Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX RAYMOND DE BOUGLON (STEEPLE-CHASE) - Groom Boy pose ses jalons en vue du Palaminy

Courses / 07.12.2019

PRIX RAYMOND DE BOUGLON (STEEPLE-CHASE) - Groom Boy pose ses jalons en vue du Palaminy

PAU, SAMEDI

Lauréat en dernier lieu sur les haies de Moulins, Groom Boy (Tiger Groom) a signé un deuxième succès consécutif dans ce Prix Raymond de Bouglon, effectuant des débuts victorieux sur le steeple par la même occasion. Encore tendre, le représentant d’AGV Karwin Stud s’annonce comme un bon candidat au prochain Prix Antoine de Palaminy (L).

Assez fougueux durant la première partie du parcours, Groom Boy a longtemps été maintenu à l’arrière-garde par son jockey, Clément Lefebvre. Progressant librement en dehors dans le tournant final, le futur vainqueur a effectué un drôle de bond sur la dernière haie avant d’attaquer sèchement Sacrée Fame (Fame and Glory), la dominant d’une courte encolure après lutte. La troisième place est revenue trois longueurs et demie plus loin à Gloups (Kapgarde), qui a bien conclu le long du rail extérieur. Notons qu’Iftane (Saint des Saints), qui faisait partie des chevaux en vue, a éjecté Bertrand Lestrade à la réception du mur. Conscient, le jockey se plaignait néanmoins des cervicales et a été dirigé vers l’hôpital le plus proche.

Beaucoup d’influx et peu d’expérience. Gabriel Leenders, entraîneur du lauréat, nous a déclaré : « Le poulain a eu un bon parcours école ; il a tiré pendant un tour et a encore besoin de se mécaniser. Je m’étais dit que le gagnant de cette course-là serait favori du Palaminy, donc c’est de bon augure. Je pense qu’il s’est imposé dans un bon lot : la deuxième restait sur deux victoires. Groom Boy a beaucoup d’influx et je vais être obligé de le courir encore une fois avant la bonne, sinon il va être trop frais. Il a de la classe et n’avait sauté que deux fois le steeple avant aujourd’hui ! Comme il tire, je ne voulais pas trop le dresser pour qu’il soit bien attentif sur ses obstacles et qu’il respire. Il est naturellement doué et va devenir un bon cheval. Je suis content pour ses propriétaires [Grégory et Ambre Vayre, ndlr ; ce sont des jeunes qui investissent dans les courses et qui sont récompensés aujourd’hui. Je suis également content pour Nicolas de Watrigant, qui l’avait acheté aux ventes. »

Un cousin d’Usual Suspects. Élevé par Sandrine et Stéphane Eveno, Groom Boy a été cédé 40.000 € à Mandore International Agency lors de la vente d’été Arqana 2018, alors qu’il était présenté par Charles Brière. C’est un fils de Tiger Groom (Arazi), étalon au haras de la Baie, et de Quoette de Touzaine (Ragmar), gagnante en plat et en cross à Paray-le-Monial, dont il est le premier produit. Quoette de Touzaine a un yearling par Tiger Groom, ainsi qu’un foal par No Risk at All (My Risk).

La deuxième mère, Diana de Vonnas (El Badr), n’a pas couru. Elle a notamment donné Vic de Touzaine (Dom Alco), deuxième du Greatwood Gold Cup Handicap Chase (Gr3), et Ivan de Vonnas (Cadoudal), troisième du Gowran Handicap Chase (L). Diana de Vonnas est aussi la mère d’Hawaï de Vonnas (Cadoudal), à qui l’on doit le regretté Usual Suspects (Goldneyev), vainqueur des Prix Alain du Breil (Gr1), Amadou (Gr2) et de Maisons-Laffitte (Gr3) et troisième du Prix Cambacérès (Gr1), mais aussi Surfing (Califet), gagnant du Prix Finot (L), et Very Heaven (Khalkevi), deuxième du Prix Aguado (Listed, à l’époque). Il s’agit de la souche du champion aux huit Groupes Blue Dragon (Califet), vainqueur entre autres des Prix Alain du Breil et Renaud du Vivier (Grs1). 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Arazi

 

 

 

 

Danseur Fabuleux

 

Tiger Groom

 

 

 

 

 

Ela Mana Mou

 

 

Rifada

 

 

 

 

Rilasa

GROOM BOY (H3)

 

 

 

 

 

 

Tropular

 

 

Ragmar

 

 

 

 

Reggae

 

Quoette de Touzaine

 

 

 

 

 

El Badr

 

 

Diana de Vonnas

 

 

 

 

Montrifaut