Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU COL D’ALLOS (HAIES) - Trois sur trois pour Wutzelino

Courses / 06.12.2019

PRIX DU COL D’ALLOS (HAIES) - Trois sur trois pour Wutzelino

PRIX DU COL D’ALLOS (HAIES)

Trois sur trois pour Wutzelino

Fils de la reine de Cagnes Wutzeline (Waky Nao), Wutzelino (Dragon Dancer) a fait honneur à sa mère en gagnant le Prix du Col d’Allos pour ses débuts cagnois. Le représentant de l’écurie Ouest Racing est resté invaincu en trois sorties après des premiers pas à Nantes et une deuxième sortie à Angers. Allant en début de parcours, Wutzelino a évolué en quatrième position. Il a sauté parfaitement, juste ce qu’il fallait et son jockey, Thomas Beaurain, l’a souvent repris après les obstacles. Au bout de la ligne d’en face, il a ouvert les mains et Wutzelino est venu librement sur la ligne de tête. Bien que fautif sur la haie du tournant final, il a pris les commandes aisément. Puis il a franchi les deux dernières haies en tête avant de se détacher sur le plat, tout en penchant sur sa gauche. Fautif sur l’ultime obstacle, Kimriver (Stormy River) a terminé net deuxième, muni d’un bonnet pour la première fois. Criador (Samum) a privé l’animateur, Volkov Jelois (Vol de Nuit), de la troisième place à la fin.

Déjà dressé sur le steeple. Vu son origine, on regarde forcément Wutzelino avec les yeux de l’amour. Ce beau poulain, qui saute bien et a une tête de vrai bon cheval, a tous les atouts pour être couronné meilleur 4ans du meeting cagnois. En haies ou en steeple, c’est la question. Mais à terme, il semble aussi avoir le profil pour réussir à Paris. Thomas Beaurain a dit : « Le poulain était un peu frais car nous n’avions pas pu le travailler comme nous le voulions à cause des intempéries. Il a beaucoup tiré sur la première ligne, mais ensuite, nous avons eu une bonne course et il a pu faire parler la classe. Bien qu’il ait dépensé de l’énergie, il a bien gagné. Après la dernière haie, il a été un peu coquin en m’emmenant vers la corde. Il s’est un peu arrêté une fois devant, mais je pense que si l’on m’avait attaqué, il serait reparti. C’est un cheval polyvalent et qui a du gaz. Le terrain ne le dérange pas, qu’il soit lourd ou souple. Il saute bien le steeple et à l’avenir, je pense qu’il sera mieux dans cette discipline. Je ne sais pas quelle sera la suite, mais il n’est pas impossible qu’il aille en steeple. Mais on pourrait aussi se laisser tenter par la Grande Course de Haies des 4ans vu ce qu’il a fait aujourd’hui. Ce sera à son entourage de choisir» Entraîneur de Wutzelino, Yannick Fertillet a ajouté : « Je suis satisfait de Wutzelino. J’ai une grosse pensée pour sa mère qui a failli mourir à Cagnes. C’est un poulain que je n’ai pas gratté et qui ne va faire que monter. Dans le dernier tournant, il ne pouvait pas le tenir et il a dû venir un peu vite en tête. Il est rentré déferré mais ça n’a pas eu d’incidence. Il est déjà dressé en steeple, mais nous allons voir sa récupération pour décider de la suite. C’est stressant d’avoir un cheval comme lui et il faut monter les marches une à une»

Le fils de Wutzeline. Élevé par l’écurie Ouest Racing, Wutzelino est un fils de Dragon Dancer et de Wutzeline. Pour le même entourage, cette dernière a remporté trois Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), les Prix Juigné (Gr3), André Masséna (L) et du Comté de Nice (Gr3), à trois reprises. Wutzelino est le seul produit répertorié de Wutzeline.

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Dragon Dancer

Hernando

Alakananda

Alouette

WUTZELINO  (H3)

Alzao

Waky Nao

Waky Na

Wutzeline

Nebos

Warwara

Wassilissa