Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 07.12.2019

VENTE D'ÉLEVAGE ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

LES JUMENTS

JUST GORGEOUS RETOURNE CHEZ SES ÉLEVEURS !

#189    F8       JUST GORGEOUS   Galileo & Halfway to Heaven, par Pivotal  520.000 €

Pleine d’Almanzor

            Acheteur : Margaret O’Toole

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveurs : Orpendale, Chelston & Wynatt

Acquise à l’amiable par le haras d’Étreham auprès d’une partie des associés de Coolmore, Just Gorgeous (Galileo) a gagné son maiden sur 2.400m à 3ans à Cork. Entourée d’une dizaine de membres de l’équipe du grand haras irlandais, dont M. V. Magnier et Paul Shanahan, Margaret O’Toole a signé le bon à 520.000 € pour cette jument pleine d’Almanzor (Wootton Bassett). Just Gorgeous va donc retournez chez ses éleveurs en Irlande. Elle est issue d’une des plus belles familles de la galaxie Coolmore. Sa mère, Halfway to Heaven (Pivotal), a gagné les 1.000 Guinées d’Irlande, les Sun Chariot Stakes et les Nassau Stakes (Grs1). Elle a ensuite donné Magical (Galileo), gagnant des Champion Stakes, des Irish Champion Stakes, des British Champions Fillies & Mares Stakes et de la Tattersalls Gold Cup (Grs1), mais également Rhododendron (Galileo), lauréate du Dubai Fillies’ Mile, des Lockinge Stakes et du Prix de l’Opéra (Grs1). La deuxième mère, Cassandra Go (Indian Ridge) avait beaucoup de vitesse, comme elle l’avait prouvé en remportant les King’s Stand Stakes (Gr2 à l’époque) et les Temple Stakes (Gr2). Elle s’est aussi classée deuxième de la July Cup (Gr1).

LES ÉLEVEURS DE NO NAY NEVER ACHÈTENT LA SŒUR DE DABIRSIM

#211    F4       QUEEN ISEULT      Camelot & Rumored, par Royal Academy  490.000 €

Pleine d’US Navy Flag

            Acheteur : Preferred Equine USA

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Michel Monfort

Achetée 320.000 € sur ce ring alors qu’elle était yearling, Queen Iseult (Camelot) a couru sans succès en Irlande sous l’entraînement d’Aidan O’Brien, ne parvenant pas à gagner en 11 sorties. C’est David Reid (Preferred Equine USA), courtier spécialisé dans les trotteurs américains, qui l’a achetée pour la famille Antonacci, alors qu’il était accompagné par l’équipe de Coolmore. Les Antonacci ont élevé Moni Maker (Prix d’Amérique, Elitloppet…), laquelle reste, avec plus de 5,5 millions de dollars de gains, la jument la plus riche de l’histoire du trot, mais également No Nay Never (Scat Daddy). Ce dernier a gagné le Prix Morny (Gr1), et son prix de saillie est passé de 20.000 à 175.000 € en l’espace de quelques saisons. La jeune star de Coolmore va d’ailleurs saillir cette Queen Iseult. Sa mère a donné Dabirsim (Hat Trick), gagnant des Prix Morny et Jean-Luc Lagardère (Grs1). Bright Generation (Rainbow Quest), la deuxième mère, fut la meilleure 3ans de sa génération en Italie, où elle a remporté les Oaks (Gr1). Elle s’est aussi classée deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1).

LES FOALS

SEA THE STARS, LA VALEUR SÛRE

#92      (M)      Sea the Stars & Innevera, par Motivator     290.000 €

            Acheteur : Hennessy Bloodstock

            Vendeur : Haras de Montaigu

            Éleveur : Alain Jathière

Anthony Stoud a signé le bon à 290.000 € pour ce poulain présenté par le haras de Montaigu. Il a été élevé au haras du Lieu Marmion, le haras de la famille Marinopoulos, qui en est copropriétaire avec son éleveur, Alain Jathière. Il s’agit de la bonne origine de l’élevage Marinopoulos (Stilvi Compania Financiera). La deuxième mère est en effet la célèbre Loxandra (Last Tycoon) à l’origine d’une dizaine de black types, dont Keltos (Kendor), lauréat des Lockinge Stakes (Gr1), Krataios (Sabrehill), gagnant du Prix du Muguet (Gr2), et Loxias (Saumarez), lauréat du Prix Jean de Chaudenay (Gr2) et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). À ce jour, Alain Jathière a eu six partants en tant qu’éleveur en France, dont Volskha (Le Havre), gagnante du Prix du Haras des Granges-Caravelle (L) et troisième du Prix Cléopâtre (Gr3), mais également Moskova (Invincible Spirit), troisième du Prix Mélisande (L).

DAVID REDVERS FAIT CONFIANCE À ARCADIA ÉLEVAGE

#17      (M)      Dark Angel & Vadariya, par Sea the Stars 135.000 €

            Acheteur : Arcadia Élevage

            Vendeur : Channel Consignment, pour succession marquise de Moratalla

            Éleveurs : Succession marquise de Moratalla, Alban Chevalier du Fau & Pierre-Hugues Henry

Après une décennie à l’écurie des Monceaux, dont il fut l’un des rouages essentiels en tant que yearling manager, Antoine Bellanger a décidé de voler de ses propres ailes en créant Arcadia Élevage. En décembre, il présente pour la première fois avec cette entité un prospect étalon. Et les premiers yearlings qu’il va préparer sous cette bannière seront vendus en 2020. C’est notamment le cas de ce lot 17. Le bon à 135.000 € a été signé par David Redvers en compagnie d’Antoine Bellanger. Vadariya (Sea the Stars), la mère, a gagné au mois de juin de ses 3ans sur 2.100m à Deauville. Son premier produit, Waliyak (Le Havre), acquise 240.000 € alors qu’elle était yearling, a gagné cette année à 2ans en Angleterre. La deuxième mère, Vadapolina (Trempolino), a gagné les Prix de Psyché et Cléopâtre (Grs3) avant de produire Veda (Dansili), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et gagnante du Prix Daniel Wildenstein (Gr2).

UN SHALAA POUR MARGARET O’TOOLE

#90      (M) Shalaa & Ingot of Gold, par Dubawi     115.000 €

            Acheteur : Margaret O’Toole

            Vendeur : Fairway Consignment

            Éleveur : Ilse Smits

Élevé par Ilse Smits, ce foal présenté par Fairway Consignment a été acquis 115.000 € par Margaret O’Toole. Il illustre la belle réussite des produits de Shalaa (Invincible Spirit) sur les rings. L’étalon du haras de Bouquetot, dont les premiers 2ans sont attendus en 2020, réalise une moyenne de 77.551 € avec ses foals et de 115.971 € avec ses yearlings, selon l’appli Global Stallions. Une belle performance pour un étalon qui officiait à 27.500 € en première année. Du jamais vu, même, pour le parc étalon français avec un sire qui n’a pas encore eu de partants. La deuxième mère, Cresta Gold (Halling), s’est classée deuxième des Aphrodite Stakes (L) avant de donner naissance à Rhagori (Exceed and Excel), lauréate des Swingtime Stakes (Listed, 1.600m) à Santa Anita.