Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le haras de la Verrerie, nouveau projet d’Élise Drouet et David Salmon

Élevage / 07.12.2019

Le haras de la Verrerie, nouveau projet d’Élise Drouet et David Salmon

C’est un site historique de l’élevage français, celui où Élie de Brignac avait élevé Dunette (Prix de Diane et Grand Prix de Saint-Cloud, Grs1) mais également son frère, vendu pour 9 millions de francs, ce qui fut le record des ventes de Deauville pendant près de quinze ans ! Le haras de la Verrerie, à La Cochère, est situé à quelques kilomètres du haras du Pin, soit l’un des hauts lieux de la production de pur-sang en France. Élise Drouet et David Salmon, déjà à la tête du domaine de l’Étang, vont prendre ce site en location à partir de 2020. Elle nous a confié : « Nous avions de la demande et donc besoin de trouver un autre site. C’était une opportunité à saisir. Le haras de la Verrerie compte 60 hectares et 60 boxes, tout est dans un état impeccable. C’est une terre d’élevage exceptionnelle et très complémentaire du domaine de l’Étang. Ce sont deux terroirs qui ont largement fait leurs preuves. Les foals vont passer l’hiver en Normandie et les juments dans la Sarthe dans un premier temps. Les deux structures accueilleront à terme les mêmes activités :  élevage, pension et préparation aux ventes. Dans les deux cas, nous aurons un pied à terre proche des étalons normands et de l’Ouest, selon les besoins de notre clientèle. » Au domaine de l’Étang, Élise Drouet et David Salmon ont notamment préparé et vendu un yearling à 120.000 € chez Arqana, où il a été acquis par Highflyer Bloodstock. C’est aussi sur ce site qu’Élise Drouet a élevé Phocéene (Olympic Glory), lauréate du Prix Rose de Mai (L) et deuxième du Prix Pénélope (Gr3).