Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Expatriation

Le Mot de la Fin / 12.12.2019

Le mot de la fin - Expatriation

Le mot de la fin : Expatriation

Dans ce cas, le terme d’expatriation est un peu fort. Mais tout de même. L’entraîneur californien Doug O’Neill va envoyer 17 chevaux pour participer au Carnival de Dubaï. Dix-sept sur une écurie de 80. C’est la première fois qu’il délègue un contingent aussi fourni. L’entraîneur a expliqué : « La Californie, c’est chez moi et je suis fier de faire partie de la communauté des courses là-bas. Mais il y a beaucoup d’incertitudes. » Les accidents mortels survenus à Santa Anita, notamment, ont placé les courses californiennes sous une étroite surveillance, et les propriétaires hésitent même à investir. Doug O’Neill a confié : « J’ai entre 15 à 20 chevaux de moins que d’habitude. La motivation de beaucoup de propriétaires a tendance à baisser… »