Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU MONT VIAL (STEEPLE-CHASE) - Berjou se réconcilie avec le steeple

Courses / 09.12.2019

PRIX DU MONT VIAL (STEEPLE-CHASE) - Berjou se réconcilie avec le steeple

CAGNES-SUR-MER, LUNDI

Cheval de classe du lot, Berjou (Holy Roman Emperor) n’avait que le tour à faire pour renouer avec le succès dans ce Prix du Mont Vial. Ce double vainqueur de Quinté sur les haies avait réalisé un superbe printemps en 2019, se classant notamment deuxième du Prix Léon Rambaud (Gr2) en s’intercalant entre deux champions, De Bon Cœur ** (Vision d’État) et Galop Marin (Black Sam Bellamy). Berjou a également conclu troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) avant de décevoir à l’automne avec des excuses, puisque le cheval de Christian Trecco, de Gérôme Salussolia et de David Windrif a été malade. Ce lundi, il a pleinement rassuré pour son retour sur le steeple, une discipline où il avait chuté sur le tracé du jour en début d’année. Longtemps en dernière position, Berjou a gagné plusieurs rangs sans effort dans la ligne opposée. Son jockey, Nicolas Gauffenic, tirait encore dessus dans le tournant final, et le futur lauréat a abordé la ligne droite en tête. Il n’y a guère eu d’émotion dans la phase finale, puisque Berjou a surclassé le lot en triomphant par huit longueurs et demie. Après avoir animé l’épreuve, le valeureux Flavin (Pomellato) a arraché la deuxième place à l’issue d’une belle lutte avec Parker Ridge (Green Tune), le devançant d’un nez seulement au passage du poteau. Il s’agissait de sa deuxième course après deux ans d’absence et cette performance est de bon augure en vue du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), que Flavin avait remporté en 2016.

Un fils de Bernières. Élevé par Gérard Augustin-Normand, Berjou est un fils de l’étalon de Coolmore Holy Roman Emperor (Danehill) et de Bernières (Montjeu), gagnante de trois courses à 3ans dont le Prix des Tourelles (L). Cette dernière a donné un autre vainqueur avec Camprond (Lope de Vega), lauréat à trois reprises à 3ans sur 2.100m et 2.400m. Pleine de Castle du Berlais (Saint des Saints), Bernières passera en vente ce mardi à Deauville, où elle sera présentée par le haras de Saint-Vincent. Elle a une 2ans inédite par Le Havre (Noverre), qui est à l’entraînement chez Christophe Ferland, un yearling également par Le Havre, qui est à l’entraînement chez Pia Brandt, ainsi qu’un foal par Dream Ahead (Diktat), qui a été cédé 35.000 € à Sylvain Vidal dimanche à Deauville.

La deuxième mère, Bounce (Trempolino), s’est imposée sur les 2.400m de La Teste et sur les 2.200m d’Orléans. Outre Bernières, elle a donné Hurricane Red (Hurricane Run), champion à 3ans en Scandinavie et vainqueur de 18 courses dont le Stockholms Stora Pris à trois reprises, le Pramms Memorial et la Subaru Oslo Cup (Grs3), et Icecapada (Mastercraftsman), lauréate de 13 courses dont le Bloomers' Vase et les Stockholm Fillies and

Mares Stakes (Ls) à deux reprises. Bounce est une sœur de Simplex (Rainbow Quest), deuxième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1).

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Holy Roman Emperor

 

 

 

 

 

Secretariat

 

 

L’On Vite

 

 

 

 

Fanfreluche

BERJOU (H5)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Bernières

 

 

 

 

 

Trempolino

 

 

Bounce

 

 

 

 

Russyskia