PRIX DE MONTPEZAT (HAIES) - Katy Love sur une pointe

Courses / 15.12.2019

PRIX DE MONTPEZAT (HAIES) - Katy Love sur une pointe

PRIX DE MONTPEZAT (HAIES)

Katy Love sur une pointe

Katy Love (Enrique) n’a pas peur de barboter. La représentante de la famille Papot s’est imposée très facilement dans le Prix de Montpezat, devançant Sa Carlex (Saddex), l’animatrice, de trois longueurs et demie. Katy Love s’est fait oublier dans le parcours avant de se porter sur la ligne de tête dans le tournant final. Sur le plat, elle a déployé de belles foulées pour s’imposer en toute décontraction. Sa Carlex court bien : après avoir animé, elle a soufflé dans le dernier tournant et s’est montrée dure pour se relancer, prenant une bonne deuxième place. Autorisée (Authorized), venue en face, est troisième à trois longueurs, faisant preuve de moins de vitesse que ses rivales sur le plat, après avoir sauté la dernière haie en leur compagnie.

Katy Love décroche une deuxième victoire en trois sorties. Elle restait sur une bonne deuxième place à Compiègne, en terrain lourd, et elle confirme avoir l’aptitude aux pistes pénibles. Elle ne s’impose pas de loin mais elle a placé une pointe intéressante sur le plat et doit avoir des moyens.

Une nièce de Farlow des Mottes. Élevée par l’écurie Nicolas Taudon et Gaëtan Poutier, Katy Love est une fille d’Enrique, dont elle appartient à la dernière génération, et de Dallas des Mottes (Maresca Sorrento). Cette dernière a couru cinq fois, en haies, prenant trois places. Elle a donné Groove (Mister Sacha), double lauréat sur le steeple d’Auteuil et deuxième d’un Prix Fleuret (Gr3) derrière Kotkikova (Martaline). Dallas des Mottes a une 2ans par Sunday Break et une yearling par Kitkou.

La deuxième mère, Jolie Redaely (Diamond Prospect), n’a pas brillé en compétition, réalisant sa meilleure performance en prenant une quatrième place sur les haies d’Enghien. Au haras, elle a donné l’excellent Farlow des Mottes (Maresca Sorrento), propre frère donc de Dallas des Mottes. Farlow des Mottes a remporté le Prix Orcada (Gr3), le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), le Prix Murat (Gr2) et la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3 Hdc). La troisième mère, Redaely Jolie (Bobiffic), avait commencé sa carrière en plat et, pour sa première sortie à Auteuil et sur les haies, avait été alignée à réclamer… Elle remportera notamment le Prix Maurice Gillois.

Sadler’s Wells

Barathea

Brocade

Enrique

Raise a Cup

Gwydion

Papamiento

KATY LOVE (F3)

Cadoudal

Maresca Sorrento

French Free Star

Dallas des Mottes

Diamond Prospect

Jolie Redaely

Redaely Jolie