À LA UNE - Avec Face Time Bourbon, la valeur n’attend pas le nombre des années !

Courses / 26.01.2020

À LA UNE - Avec Face Time Bourbon, la valeur n’attend pas le nombre des années !

Ce dimanche accueillait l’événement phare du trot français, le Grand Prix d'Amérique (Gr1).

Et c’est le jeune Face Time Bourbon (Ready Cash) qui a décroché la victoire grâce à une fin de course pleine de classe. Il est le premier 5ans à parvenir à s’imposer depuis Bold Eagle (Ready Cash) et les comparaisons entre les deux cracks ont fleuri tout au long de l’après-midi dans les commentaires des spécialistes de la discipline. Ils sont issus du même père bien sûr, Ready Cash (Indy de Vive), un incroyable améliorateur dont les produits ont remporté trois des quatre dernières éditions du Grand Prix d'Amérique. Mais Face Time Bourbon et Bold Eagle (10e de cette édition 2020) sont tous les deux entraînés par l’excellent Sébastien Guarato, lequel remporte pour la troisième fois la grande épreuve. Cet homme de cheval se passionne pour le sport hippique en général et il va avoir des galopeurs à l’entraînement du côté de Chantilly en 2020 !

Antonio Somma au sommet du trot. L’Italien Antonio Somma a élevé le meilleur 4ans d’Europe, Zacon Gio (Rotary Grif), lequel s’est imposé le 19 mai à Modène dans le Premio Unione Europea (Gr1)… devant le français Face Time Bourbon ! Cette épreuve était dans les faits un jumelé pour Somma car il est aussi le propriétaire majoritaire (sous le titre Scuderia Bivans S.R.L.) du futur lauréat du Grand Prix d'Amérique. Comme son entraîneur, il aime les courses en général. D’ailleurs, en 2004, son représentant Without Connexion (Rainbow Quet), entraîné par Maurizio Guarnieri, avait remporté le Premio Federico Tesio (Gr3) avant de terminer deuxième du Premio Roma (Gr1). En France, cet élève de la famille Niarchos avait brillé chez Pascal Bary pour Jean-Louis Bouchard, se classant notamment troisième du Prix Lupin et du Grand Prix de Paris (Grs1).