Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX LUTHIER (L) - Marianafoot conserve son titre

Courses / 14.12.2019

PRIX LUTHIER (L) - Marianafoot conserve son titre

PRIX LUTHIER (L)

Marianafoot conserve son titre

Lauréat de ce Prix Luthier (L) l’an passé, Marianafoot (Footstepsinthesand) a conservé sa couronne dans cette Listed. Toujours à l’extérieur de l’animateur Stunning Spirit (Invincible Spirit), il a accéléré à l’entrée de la ligne droite mais Stunning Spirit ne s’est pas laissé faire, lui opposant une belle résistance. C’est dans les 150 derniers mètres que Marianafoot a réussi à prendre l’ascendant sur son rival, s’imposant d’une longueur trois quarts. Stunning Spirit conserve une nette deuxième place, deux longueurs et demie devant Indyco (Rio de la Plata). Quatrième à une courte encolure, Fas (Fastnet Rock) a tracé une bonne ligne droite, après avoir été pointé à l’arrière-garde et s’être rapproché en épaisseur dans le tournant. Le malheureux de l’épreuve est Volfango (Dutch Art), qui n’a pas eu le passage dans la ligne droite.

Un cheval en pleine évolution. Marianafoot valait mieux que sa douzième place dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1) sur un terrain pénible qui n’était probablement pas pour lui plaire. Ce samedi, Marianafoot s’impose avec de la marge et, mentalement, il en a encore s’il apprend à bien se détendre. Jérôme Reynier, son entraîneur, nous a dit : « Il a vraiment changé en 2019 : il a pris beaucoup de force, il s’est bien étoffé en l’espace de quelques mois. Aujourd’hui, il n’aurait pas fallu que ça aille moins vite : cela ne se voit pas forcément, mais Mickaël Barzalona m’a dit qu’il était un peu tendu. J’avais un petit peu peur au moment des partants car, en regardant la liste, je ne voyais pas qui pouvait aller devant pour imprimer du rythme. Je craignais qu’il doive prendre cette responsabilité-là où qu’il soit vraiment trop brillant. Marianafoot s’assagit tout de même, il a moins envie de tout casser en partant comme ce fut le cas dans le passé. Je suis vraiment content car je le crois meilleur sur gazon et l’engagement était bon : à quelques jours près, il aurait dû porter une surcharge suite à sa victoire au Qatar dans un Gr2 local, considéré comme Listed ici. »

Doha ou l’Arabie saoudite. Après sa victoire dans le Prix Luthier, en 2018, Marianafoot s’était envolé pour le Qatar à la fin du mois de février 2019, où il a remporté l’Irish Thoroughbred Marketing Cup (Gr2 local). Le représentant de Jean-Claude Séroul pourrait suivre le même trajet en 2020, même s’il a une nouvelle option à disposition lors de la réunion de la Saudi Cup, le 29 février 2020, avec le 1351 Turf Sprint : 1.351m sur le gazon de Riyad, pour une allocation totale d’un million de dollars.

Son entraîneur, Jérôme Reynier, nous a dit : « Nous allons réfléchir : il peut aller défendre son titre à Doha ou aller en Arabie saoudite. Il mérite de remporter son Gr3 en Europe l’an prochain. Il n’est d’ailleurs pas passé loin cette année mais il est tombé sur Polydream (Oasis Dream) dans le Prix de la Porte Maillot (Gr3). J’aimerais vraiment le voir gagner son Groupe en France ou en Europe. Je pense qu’il est en capable. »

Une souche Niarchos. Élevé par le haras du Cadran pour le compte de Jean-Claude Séroul, Marianafoot est un fils de Footstepsinthesand (Giant’s Causeway), étalon en Irlande à Coolmore. Le haras du Cadran réalise une belle saison en 2019 (Spirif of Nelson, Rise High, Gm Hopkins, Roman Candle, Marianafoot, San Benedeto…) avec les chevaux élevés et/ou vendus. Sa mère, Marianabaa (Anabaa), est gagnante de deux courses à Marseille-Borély et à Vivaux en valeur 38. Marianafoot est son deuxième produit et a été son premier gagnant. Marianabaa a aussi donné Michlifen (Authorized), qui a débuté en 2019 à 3ans et a remporté une course. Son 2ans, Padron (Gris de Gris), a quant à lui ouvert son palmarès dans un très bon style pour sa deuxième sortie, à Toulouse. La jument a une pouliche yearling, propre sœur de Marianafoot, qui est déclarée à l’entraînement chez Jérôme Reynier.

La deuxième mère, Maria Gabriella (Rock of Gibraltar), a remporté le Prix des Lilas (L) et terminé deuxième du Prix Chloé (Gr3). Maria Gabriella est une fille de Celestial Lagoon (Sunday Silence), placée d’un Prix Herod (L) et est donc une sœur de Night of Light (Sea the Stars), quatre fois placée de Groupe et lauréate du Prix Volterra (L). Il s’agit donc d’une famille provenant de l’élevage Niarchos.

Storm Cat

Giant’s Causeway

Mariah’s Storm

Footstepsinthesand

Rainbow Quest

Glatisant

Dancing Rocks

MARIANAFOOT (M4)

Danzig

Anabaa

Balbonella

Marianabaa

Rock of Gibraltar

Maria Gabriella

Celestial Lagoon