TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - Coolmore achète la mère de Billesdon Brook pour 2,1 millions

International / 03.12.2019

TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - Coolmore achète la mère de Billesdon Brook pour 2,1 millions

NEWMARKET (GB), MARDI

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le deuxième jour de vente n’est pas terminé à Newmarket. Il a fallu une lauréate du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) et presque huit heures de vente pour franchir enfin le cap du million ce mardi chez Tattersalls. Le marché n’est pourtant pas faible, bien au contraire. Mais les acheteurs sont très prudents quand il faut débourser un million pour une femelle. Les vendeurs, pour leur part, ont souvent des attentes élevées. Mabs Cross (Dutch Art) a donc été rachetée 1,1 million de Gns (1,34 M€), le crieur Ollie Fowlston ayant annoncé qu’elle était on the market après une enchère à un million. La propriétaire Emma Armstrong a dit : « Nous avions un prix en tête. Elle ne l’a pas atteint. Point et à la ligne. Il faudra maintenant trouver un étalon, on a déjà des idées… »

L’année dernière, sept femelles ont été adjugées pour un prix à sept chiffres et le rachat le plus cher fut Hunaina (Lope de Vega) à 725.000 Gns (890.000 €). Ce mardi, le million a été dépassé un peu avant 19 h, lorsque Coplow (Manduro) est entrée sur le ring. Elle est la mére de la lauréate des 1.000 Guinées Billesdon Brook (Champs Élysées). M.V. Magnier, jusqu’alors très discret, a mis K.O. ses adversaires avec une enchère à 2,1 millions (2,57 M€) pour la poulinière. Âgée de 10ans, elle est pleine de Kingman (Invincible Spirit) et ira à Galileo. Le grand travail de sélection du regretté Bob McCreery, après ses succès en piste, a aussi atteint son zénith sur un ring. Il avait acheté ici même, en 2005, la deuxième mère, Anna Oleanda (Old Vic), pour 45.000 Gns.

Big Brothers Pride proche du million. Un syndicat américain représenté par BBA Ireland et un groupe de japonais se sont affrontés pour la 3ans Big Brothers Pride (Invincible Spirit), laquelle a remporté le Prix Sigy (Gr3) pour l’association Kin Hung Kei et Qatar Racing et sous l’entraînement de François Rohaut. Les Américains ont eu le dernier mot à 975.000 Gns (1,19 M€), un bien joli prix pour la pouliche élevée par l’écurie des Monceaux, en association avec Framont Limited et Beauregard Bloodstock. Elle fut acquise 400.000 € chez Arqana en tant que yearling. C’est une demi-sœur de Polydream (Oasis Dream), lauréate du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Et les trois premières mères sont toutes gagnantes black types. Bref, il y a de quoi remplir deux pages de catalogue…

Birch Grove pour les Monceaux. Le marché était très fort dans la fourchette située entre 400.000 Gns et 800.000 Gns. L’écurie des Monceaux et ses associés ont placé l’enchère gagnante à 700.000 Gns (859.000 €) pour Birch Grove (Galileo). La pouliche, bradée 70.000 Gns l’année dernière, est ensuite devenue gagnante black type à Clairefontaine alors qu’elle était pleine de Kingman. Henri Bozo a expliqué : « C’est une très belle jument qui se déplace bien, issue du croisement Galileo & Danehill, avec Miswaki dans son pedigree, ce que nous aimons bien… »

Mulan retrouve sa place aux Monceaux. La  pouliche de 3ans Mulan (Kingman) va revenir  à l’écurie des Monceaux. Elle était partie pour l’Angleterre suite à son achat pour 300.000 € chez Arqana. Lundi en fin de session, Henri Bozo a dû monter à 420.000 Gns (515.000 €) pour la retrouver. Elle a gagné une course, ce qui n’est pas si mal, et Magic Wand (Galileo) et Je Ne Regretterien (Galileo) ont ajouté respectivement à une page de catalogue déjà bien remplie, un succès de Gr1 et une place de Gr3. Henri Bozo a expliqué : « C’est comme avec les enfants, c’est le moment de revenir à la maison. La souche continue à produire et elle nous a bien aidés depuis les débuts. Elle va rentrer chez nous et un étalon sera choisi. » Platonic (Zafonic), la mére de Mulan, a été achetée sur ce même ring en 2004 et elle est devenue ensuite une poulinière base pour les Monceaux et Skymarc Farm.

La sœur de Terre chez Charlie Vigors. Charlie Vigors a sorti 680.000 Gns (834.000 €) pour s’offrir Terre (Motivator), la propre sœur de la championne Trêve (Motivator), après une bataille avec Watership Down Stud. Criquette Head-Maarek, qui a suivi la vente à Newmarket, a expliqué : « Nous avons plusieurs femelles de cette famille chez nous et sa mère, Trévise (Anabaa), a donné une foal propre sœur de Trêve. Terre n’avait pas la même classe que sa sœur mais elle galopait et peut faire une bonne poulinière. Son premier produit, un foal par Intello (Galileo), est magnifique. » Terre, pleine de Siyouni (Pivotal), en était à son deuxième passage sur un ring. Elle a été rachetée 1,2 million à la vente d’août en 2015.

