À MEYDAN CE JEUDI

International / 29.01.2020

À MEYDAN CE JEUDI

MEYDAN (AE), JEUDI

AL RASHIDIYA (GR2)

Barney Roy une rentrée inattendue

Barney Roy (Excelebration) effectue sa rentrée, ce jeudi à Meydan, dans l'Al Rashidiya (Gr2), une préparatoire au Dubai Turf (Gr1). Après avoir raté sa carrière d’étalon, il a été castré et c’est en tant que hongre qu’il a remporté le Prix de Montretout (L). Le 6ans de Godolphin n’a pas été revu depuis son échec dans les Queen Anne Stakes (Gr1), à Royal Ascot. Son entraîneur, Charlie Appleby, a expliqué : « Nous avons fait l’impasse sur la deuxième moitié de la saison européenne avec l’objectif de l’avoir au top pour le Carnival. Je pensais faire une rentrée dans le Jebel Hatta (Gr1), mais quand j’ai vu que Benbatl (Dubawi) n’était pas là… j’ai changé de programme. C’est le cheval de classe du lot et j’espère que cette classe peut combler la manque de préparation. Il est sûr et certain qu’il va progresser en vue du Super Saturday. »

Le danger pour Barney Roy vient d’un autre Godolphin : Dream Castle (Frankel). Tenant du titre et lauréat du Jebel Hatta (Gr1) l’année dernière, il n’a pas trop brillé lors de sa rentrée dans un handicap, il y a deux semaines. Le quatuor en bleu est complété par Loxley (New Approach) et Mountain Hunter (Lonhro). Mike De Kock présente Majestic Mambo (Manbo in Seattle), un placé de Gr1 en Afrique du Sud qui a le droit de progresser, alors que Light the Lights (Western Winter) et le "FR" Sharpalo (Shamardal) sont des outsiders.

MEYDAN (AE), JEUDI

MEYDAN CUP (L)

Dee Ex Bee, 60 kilos et six rivaux

Le programme pour les chevaux de tenue n’offre pas beaucoup d’opportunités pendant le Carnival. C’est pour cette raison que Salem bin Ghadayer a décidé de courir Dee Ex Bee (Farhh) dans la Meydan Cup (L), un handicap, avec 60 kilos sur le dos. Il sera associé à Mickael Barzalona. Un seul de ses six adversaires ne portera pas le poids minimum (53 kg). Mais l’entraîneur, qui a reçu le cheval de Mark Johnston, a d’autres soucis : « Il a bien appréhendé le changement d’environnement. Mais c’est un cheval peu démonstratif le matin. Il galope comme un sujet de rating 45. Heureusement, il connaît son métier et comme j’aime à le dire "un cheval fainéant, c’est un cheval solide". Dee Ex Bee est à 70 % de sa condition et cette course va l’aider pour arriver au top en vue du Red Sea Turf Handicap en Arabie Saoudite et de la Dubai Gold Cup (Gr2). »

Mekong (Frankel) est un bon cheval qui oscille entre les gros handicaps et les Grs3. Il fera ses débuts sous l’entraînement de Jamie Osborne. Ce 5ans bénéficie de quatre kilos d’avantage, ce qui lui donne une chance de devancer le favori. C’est avec 53 kilos que les autres évolueront. Sept kilos, c’est une grande différence. Mais la classe plaide en la faveur de Dee Ex Bee. L’élève du haras de Saint-Pair Secret Ambition (Dubawi) peut surprendre s’il produit sa meilleure valeur. C’est aussi le cas d’Universal Order (Universal), qui vient de gagner un bon handicap lors de la première réunion du Carnival.

MEYDAN (AE), JEUDI

AL SHINDAGHA SPRINT (GR3)

Drafted dans la chasse gardée de Doug Watson

L’entraîneur américain Doug Watson a gagné les trois dernières éditions de l’Al Shindagha Sprint (Gr3). C’est avec Drafted (Field Commission) qu’il a gagné ce sprint de 1.200m, et sur le dirt, en 2019. Le tenant du titre est encore à sa place. Il retrouve sur son chemin Gladiator King (Curlin) et Ibn Malik (Raven’s Pass) qui l’ont devancé dans les Dubawi Stakes (Gr3), sur ce même parcours, lors de la première réunion du Carnival. Drafted a deux avantages sur ses rivaux : Gladiator King portera un kilo de plus qu'en dernier lieu, alors qu’Ibn Malik n’aura plus l’avantage, comme le 2 janvier, d’avoir eu une course préparatoire.

Doug Watson a expliqué : « Il n’était pas prêt lors de sa rentrée et il a beaucoup progressé depuis. » L’Américain Doug O’Neill, qui a envoyé 11 chevaux à Meydan pour le Carnival, présente l’outsider Truck Salesman (Can the Man). C’est plutôt avec Fight On (Into Mischief), le poids lourd dans le handicap sur le mile et le dirt, qu’il peut renouer avec le succès. On se souvient qu’à Meydan, il a gagné le Godolphin Mile (Gr2) en 2007 avec Spring at Last (Silver Deputy).