TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - La grande parade des femelles

International / 01.12.2019

TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - La grande parade des femelles

NEWMARKET (GB), LUNDI

Si le cap des 60 millions de guinées a été franchi lors des deux dernières éditions de la Tattersalls December Mare Sale, cet objectif sera plus difficile à réaliser cette année. Cela s’explique par le fait que le nombre de lots présentés s’est réduit, passant à 1.025 lots (73 de moins qu’en 2018), et que la qualité sera un ton en-dessous comparée aux éditions précédentes. Ce dimanche à 14 h 30, 167 absences avait déjà été enregistrées. Mais il ne faut pas faire la fine bouche, l’offre reste de très haut niveau. Et il suffit de jeter un coup d’œil à la première des quatre sessions pour le constater, avec la première tranche de la dispersion de Waddlesdon Stud, le haras de Lady Rothschild, dont quatorze sujets, poulinières et pouliches, seront offerts. Parmi elles figure la gagnante de Gr1 Thistle Bird (Selkirk), pleine de Kingman (Invincible Spirit), et deux demi-sœurs de Nathaniel (Galileo), le père de la grande Enable. Il s’agit de Rocksavage (Fastnet Rock), 6ans, pleine de New Bay (Dubawi), et de l’inédite Willoughby (Oasis Dream), 7ans, pleine de Lope de Vega (Shamardal).

Mabs Cross, des sprints au ring. Aucune des deux têtes d’affiche du marché, Galileo (Sadler’s Wells) et Dubawi (Dubai Millennium) ne fait partie de la liste des covering sires. En revanche, Frankel (Galileo) est bel et bien présent, avec cinq poulinières, ainsi que l’autre étalon du prince Abdullah, Kingman, avec 15. Parmi les poulinières pleines de Kingman, on note Coplow (Manduro), la mère de la classique Billesdon Brook (Champs Élysées), qui a ajouté les Sun Chariot Stakes (Gr1) à son palmarès, et Hunaina (Tamayuz). Dans la rubrique "gagnantes de Gr1", on remarque la présence de Mabs Cross (Dutch Art), qui a remporté le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1).

Terre, la sœur de Trêve. Les acheteurs ont auront aussi l’opportunité de rentrer dans la souche de la championne Trêve (Motivator), car le haras du Quesnay offre sa propre sœur, gagnante, Terre pleine de Siyouni (Pivotal), covering sire de quatre autres poulinières, tout comme Recorder (Galileo), qui en sailli le même nombre en provenance du haras de Sa Majesté la reine d’Angleterre, et l’autre étalon Montfort et Préaux, Le Havre (Noverre). Wootton Bassett (Iffraaj) et Zarak (Dubawi) en ont une et Anodin (Anabaa) deux.

Cavale Dorée pleine de War Front. Un des moments forts de la vente sera le passage des drafts de Juddmonte, Godolphin et Shadwell, une occasion en or pour les petits éleveurs de mettre un pied dans les grandes souches. En outre, cette année, la consignation d’European Sales Management présente 16 pouliches et poulinières, dont 13 ont décroché leur black type. Plusieurs appartiennent à Martin Schwartz, à l’image de Cavale Dorée (Sunday Break), lauréate du Prix du Calvados (Gr3) et troisième du Breeders’s Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1), laquelle sera offerte pleine de War Front (Danzig).