TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - L’effet France sur les pouliches Juddmonte

International / 04.12.2019

TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - L’effet France sur les pouliches Juddmonte

La troisième session de la Tattersalls December Mare Sale est traditionnellement dominée par les roulements d’effectifs de grands éleveurs. C’est aussi le temps, pour nous, des analyses un peu plus décalées sur la deuxième journée qui a enregistré une baisse du 16 % du chiffre d’affaires (35,75 millions de Guinées) alors que le prix moyen a reculé de 10 % à 195.407 Gns (240.000 €). L’explication est très simple. En 2018, sept femelles avaient franchi le cap du million de Guinées alors que cette année, Coplow (Manduro), adjugée 2,1 millions (2,58 M€) à Coolmore, est la seule à 7 chiffres. Les grands acheteurs sont déjà très bien lotis et ils cherchent désormais des pièces uniques. Un autre fait marquant de mardi est la grande réussite des femelles françaises. European Sales Management a vendu 13 lots pour 5,96 millions (7,31 M€) et si l’on ajoute à ce chiffre les ventes de Big Brothers Pride (Invincible Spirit), de Terre (Motivator) et Mango Tango (Siyouni) – pour rester dans le créneau de 500.000 Gns ou plus –, on arrive à 8,14 millions (10 M€), soit presque un quart du volume d’affaires de la deuxième session.

On peut aussi parler d’effet France à propos du très attendu lot de Juddmonte qui a produit un chiffre d’affaires de 2,8 millions (3,43 M€) pour 24 pouliches vendues. Oboe (Mizzen Mast), qui avait gagné lors de ses débuts à Deauville pour l’entraînement de Pascal Bary, a fait monter les enchères à 290.000 Gns (355.000 €). Elle va intégrer la jumenterie de Newtown Anner Stud. La mère, Flute (Seattle Slew), a gagné les Kentucky Oaks et les Alabama Stakes (Grs1) et a donné douze femelles. La meilleure est Filimbi (Mizzen Mast), qui a remporté les Goldikova Stakes (Gr2) et s’est placée à plusieurs reprises au niveau Gr1. Encore plus important : trois filles de Flute ont déjà produit un gagnant black type. Une autre ex-Bary, Wild Rye (Bated Breath), a battu sur le ring Oboe. C’est pour 300.000 Gns (369.000 €) qu’elle a été adjugée à Richard Brown de Blandford Bloodstock. Lauréate d’une course au Touquet, elle est une demi-sœur de Zambezi Sun (Dansili), qui s’est imposé dans le Grand Prix de Paris (Gr1), et de Kalabar (Kahyasi), qui avait décroché le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2).

Une inédite en Australie pour 750.000 Gns. Wild Rye et Oboe n’ont pas enregistré le top price de la session car après une bataille acharnée, Demy O’Byrne, qui travaille comme consultant pour les Australiens d’Aquis Farm, a mis ses adversaires K.O. en offrant 750.000 Gns (923.000 €) pour l’inédite Time Saver (Frankel). C’est cher, peut-être, mais la pouliche est une demi-sœur des lauréates de Gr1 Timepiece (Zamindar) et Passage of Time (Dansili). Deux autres demi-sœurs, elles aussi inédites, ont été vendues pour 420.000 Gns et 375.000 Gns sur ce même ring au cours des cinq dernières années.

D’Oro Diva affiche 175.000 Gns. Marc McStay d’Avenue Bloodstock est monté à 175.000 Gns (215.000 €) pour s’assurer D’Oro Diva (Medaglia d’Oro), qui a remporté deux courses sous la férule de Henri-François Devin en décrochant une valeur 35. Sa page est assez impressionnante : la mère, Daring Diva (Dansili), est gagnante black type, elle a donné la lauréate de Gr2 Brooch (Empire Maker) et c’est une propre sœur d’Emulous qui a remporté les Matron Stakes (Gr1). L’étalon n’est pas encore choisi mais No Nay Never (Scat Daddy) est le favori.

De Cheveley Park à l’Inde. Cela s’est moins bien passé pour les femelles de Cheveley Park et Shadwell. Les douze pouliches et poulinières offertes par Cheveley Park Stud ont été bradées pour 103.200 Gns (127.000 €) avec un top price de 25.000 Gns (30.500 €) pour Merletta (Raven’s Pass), lauréate d’une course et pas loin de son black type, pleine de Twilight Son (Kyllachy). Elle a été achetée par l’entité indienne Poonawalla Astonish Stud. Cela s’est un peu mieux passé avec Shadwell qui offrait neuf pouliches de 3ans. Elles ont trouvé preneurs pour 124.000 Gns (152.000 €), avec un top à 48.000 Gns (59.000 €) pour Khabeerah (Dubawi), qui a décroché une deuxième place sous l’entraînement de Roger Varian. C’est le premier produit de Hadaatha (Sea the Stars), lauréate black type et troisième du Prix de l’Opéra (Gr1) et la deuxième mère, Hathrah (Linamix), est placée dans les 1.000 Guinées (Gr1). Elle sera poulinière à Cornerstone Stud.