Les sœurs de…  C’est aussi pour 680.000 Gns (834.000 €) qu’How (Galileo), une propre sœur de Minding, lauréate de sept Grs1, a changé de main. Tout comme sa sœur, elle a fait ses débuts pour Aidan O’Brien et a été vendue à Glen Hill Farm qui a cherché à lui faire gagner une course aux États-Unis. Mission impossible. Elle est pleine de Lope de Vega (Shamardal) et Anthony Stroud l’a dénichée pour un de ses clients… mais pas Godolphin.

La mère de Fleeting pour Peter Brant. Les acheteurs étrangers ont joué un rôle très important. Peter Brant, représenté par Hugo Lascelles, a dû monter à 625.000 Gns (767.000 €) pour acheter la poulinière espagnole Azafata (Motivator), mère de la très bonne Fleeting (Zoffany). Cette dernière aurait bien mérité de gagner son Gr1 cette année, mais elle a trouvé sur son chemin une forte adversité et quelques parcours malheureux. Azafata est pleine de Zoffany et sa yearling par Olympic Glory a été achetée cette année à Deauville par Shawn Dugan, pour 400.000 €. Azafata restera en Europe, avec un très probable rendez-vous avec Dubawi (Dubai Millennium).

Architecture pour Northern Farm. Une bonne carrière de course est très importante pour la famille Yoshida au moment d’acheter une pouliche ou une poulinière. La page de catalogue d’Architecture (Zoffany) n’a pas grand-chose à offrir sous les deux premières mères. Mais une deuxième des Oaks et des Irish Oaks, qui s’est aussi classée troisième dans le Preis der Diana (Grs1) vaut bien 600.000 Gns (737.000 €). Surtout qu’elle est pleine de Lope de Vega. Elle va intégrer la jumenterie de Northern Farm, tout comme Zonza (Alex the Winner), déniché dans le premier des deux lots présentés par European Sales Management, alors que le deuxième est passé très tard. Sivolière (Sea the Stars),pleine de Kingman, a été adjugée 575.000 Gns (706.000 €) à Oceanic Bloodstock. Katsumi Yoshida s’est offert Cavale Dorée (Sunday Break) pleine de War Front (Danzig). Old Mill Stud a déboursé 825.000 Gns pour Guerrière (Invincible Spirit). Kern Lillingston  est allé jusqu’à 800.000 Gns pour la française de naissance Onthemoonagain (Cape Cross). Juddmonte récupère pour 750.000 Gns la 3ans et gagnante de Gr3 Dandhu (Dandy Man). Si elle n’est pas française, elle était présentée par European Sales Management. Étoile (Siyouni), lauréate du Prix Cléopâtre (Gr3), a convaincu Hugo Lascelles de débourser 750.000 Gns. Paul Basquin, du haras du Saubouas, s’est offert La Canche (Le Havre) pour 92.000 Gns. Elle va certainement aller sur les obstacles (sa famille est celle de L’Autonomie…) et un jour au haras !

La Figlia, un cadeau pour Kizuna. Direction le Japon pour La Figlia (Frankel). Elle avait atteint un prix record pour son père quand l’Australien Peter Makin l’avait payée 1,8 million (2,2 M€) lors de la Tattersalls December Foal, en 2014. La Figlia (la fille en italien) n’était pas aussi bonne que son père et sa mère – la classique Finsceal Beo (Mr Greeley). Elle a gagné une course à 6ans sur la P.S.F. de Chelmsford. C’est North Hills, l’élevage de la famille Maeda, qui s’est adjugé à 430.000 Gns (528.000 €) la jeune poulinière de 5ans pleine de Showcasing (Oasis Dream). Elle sera présentée à Kizuna (Deep Impact). Élevé par les Maeda, il a gagné le Derby Japonais (Gr1) et figure largement en tête au classement par les gains des first crop sires au Japon. Il est deuxième derrière son père dans celui des pères de 2ans.

Verdana Blue doit encore galoper et sauter. Pour le moment, elle ne va pas changer de box et restera dans la cour de Nicky Henderson. Verdana Blue (Getaway), 7ans, qui avait battu le champion Buveur d’Air (Crillon) l’année dernière dans le Christmas Hurdle (Gr1) à Kempton, a été acheté 370.000 Gns (454.000 €) par Tom Goff de Blandford Bloodstock, agissant pour Michael Tabor. Son objectif est un doublé dans le Christmas Hurdle et ensuite, son entourage prendra une décision sur une participation au Festival de Cheltenham avant de l’envoyer chez un étalon.

Sands of Mali cherche un haras. C’est tout à la fin de la session de lundi que le "FR" Sands of Mali (Panis) est passé sur le ring pour la dissolution d’association entre Cool Silk et Phoenix Thoroughbred. Ces derniers avaient acheté une partie du lauréat des Qipco British Champions Sprint Stakes (Gr1) en début de saison. Le sprinter a connu beaucoup de problèmes et il était proposé comme cheval sorti d’entraînement. Peter Swann, de Cool Silk, et Pamela Cordina, du Phoenix Ladies’ Syndicate, ont animé la bataille des enchères et c’est le premier qui a eu raison à 600.000 Gns (737.000 €). Peter Swann était soulagé après la vente : « Maintenant, on peut suivre notre programme original, c’est-à-dire lui chercher un bon haras. Il va retrouver son box chez Richard Fahey et dans les semaines qui viennent, on discutera avec les haras intéressés. » Le 4ans élevé par Simon Urizzi, lauréat de Gr1 à Ascot, a aussi remporté les Gimcrack Stakes (Gr2) à 2ans.