UNIBET INTERNATIONAL HURDLE (GR2) - Le jour de Call Me Lord

International / 14.12.2019

UNIBET INTERNATIONAL HURDLE (GR2) - Le jour de Call Me Lord

UNIBET INTERNATIONAL HURDLE (GR2)

Le jour de Call Me Lord

Le 23 novembre dernier, Call Me Lord (Slickly) partait favori du Ascot Hurdle (Gr2)… Mais il avait trouvé If the Cap Fits (Milan) sur son chemin. Ce samedi, le pensionnaire de Nicky Henderson et élève de Roger Marot a renoué avec le succès dans le Unibet International Hurdle (Gr2). Cela n’aura cependant pas été simple : Ballyandy (Kayf Tara) lui a opposé une belle résistance et, sur le plat, Call Me Lord a pas mal penché, allant chercher l’appui de la lice extérieure. Il s’impose finalement d’une encolure devant Ballyandy, tandis que Ch’Tibello (Sageburg) prend la troisième place à une longueur un quart.

Options ouvertes. Nicky Henderson comptait aussi sur Pentland Hills (Motivator) dans cette course : lauréat du Triumph Hurdle 2019 (Gr1), il a trouvé le temps long pour finir mais, au betting du prochain Champion Hurdle (Gr1) de Cheltenham, il est toujours devant Call Me Lord. Pour le moment, il est difficile d’y voir clair chez les hurdlers de vitesse : cette catégorie a perdu Espoir d’Allen (Voix du Nord), mort à l’entraînement, ainsi que Buveur d’Air (Crillon), lequel s’est blessé lors de sa rentrée dans le Fighting Fifth Hurdle (Gr1) et devrait rester sur la touche pour le reste de la saison.

Call Me Lord devra certainement progresser pour viser la victoire dans le Champion Hurdle… D’autant plus qu’il n’est pas gaucher ! C’était d’ailleurs, en Angleterre, sa première sortie sur un hippodrome corde à gauche… Et Cheltenham est aussi une question d’aptitude. Nicky Henderson a commenté : « Nous n’avions eu, dans le passé, aucune raison de l’aligner corde à gauche, car tout ce qu’il faisait à la maison était corde à droite. Nous l’avions essayé une fois corde à gauche et il a fini sur le parking. Mais, cette année, il ne le faisait pas et nous nous sommes dit : autant essayer. » Nicky Henderson connaît la recette puisqu’il a dans ses boxes un autre cheval ayant tendance à ne pas aller droit : Might Bite (Scorpion)… Et, comme il l’avait dit le concernant : il suffira de se mettre à la sortie des chevaux et d’agiter les bras pour qu’il ne dérobe pas trop sur sa droite !

Un petit-fils d’une placée de Listed en plat. Call Me Lord a été élevé par Roger Marot. Il a été acheté 6.500 € par l’agence FIPS foal à la vente d’élevage de décembre Arqana. C’est une famille du Gestüt Fahrhof. Sa mère, l’inédite Sosa (Cape Cross), a produit quatre gagnants. Solita (Lomitas), la deuxième mère, a pris la deuxième place de l’Idee-Festa-Ren (L), à Baden-Baden. C’est la famille de San Suru (Surumu), deuxième de l’Union-Rennen (Gr2).

CASPIAN CAVIAR GOLD CUP HANDICAP CHASE (GR3)

Warthog au courage

Le presque blanc Warthog (Martaline) s’est imposé au courage dans le Caspian Caviar Gold Cup Handicap Chase (Gr3). L’élève de Thierry Seguinotte a été monté de façon offensive dans cette épreuve longue de 4.100m : d’abord en tête, il a été relayé par Imperial Presence (Presenting) au troisième fence, puis a repris les commandes à trois obstacles de la fin lorsque ce dernier a commencé à reculer. Au saut du dernier fence, Warhtog paraissait battu et Spiritofthegames (Darsi) semblait parti pour la victoire, accompagné par Robin des Forêt (Robin des Près)… Mais la ligne droite en montée de Cheltenham est exigeante et les deux chevaux ont commencé à céder. Warthog n’a rien lâché et il a mis son cœur sur la piste pour aller s’imposer, dans les ultimes foulées, par une tête. Spiritofthegames est deuxième, devançant Robin des Forêt de trois quarts de longueur.

Un premier Groupe. Warthog venait de conclure troisième, pour sa rentrée, du BetVictor Gold Cup Handicap Chase (Gr3) pour sa rentrée à Cheltenham, sur 4.000m. Le 7ans entraîné par David Pipe décroche un premier Groupe ce samedi. Son entraîneur a dit : « Dans le passé, il ne finissait pas bien ses courses, alors je n’étais pas très confiant. Nous avions à moitié envisagé de le présenter dans la course sur 3.200m, mais il n’avait pas de valeur, alors nous nous sommes décidés pour celle-là. Lors de la saison précédente, tout avait bien commencé pour lui à Sandown. Il n’avait pas progressé ensuite et avait mal sauté, perdu confiance. David Noonan s’entend bien avec lui et l’important était de lui donner un bon départ, qu’il saute bien les premiers fences et, après cela, c’était de la poésie ! La piste était bien plus roulante que dans le BetVictor et David a tenté de le contenir dans le parcours car il avait cédé pour finir lors de sa dernière sortie, mais aujourd’hui, il a su trouver les ressources pour s’imposer. C’est bien pour toute l’équipe et les propriétaires. »

Un fils de Shekira. Élevé par le haras des Fontaines, pour le compte de Thierry Seguinotte, comme sa mère Shekira (Medaaly), Warthog est un fils de Martaline. Présenté par le haras de Grandcamp à la vente d’automne 2013 Arqana, il avait été acheté 29.000 € par Crispin de Moubray. Sa mère est donc Shekira, lauréate du Prix Renaud du Vivier (Gr1), du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3), du Prix André Michel (Gr3) et du Prix Pierre de Lassus (Gr3). Warthog est pour le moment son meilleur produit. La troisième mère est Kaldousienne, lauréate du Prix Jacques d’Indy (L) à Auteuil et unique produit d’Alleryenne, achetée par la famille Séguinotte lors de ventes publiques à La Teste.

ALTERNATIVE CHRISTMAS PARTY DAY 11TH JANUARY 3-Y-O MAIDEN HURDLE

Wolf Prince s’impose avec autorité

Malgré une faute au dernier obstacle, Wolf Prince (Pour Moi) n’a fait que creuser l’écart entre lui et le reste du peloton. L’élève de Patrick Sheanon s’impose pour la première fois de sa carrière dans l’Alternative Christmas Party Day 11th January 3-Y-O Maiden Hurdle (Haies) à Fairyhouse (GB). Le poulain a été acheté 35.000 Gns par Gavin Cromwell à la vente d’octobre de Tattersalls cette année. Élevé par River Downs Stud, il est le fils de Pour moi (Montjeu) qui fera la monte au haras de Cercy en 2020 et Preach (Danehill Dancer).