Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 07.12.2019

VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

LES JUMENTS

ELIADE, UNE NOUVELLE "BRANT" POUR CHAD BROWN

#101    F3       Eliade (Teofilo & Elodie, par Dansili)          520.000 €

            Acheteur : Oceanic Bloodstock pour White Birch Farm

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveurs : Éric de Chambure & Riviera Equine Sarl

Gagnante du Prix Panacée - Fonds Européen de l’Élevage (L), Eliade (Teofilo) va rejoindre des copines françaises du duo Peter Brant-Chad Brown : Sistercharlie (Myboycharlie), Homérique (Exchange Rate), My Sister Nat (Acclamation)… Michel Zerolo l’a emporté à 520.000 € pour cette 3ans, une pouliche très bien née issue d’une formidable famille. Eliade est en effet une fille d’Elodie (Dansili), une fille de In Clover (Inchinor) et donc une sœur de We Are (Dansili), lauréate du Prix de l’Opéra (Gr1), de With You (Dansili), gagnante du Prix Rothschild (Gr1), de Call the Wind (Frankel), lauréat d’un Qatar Prix du Cadran (Gr1), de Dream Clover (Oasis Dream), lauréate du Prix de la Cochère et du Prix de Saint-Cyr (Ls)…

Michel Zerolo a commenté : « Elle a un beau pedigree, elle a encore peu couru… Elle cochait toutes les cases, simplement. Le marché est très fort aujourd’hui, nous avons été battus à cinq reprises précédemment. »

JELLICLE BALL PROMISE À PHOENIX OF SPAIN

#53      F7       Jellicle Ball (Invincible Spirit & Dance Troupe, par Rainbow Quest)         510.000 €

            Pleine de Siyouni

            Acheteur : Howson & Houldsworth Bloodstock

            Vendeur : Haras de Saint-Pair

            Éleveur : Ennistown Stud

Ann Plummer voulait soutenir son Phoenix of Spain (Lope de Vega), qui lui a offert une victoire dans les 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1) en battant Too Darn Hot (Dubawi). Phoenix of Spain va effectuer sa première saison de monte à l’Irish National Stud en 2020 et Ann Plummer lui a trouvé une fiancée avec Jellicle Ball (Invincible Spirit), pleine de Siyouni. Il aura fallu batailler face à des investisseurs japonais et, finalement, Matthew Houldsworth a placé l’enchère gagnante à 510.000 €. Matthew Houldsworth et Geoffrey Howson avaient acheté Phoenix of Spain foal pour Ann Plummer et Tony Wechsler… La belle histoire peut se poursuivre.

Ann Plummer a commenté : « Je l’ai achetée pour l’envoyer à Phoenix of Spain. J’aime tout chez elle et elle est pleine de Siyouni, ce qui est bien. Les gens de l’Irish National Stud m’ont par ailleurs dit qu’Invincible Spirit était un excellent père de mères (rires) ! Elle a une très jolie tête, ce sera bien pour Phoenix of Spain ! J’élevais dans le passé mais j’avais arrêté. C’est donc ma seule jument. »

Une descendante de Sarah Siddons. Jellicle Ball avait débuté sa carrière sous l’entraînement de John Gosden. C’est une représentante de lord Lloyd-Webber (Watership Down Stud). Gagnante de son maiden à 2ans, elle avait conclu deuxième des Fred Darling Stakes (Gr3) pour sa rentrée à 3ans et a été jugée digne de courir les 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), où elle n’a pas pu s’illustrer. Elle a aussi fini troisième des Height of Fashion Stakes (L). C’est une famille riche en black types. Jellicle Ball est une sœur de Puncher Clynch (Azamour), lauréat des Ballysax Stakes (Gr3). La deuxième mère, Dansara (Dancing Brave), a donné Self Defense (Warning), lauréat du Prix Vulcain (L), et est à l’origine de Sea of Heartbreak, lauréate d’un Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque). Jellicle Ball descend de Sarah Siddons, lauréate des 1.000 Guinées d’Irlande, des Yorkshire Oaks, et deuxième du Prix Vermeille et des Irish Oaks (Grs1).

ROYSTONIA PART EN IRLANDE

#23      F4       Roystonia (Redoute’s Choice & Waterlilly, par Galileo)     360.000 €

            Pleine d’Almanzor

            Acheteur : BBA Ireland

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveur : Al Asayl Bloodstock Ltd

Eamonn Reilly, de BBA Ireland, a dû batailler pour obtenir Roystonia (Redoute’s Choice). Les enchères avaient débuté à 100.000 €, pour bondir ensuite directement à 200.000 €, avant de se fixer à 360.000 €. Roystonia était présentée pleine d’Almanzor : ce sera le premier produit à naître de la jument et il appartiendra à la deuxième génération de l’étalon du haras d’Étreham.

