L’OBSTACLE ÉTRANGER PENDANT LES FÊTES

International / 05.01.2020

L’OBSTACLE ÉTRANGER PENDANT LES FÊTES

KEMPTON (GB), JEUDI 26 DÉCEMBRE

KING GEORGE VI CHASE (GR1)

Clan des Obeaux conserve son titre

Paul Nicholls avait prévenu que Clan des Obeaux (Kapgarde) avait progressé par rapport à la saison précédente. L’entraîneur anglais ne s’est pas trompé puisque l’élève de la famille Devilder a signé le doublé dans le King George VI Chase (Gr1). Et de quelle manière ! Vingt et une longueurs ont sanctionné sa supériorité. Après avoir évolué dans la seconde moitié du petit peloton, Clan des Obeaux s’est rapproché au canter pour aller franchir l’avant-dernier fence. Il n’attendait qu’un geste de son jockey, Sam Twiston-Davies, et dans la phase finale, il n’a fait que creuser l’écart pour l’emporter dans un fauteuil, devant une foule acquise à sa cause. Depuis 2006, c’est la onzième fois qu’un French bred remporte ce Grand Steeple d’hiver anglais. Pour Paul Nicholls, il s’agit aussi de son onzième succès dans la course après ceux de See More Business (1997, 1999), Kauto Star (2006, 2007, 2008, 2009 et 2011), Silviniaco Conti (2013, 2014) et donc Clan des Obeaux. Il a décroché le jumelé de la course puisque son autre protégé, le favori, Cyrname (Nickname), a conclu deuxième. Pour l’élevage français, ce King George 2019 restera dans les annales puisque Footpad (Creachadoir), troisième sur une distance un peu longue et le premier animateur, Aso (Goldneyev), quatrième, sont des "FR". Autre cheval en vue, Lostintranslation (Flemensfirth) a accumulé les fautes et a dû être arrêté. Sitôt après la course, son entourage a évoqué un problème de respiration. Il a d’ailleurs été opéré du voile du palais et devrait recourir en février, dans le Denman Chase (Gr2).

Pas une grande différence entre Clan des Obeaux et Cyrname. Clan des Obeaux est très performant sur les pistes plates comme Kempton et il doit encore démontrer qu’il peut faire Cheltenham. Pour Cyrname, la distance de 4.800m, qu’il abordait pour la première fois, a paru bien longue. Mais il paraît peu probable qu’il aurait réussi à battre Clan des Obeaux sur un autre parcours ce 26 décembre. Son entraîneur, Paul Nicholls, a déclaré : « C’est superbe de réussir un jumelé dans cette épreuve. J’ai toujours dit qu’il n’y avait pas grand-chose entre Cyrname et Clan des Obeaux. Je savais que, plus il pleuvrait aujourd’hui, plus cela conviendrait à Clan. Il est meilleur et plus fort que la saison dernière. Il a seulement 7ans et va encore progresser. La clé est de l’avoir bien et frais surtout. » Premier pilote de Paul Nicholls, Harry Cobden a choisi de rester fidèle à Cyrname et c’est l’ancien premier jockey du maître entraîneur Sam Twiston-Davies qui s’est retrouvé en selle sur Clan des Obeaux. Il a dit : « Lorsque vous quittez une écurie comme celle de Paul, vous imaginez que les journées comme celle que je viens de vivre vont être difficile à retrouver. Mais par chance, nous avons de bons chevaux à la maison. Reste que monter un cheval comme Clan pour Paul, c’est incroyable. Paul m’avait dit de ne pas prendre la tête trop tôt. Mais à la fin, je me suis demandé comment j’allais faire pour attendre avec les ressources que j’avais. »

Pour retrouver toute l’histoire de Clan des Obeaux racontée par Nicolas Devilder, vous pouvez vous plonger dans l’article que nous avions publié le dimanche 13 janvier 2019.

