PRIX HUBERT DE NAVAILLES (CROSS-COUNTRY) - Net Lady, un vrai chat

Courses / 07.12.2019

PRIX HUBERT DE NAVAILLES (CROSS-COUNTRY) - Net Lady, un vrai chat

PAU, SAMEDI

Très belle jument, épaisse, Net Lady (Network) bouge bien les jambes sur le cross. Elle nous en a encore apporté la preuve en renouant avec la victoire à l’occasion du Prix Hubert de Navailles, la première bonne épreuve sur le cross palois. Cette épreuve était la course à ne pas rater car elle avait tout pour elle : terrain, distance, forme et aptitude au parcours. D’abord deuxième dans le sillage d’Uroquois (Passing Sale), la jument de Paul Couderc et Patrick Joubert a pris les commandes après le premier tiers du parcours. Elle a avalé le gros passage de route, mais aussi la banquette de Bordeaux et toutes les difficultés se présentant devant elle. Pour aller aborder le bull-finch du tournant final, elle avait beaucoup de ressources, caracolant en tête avec plusieurs longueurs d’avance sur Uroquois. Dans la phase finale, elle n’a pas connu d’inquiétudes et elle s’est imposée aisément, elle qui n’avait plus gagné depuis le 10 janvier 2018. D’une grande régularité au plus haut niveau sur le cross, Net Lady manque juste de tenue pour remporter un Grand Cross. Mais c’est un vrai régal de la regarder sauter. Son entraîneur, Emmanuel Clayeux, nous a dit : « Nous sommes en début de meeting et j’avais dit à James [Reveley, ndlr] de ne pas faire dans la dentelle. Elle est meilleure sur un terrain comme celui de samedi qu’en terrain lourd. Et la distance était bien pour elle. En la rallongeant, ça sera plus compliqué, encore plus en terrain lourd. Il ne fallait pas louper cette course. Ensuite, vous devriez la revoir aux alentours de Noël. » Uroquois a fait une très bonne rentrée en concluant deuxième. Dans son cas, il sera mieux en terrain plus lourd et sur une distance plus longue. Branle Bas (Saint des Saints) a terminé vite pour prendre la troisième place devant Disco d’Authie (Discover d’Auteuil), fautif à la banquette de Bordeaux, mais qui s’est bien relancé ensuite.

Un frère gagnant du Prix Congress. Coélevée par Patrick Joubert et Paul Couderc, Net Lady est une fille de Network et de Dame de Trêve (Cadoudal), qui n’a couru qu’une seule fois sans succès. Elle est la sœur de Roi de Trêve (Martaline), vainqueur d’un Prix Congress (Gr2), de Dame Bleue (Bonnet Rouge) et de Roi Sauvignon (Vendangeur), tous deux lauréats en obstacle. En 2019, Dame de Trêve a donné Dollar Nolimit (Authorized). Deuxième mère de Net Lady, Dame Blonde (Pampabird) a gagné en haies à Fontainebleau sous l’entraînement de Guillaume Macaire. 

 

 

 

Koniggstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Network

 

 

 

 

 

Reliance

 

 

Note

 

 

 

 

Nicotiana

NET LADY (F7)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Dame de Trêve

 

 

 

 

 

Pampabird

 

 

Dame Blonde

 

 

 

 

Elesbed