Roystonia était entraînée par Hugo Palmer pour Al Asayl. En Angleterre, elle a remporté un maiden au mois de juin de ses 3ans sur 2.400m et a conclu sa carrière sur une troisième place dans les Beckford Stakes (L). C’est une fille de Waterlilly (Galileo), dont nous connaissons la production en France : elle est la mère du prometteur Carpio (Lope de Vega), tardif mais qui a passé un cap cet automne sur les pistes très assouplies, décrochant deux victoires dans un très bon style. Francis-Henri Graffard l’entraîne, tout comme sa sœur, la 2ans Still Waters (Kingman), qui n’a pas encore débuté. Waterlilly est une propre sœur de Roderic O’Connor (Galileo), lauréat des 2.000 Guinées irlandaises et du Critérium International (Grs1). Eamonn Reilly a commenté : « Elle a été achetée pour un client de BBA Ireland. J’aimais beaucoup cette jument. Elle est pleine d’Almanzor, un étalon que nous aimons bien, et sa mère est une propre sœur de Roderic O’Connor. C’est une belle famille. »

LES FOALS

UNE BELLE ALMANZOR POUR CHRISTOPH BERGLAR

#77      F         Almanzor & Fresh Air, par Montjeu            260.000 €

            Acheteur : Ronald Rauscher

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveurs : Haras d’Étreham, Riviera Equine Sarl, écurie du Parc Monceau

Cette pouliche appartient à la première production d’Almanzor, l’étalon du haras d’Étreham dont la première production est très attendue. Ses premiers foals ont reçu un bon accueil à Tattersalls notamment, avec un top price à 160.000 Gns et un prix moyen de 99.000 Gns. Ce lot 77, une belle pouliche, a fait monter les enchères jusqu’à 260.000 € et c’est Ronald Rauscher qui l’a emporté. Il a expliqué : « C’est une très belle pouliche. Je l’ai achetée pour Chistoph Berglar, qui a eu Novellist (Monsun) et Protectionist (Monsun) et elle va courir pour lui. Elle appartient à une très belle famille. »

Fresh Air (Montjeu), la mère, a couru sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget pour l’entraînement de Joseph Allen. Elle a gagné une course à Toulouse et a pris la quatrième place du Derby du Midi (L). Le haras d’Étreham a acheté la jument à Keeneland, où elle était présentée pleine de War Front, moyennant 650.000 $. Le produit né est une pouliche yearling, déclarée à l’entraînement chez Fabrice Chappet. La famille de Fresh Air a brillé en 2019 grâce à Siskin (First Defense), un neveu de la jument, qui a été impressionnant dans les Phoenix Stakes (Gr1). Il devait affronter Earthlight (Shamardal) dans les Middle Park Stakes (Gr1) mais a été déclaré non partant après s’être violemment cabré dans sa stalle. Fresh Air est une sœur de Barsanti (Champs Élysées), deuxième des Hardwicke Stakes (Gr2) et lauréat des Ascot Stakes (L). Fresh Air est aussi la tante de Close Hatches (First Defense), championne aux Etats-Unis, où elle a remporté cinq Grs1. Au haras, elle a donné Tacitus (Tapit), troisième cette année du Kentucky Derby (Gr1).

CARAVAGGIO DÉMARRE FORT AUSSI EN FRANCE

#162    M        Caravaggio & Marie the Sea, par Sea the Stars      130.000 €

            Acheteur : Margaret O’Toole

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Non référencé

#11      M        Caravaggio & Spindrift, par Hard Spun      120.000 €

            Acheteur : Magnolia Bloodstock LLC

            Vendeur : Élevage de Tourgéville

            Éleveur : T. Storme & T. Lohest

Les premiers foals de Caravaggio, l’étalon de Coolmore, sont passés cette année sur les rings de vente. À Tattersalls comme à Goffs, les produits de l’étalon ont rencontré un franc succès : prix moyen de 90.700 € à Goffs, avec un top à 240.000 €, et un prix moyen de 101.421 Gns à Tattersalls, avec un top à 250.000 Gns. Ils ont été conçus à 35.000 €.

Le lot 162 était le deuxième fils de Caravaggio à passer sur le ring d’Arqana. Si les enchères ont eu un peu de mal à démarrer, le marteau s’est finalement abattu à 130.000 € pour Mag O’Toole. Comme pour le lot 11, il s’agit d’un premier produit. La mère, Marie the Sea (Sea the Stars), a pris deux places en compétition, sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Il faut remonter à la troisième mère pour trouver du black type : il s’agit de Marie Rheinberg (Surako), la mère du champion étalon Le Havre (Noverre).

Justin Casse séduit. Ce lot 11 était le premier produit de Caravaggio à passer en vente en France et Justin Casse l’a emporté à 120.000 €. Le courtier a commenté : « J’aime beaucoup Scat Daddy, le père de Caravaggio, et c’est une belle famille américaine. Le poulain est destiné à repasser en vente mais je ne sais pas encore où. » Ce lot 11 est le premier produit de Spindrift (Hard Spun), une jument Darley. Elle a gagné une course à Pornichet pour l’entraînement d’André Fabre, avant d’être vendue 22.000 €. La deuxième mère, Caressive (A P Indy), a pris la troisième place des Canada Stakes (Gr2). Il s’agit de la souche de Sky Mesa (Pulpit), lauréat des Hopeful Stakes (Gr1).