Disparition d’Asmara, la mère d’Azamour

Élevage / 14.01.2020

Disparition d’Asmara, la mère d’Azamour

Les Aga Khan Studs ont annoncé, ce mardi, la mort de la matrone Asmara (Lear Fan). La jument s’est éteinte paisiblement à l’âge de 27ans. Double lauréate de Listed sous l’entraînement de John Oxx, elle a marqué l’élevage Aga Khan en donnant le champion Azamour (Night Shift), lauréat de quatre Grs1 de 1.600m à 2.400m : St James’s Palace Stakes, Irish Champion Stakes, Prince of Wales’s Stakes et King George VI and Queen Elizabeth Stakes. Au haras, Azamour a donné naissance à Dolniya, lauréate de la Dubai Sheema Classic (Gr1) et multiple placée de Gr1, Valyra **, lauréate du Prix de Diane (Gr1) disparue tragiquement, mais aussi Covert Love, lauréate du Prix de l’Opéra et des Irish Oaks (Grs1). Azamour est aussi le père de mère de Siyarafina ** (Pivotal), lauréate l’an passé du Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1).

Outre Azamour, Asmara a donné Arazan (Anabaa), lauréat des Futurity Stakes (Gr2). Elle est la mère d’Azmiyna (Galileo), mère du champion australien The Autumn Sun (Redoute’s Choice), lauréat de cinq Grs1 et désormais étalon à Arrowfield Stud qui l’a coélevé avec les Aga Khan Studs. Azmiyna est en France, pleine de ce qui sera l’un des derniers produits de Deep Impact, et elle ira à Siyouni en 2020.