TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - Le chiffre d’affaires baisse, le prix moyen augmente

International / 05.12.2019

TATTERSALLS DECEMBER MARE SALE - Le chiffre d’affaires baisse, le prix moyen augmente

La saison des ventes chez Tattersalls s’est achevée ce jeudi sur une ultime session assez faible de la December Mare Sale, avec un top price adjugé à 22.000 Gns (27.200 €). Le chiffre d’affaires de la grande vente des femelles a chuté de 5 % pour atteindre les 57,79 millions de guinées (71,48 M€), ce qui n’est en rien surprenant vu la qualité du catalogue et la réduction de l’offre. La très forte demande pour les pouliches et poulinières de qualité rejaillit sur les autres indicateurs et se traduit par une hausse du prix moyen de 4 % à 86.513 Gns (107.000 €) et de 32 % du prix médian, à 27.000 Gns (33.400 €). Une seule poulinière s’est vendue à plus d’un million, la top price Coplow (Manduro) achetée 2,1 millions (2,59 M€) par Coolmore. À titre de comparaison, l’année dernière, sept lots avaient franchi ce cap. À l’inverse, les femelles cédées à plus de 500.000 Gns sont au nombre de 27, soit une de plus qu’en 2018.

La belle réussite française. La France a joué un rôle très important. European Sales Management est tête de liste chez les vendeurs présentant trois lots ou plus, par prix moyen, avec 458.538 Gns (567.000 €), et deuxième au classement par chiffre d’affaires avec 5,96 millions (7,37 M€), derrière Castelbridge qui présentait 62 lots, alors que l’entité française en présentait 13. Juddmonte a vendu 36 femelles pour 3,97 millions (4,9 M€), un chiffre en hausse de 6 % par rapport à 2018.

La Yeguada Centurion continue son shopping. Les Français ont dépensé au total environ trois millions, un montant auquel il faut ajouter les investissements d’éleveurs d’autres pays, comme les Espagnols de la Yeguada Centurion, dont le projet d’élevage se situe dans l’Hexagone. La Yeguada Centurion a acheté quatre femelles à Tattersalls. Avant la vente Arqana, son investissement total se chiffre à 4,34 M€, pour 29 femelles achetées. Le haras de Leopoldo Fernandez Pujals fait son apparition dans les dix premières places du classement mondial du segment, selon les statistiques de Bloodhorse.

Tattersalls dépasse les 300 millions. Le boss de Tattersalls, Edmond Mahony, s’est confié au sujet de la saison des ventes : « Ces dernières années, on a eu beaucoup de chance avec les catalogues des ventes de décembre. Et il est justifié de dire que cette fois il manquait un peu de profondeur. Mais les acheteurs ont quand même répondu présent. Les vendeurs d’Angleterre, d’Irlande et de France ont connu beaucoup de réussite. Sur le haut de gamme, nous avons eu des investisseurs de tous les continents. Je suis très content car pour la troisième année consécutive, le chiffre d’affaires de nos ventes a dépassé les 300 millions de Guinées. Je tiens à remercier les vendeurs et les acheteurs ».