Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’hippodrome de Cagnes une nouvelle fois touché par les fortes pluies

Courses / 03.12.2019

L’hippodrome de Cagnes une nouvelle fois touché par les fortes pluies

Déjà très impacté fin novembre, l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer a été frappé par de fortes pluies quelques heures après le début son meeting. Joint par téléphone, Alain Le Tutour, le directeur général de l’hippodrome, nous a déclaré : « On a repris 105 mm d’eau en 24 heures… Les pistes étaient "nickel" samedi pour la première réunion. Après ces fortes pluies, on passe en terrain très lourd. Ce qui est dommage, c’est que la piste va en souffrir, car on est en meeting et on court tous les trois jours. Au centre d’entraînement, tout sera à 100 % demain [lire mercredi, ndlr]. À l’entraînement, le seul point négatif concerne la piste de haies, peu de chevaux ont sauté ce matin, mais tout rentrera dans l’ordre demain. Heureusement que nos pistes sont très bien drainées, cela permet de limiter les dégâts. Le temps sera plus clément dans les jours qui viennent. »

De grosses perturbations outre-Manche. La Grande-Bretagne n’a pas été épargnée par la météo ces derniers jours. Lundi 2 décembre, l’hippodrome de Musselburgh, en Écosse, a préféré annuler sa réunion en raison du gel. En Angleterre, c’est la même raison qui a contraint les organisateurs de la réunion de Carlisle de reporter les épreuves prévues le premier jour de décembre. En raison des fortes pluies, ni Leicester, ni Doncaster n’ont été en mesure d’accueillir leurs réunions également.