Le frère de Bahia des Obeaux. Clan des Obeaux est un AQPS, fils de Kapgarde, étalon au haras de la Hêtraie, et de Nausicaa des Obeaux (April Night), placée lors de ses trois sorties en obstacle. Il est le frère de Bahia des Obeaux (Saddler Maker) et Varda des Obeaux (Saddler Maker), deux vainqueurs en obstacle.

THE KING GEORGE VI STEEPLE CHASE

Gr. I - Steeple-chase - 4ans et plus - 281.785 € - 4.800m

1er       CLAN DES OBEAUX FR AQPS (74) H7 (11/1)

            (Kapgarde & Nausicaa des Obeaux, par April Night)

            Pr/M & Mme Barber & G.Mason & Co - El/Mme Nicolas Devilder

            Ent/P. Nicholls - J/S. Twiston-Davies

            SB_OBEAUX_ELEVE

            SB_HETRAIE_KAPGARDE

            SB_AQPS_OBSTACLE

2e        CYRNAME FR (74) H8 (5/4)

            (Nickname & Narquile, par Passing Sale)

            Pr/Mme J. de la Hey - El. : S. Follain/E. Lecoiffier/S. Guesdon/X. Lefeuvre

            Ent/P. Nicholls - J/H. Cobden

            SB_FRENCH TEAM

3e        FOOTPAD (74) H8 (13/2)

            (Creachadoir & Willamina, par Sadler’s Wells)

            Pr/S. Munir & I. Souede – El. : Mlle L. Collet Vidal & C. Collet Vidal

            Ent/W. Mullins – J/B Geraghty

Écarts : 21L, 5L (5 partants). Temps : 6’10’’13

CHRISTMAS HURDLE (GR1)

Épatante frappe un grand coup

Nicky Henderson tentait un pari en courant Épatante (No Risk at All) dans le Christmas Hurdle (Gr1). Non pas que l’élève de la famille Lefeuvre n’ait pas la qualité pour briller à ce niveau. Mais cette course est un vrai championnat sur courte distance et il faut des chevaux endurcis et rompus à ce genre d’exercice pour y briller. Malgré tout, Épatante nous a épatés ! Allante en début de course, elle est partie parmi les derniers, mais s’est vite retrouvée au centre du peloton. Son jockey, Barry Geraghty, a patienté longuement avant de lui demander d’accélérer. D’elle-même, Épatante est arrivée à portée du fusil des chevaux de tête dans le tournant final. Entre les deux dernières claies, elle a pris l’avantage puis s’est détachée sur le plat, faisant grosse impression. Elle est devenue, ce 26 décembre, la favorite du Champion Hurdle (Gr1), mais elle doit encore démontrer que le profil de Cheltenham ne la rebute pas. C’est Silver Streak (Dark Angel) qui a terminé deuxième devant Ballyandy (Kayf Tara) et la tenante du titre, Verdana Blue (Getaway).

Un choix de John-Patrick McManus. Nicky Henderson a remporté son neuvième Christmas Hurdle et a déclaré : « Épatante a été impressionnante, n’est-ce pas ? Nous sommes arrivés sur ce Gr1 directement après un succès de Listed. Je voulais aller à Ascot, mais nous avons bien fait de ne pas y courir. "JP" [McManus, ndlr] souhaitait depuis toujours courir le Christmas Hurdle avec Épatante. Il a eu plus de foi que moi en sa jument. L’année dernière, je pensais qu’elle était notre meilleure chance à Cheltenham, mais elle avait mal couru. C’est une superbe jument, avec un excellent tempérament et une bonne attitude. Nous allons maintenant viser le Champion Hurdle. » Jockey d’Épatante, Barry Geraghty a expliqué que sa partenaire s’était beaucoup calmée, qu’elle saute à l’économie et qu’elle a tout ce qu’il faut pour gagner le Champion Hurdle.

