Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX COMTE DE SAINT-CRICQ (HAIES) - Autocrat s’offre Forthing

Courses / 07.12.2019

PRIX COMTE DE SAINT-CRICQ (HAIES) - Autocrat s’offre Forthing

PAU, SAMEDI

Première préparatoire à la Grande Course de Haies de Pau (L), le Prix Comte de Saint-Cricq a été une très belle course, conclue par un jumelé de David Cottin. Mais pas dans l’ordre dans lequel il était attendu par les parieurs. Le gagnant du Prix Achille-Fould (L) Autocrat (Vision d’État) a devancé le roi de Pau Forthing (Barastraight). Après avoir évolué en épaisseur, à proximité des leaders, Autocrat est passé à l’attaque à la sortie du tournant final, venant attaquer Forthing. Sitôt la dernière haie passée, le représentant de Peter-Robert Spiller a attaqué celui de Magalen Bryant et lui a pris l’avantage pour l’emporter nettement. Âgé de 5ans, Autocrat a fait parler sa classe de plat et sa forme puisqu’il avait couru cet automne. Mais dominer de tels chevaux avec si peu de métier en obstacle n’est pas aisé. Forthing a fait une bonne rentrée en concluant deuxième. Il a pris les commandes dans le tournant de Bordeaux, puis il a donné l’impression de pouvoir l’emporter. Il est parti de loin sur la dernière haie, mais n’a rien pu faire contre l’attaque du lauréat.

David Cottin nous a dit : « Autocrat avait fait de belles choses à Auteuil. La dernière fois, nous l’avions couru trop rapproché et nous lui avons redonné de la fraîcheur ensuite. Je ne pense pas que la distance de la Grande Course de Haies pourrait le gêner. C’est un cheval qui roule à l’économie, facile à monter. Forthing a fait une bonne course. Il est battu par la classe de plat d’Autocrat, qui sait sprinter. Je pense qu’il va recourir début janvier. » Maresias (Saint des Saints) a tracé une belle ligne droite pour se classer troisième devant Amirande (Astarabad).

Le fils d’une placée du Royallieu. Élevé par son propriétaire, Autocrat est un fils de Vision d’État (Chichicastenango) et d’Abyaan (Ela Mana Mou), gagnante pour ses débuts à 3ans sur 2.000m, en Angleterre, et troisième des Prix de Royallieu (Gr3) et de la Coupe du Fonds Européen de l’Élevage (L), dont il est le dernier produit. C’est le frère de sept autres vainqueurs, dont Elyaadi (Singspiel), gagnante à cinq reprises en plat et en obstacle et troisième du Mares Hurdle (L) à Punchestown.

La deuxième mère, Anna Comnena (Shareef Dancer), s’est placée à 3ans sur les 2.000m de Newmarket. Outre Abyaan, elle a donné Sadlers Wings (In the Wings), vainqueur des Ballyroan Stakes (L) et troisième des Gallinule Stakes (Gr3) avant une reconversion réussie sur les obstacles, puisqu’il a remporté le Punchestown Champion Novice Hurdle (Gr1). Anna Comnena a aussi donné Archipova (Ela Mana Mou), la mère de l’étalon Autumn Glory (Charnwood Forest), gagnant du Silver Trophy, des Darley Stakes et du Prix Quincey (Grs3).

La troisième mère, Anna Paola (Prince Ippi), a remporté le Prix de Diane allemand (Gr2). C’est la famille d’Annus Mirabilis (Warning), lauréat des Winter Hill Stakes (Gr3) à trois reprises et deuxième du Racing Post Trophy et du Prix Jean Prat (Grs1). 

 

 

 

Smadoun

 

 

Chichicastenango

 

 

 

 

Smala

 

Vision d’État

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Uberaba

 

 

 

 

Ile d’Amour

AUTOCRAT (H5)

 

 

 

 

 

 

Pitcairn

 

 

Ela Mana Mou

 

 

 

 

Rose Bertin

 

Abyaan

 

 

 

 

 

Shareef Dancer

 

 

Anna Comnena

 

 

 

 

Anna Paola