PRIX LOUIS BERNUS (HAIES) - La plus belle de Crédo des Obeaux

Courses / 03.12.2019

PRIX LOUIS BERNUS (HAIES) - La plus belle de Crédo des Obeaux

CAGNES-SUR-MER, MARDI

Jusqu’à ce mardi, Crédo des Obeaux (Saddler Maker) n’avait gagné que des réclamers sur les obstacles. Bénéficiant de conditions favorables, le représentant de Yannick Fouin a pu décrocher son plus beau succès dans le Prix Louis Bernus. En terrain collant ou lourd, il avait montré qu’il pouvait bien faire dans les gros handicaps parisiens, à peu près du niveau de cette course à conditions. Les pluies tombées à Cagnes-sur-Mer ont été de l’or pour lui. Vite parmi les premiers, Crédo des Obeaux s’est rapproché à l’intérieur de Beau Nora (It’s Gino) dans le tournant final. Puis il lui a pris le meilleur à l’entrée de la ligne droite. Dans la phase finale, Crédo des Obeaux n’a eu aucun mal à maintenir ses adversaires à distance pour l’emporter de deux longueurs. Après une course d’attente au sein du peloton, Pop Art du Berlais (Poliglote) s’est annoncé pour franchir l’avant-dernière haie. Il a bien prolongé son effort pour se classer deuxième devant l’animateur, Normandy Invasion (Air Chief Marshal), fautif à plusieurs reprises. Beau Nora est passé de tout à rien en quatre cents mètres. Allant comme à son habitude, il s’est battu avec la main de son jockey, ce qui, généralement, ne l’empêche pas de bien faire. Son pilote l’a laissé galoper au bout de la ligne d’en face et il a pris l’avantage facilement. On s’est alors dit qu’il l’emporterait nettement. Mais il a vite cédé entre les deux dernières haies. Il a eu une longue année et surtout, il n’est pas confirmé en terrain lourd.

Entraîneur de Crédo des Obeaux, Yannick Fouin a dit : « Je suis très content de lui. La piste, qui est très collante, a été un avantage. En haies, j’avais peur qu’il manque d’un petit quelque chose. Pourquoi ne pas courir la Grande Course de Haies ? Après, il peut aussi faire le steeple, ce qui ouvre des portes. » Wildriver (Willywell) est annoncée dans la Grande Course de Haies, ce qui rendra cette épreuve plus compliquée pour ses rivaux. Mais encore plus belle sur le plan sportif.

Le neveu de Pouf de Rire. Élevé par Marie Devilder, Crédo des Obeaux est un fils de Saddler Maker (Sadler’s Wells), mis sur le devant de la scène par Nicolas Devilder, et d’Onaka (April Night), qui s’est placée en plat mais n’a pu se distinguer en obstacle. C’est le seul vainqueur de sa mère. La deuxième mère, Ednolika (Le Pontet), a enlevé un steeple et un cross dans l’Ouest. Elle a produit Pouf de Rire (Denham Red), lauréat de dix courses, neuf en cross et une en steeple, dont le Grand Cross de Lyon. Sous la troisième mère, nous retrouvons le nom de Goguenard (Gaspard de la Nuit), troisième de Gr2 sur le steeple d’Haydock et double gagnant sur les fences anglais.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Saddler Maker

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Animatrice

 

 

 

 

Alexandrie

CRÉDO DES OBEAUX (H7)

 

 

 

 

 

 

Kaldoun

 

 

April Night

 

 

 

 

My Destiny

 

Onaka

 

 

 

 

 

Le Pontet

 

 

Ednolika

 

 

 

 

Laika III