La sœur de Tante Sissi. Épatante est une fille de No Risk at All, étalon au haras de Montaigu, et de Kadjara (Silver Rainbow), gagnante d’une course plate. C’est la sœur de Tante Sissi (Lesotho), lauréate de Listed sur les claies de Newbury.

CHRISTMAS HURDLE

Gr1 - Claies - 4ans et plus - 3.200m

1re       ÉPATANTE (F5)       Barry Geraghty

            (No Risk at All & Kadjara, par Silver Rainbow)

            Pr. : J.P. McManus

            El. : F.-X. Lefeuvre & Mme A. Lefeuvre

            Entr. : N. Henderson

2e        SILVER STREAK (H7)       Adam Wedge

3e        BALLYANDY (H9) Sam Twiston-Davies

Écarts : 5L, 3L1/4 (10 partants). Temps : 3’55’’25

[à plat]

Faugheen s’offre un premier Gr1 en steeple

Le 26 décembre en Irlande, ce n’est pas à Leopardstown, pour l’ouverture du Christmas Festival qu’il fallait être, mais bien à Limerick. Devant des tribunes bondées, le champion Faugheen (Germany) a enlevé un premier Gr1 en steeple dans le Matchbook Betting Exchange Novice Chase. Rapidement aux avant-postes, il a été sous la menace de Samcro (Germany) à l’amorce du tournant final, et tous deux se sont détachés d’une vingtaine de longueurs. Mais le match a tourné court à l’entrée de la ligne droite, Faugheen décramponnant son rival pour l’emporter facilement. Favori, Samcro n’a rien pu faire et n’a pas semblé volontaire à la lutte. Son jockey, Patrick Mullins, a dit : « Lorsque j’ai demandé à Faugheen deux gros sauts sur les deux derniers fences, je les ai eus. Il adore le steeple, vous pouvez le sentir. » De son côté, son entraîneur, Willie Mullins, a ajouté : « Être au botte à botte avec Samcro pendant 1.200m et gagner, c’est une bonne performance ! Nous allons maintenant le courir pendant le Dublin Racing Festival. Il est frais et en bonne forme, plus que la saison dernière. Courir sur 4.800m sur les claies est dur pour les chevaux et le steeple est plus facile pour Faugheen. » Faugheen est maintenant invaincu en deux sorties en steeple et compte dix Grs1 à son palmarès, neuf sur les claies et un sur les fences.

LEOPARDSTOWN (IE), VENDREDI 27 DÉCEMBRE

PADDY'S REWARDS CLUB "LOYALTY'S DEAD, LIVE FOR REWARDS" CHASE (GR1)

À Plus Tard s’affirme sur le steeple irlandais

Très impressionnant dans une Listed à Cheltenham, lors du dernier Festival, À Plus Tard (Kapgarde) a affiché de nouveaux progrès cette saison. L’ex-pensionnaire de Dominique Bressou a enlevé son premier Gr1 dans le Rewards Chase à Leopardstown. Son entraîneur, Henry de Bromhead, a choisi de l’orienter vers les courtes distances cette saison, en pensant certainement au Champion Chase (Gr1). Et pour le moment, tout se déroule comme prévu. Attentiste au cœur du peloton, il a fait mouvement dans le tournant final, venant accompagner Chacun pour Soi (Policy Maker). Après le dernier fence, À Plus Tard et Chacun pour Soi nous ont offert une belle lutte. C’est finalement le premier nommé qui a pris nettement l’avantage devançant l’autre français Chacun pour Soi. Entraîneur d’À Plus Tard, Henry de Bromhead a déclaré : « Il a réalisé quelques bonnes performances en tant que novice la saison dernière. J’étais très content de sa rentrée. Je pensais qu’il serait difficile de battre Chacun pour Soi sur cette distance. Nous allons l’engager dans le Champion Chase de Cheltenham, mais j’ai toujours pensé le courir plutôt dans le Ryanair Chase (Gr1). