 H 10 > LONGINES HONG KONG CUP

Gr1 - Plat – 28000.000 € - 2.000m

Pour chevaux de 3ans et au-dessus.

N° Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]

1 WIN BRIGHT (M5) Stay Gold-Summer Eternity Éc. Win Co. Ltd Y. Hatakeyama M. Matsuoka (8) 57 [-]

2 RISE HIGH (H5) Myboycharlie-Lana Girl Éc. A. Syndicate C. Fownes V. Ho (3) 57 [-]

3 TIME WARP (H6) Archipenko-Here to Eternity M. Siu Kim Sun A.S. Cruz K. Teetan (6) 57 [-]

4 GLORIOUS FOREVER (H5) Archipenko-Here to Eternity M. Kwan Wing Lok F. C. Lor Z. Purton (5) 57 [-]

5 DARK DREAM (H5) All American-Buchanan Girl A. Hung Chao Hong F. C. Lor D. Lane (7) 57 [-]

6 FURORE (H5) Pierro-Stormy Choice L. Chau F. C. Lor H. Bowman (1) 57 [-]

7 MAGIC WAND (F4) Galileo-Prudenzia Assoc. Magnier/Tabor/Smith A. P. O'Brien R.-L. Moore (2) 55,5 [-]

8 EDISA (F3) Kitten's Joy-Ebiyza S. A. Aga Khan A. de Royer Dupré S. Pasquier (4) 54 [-]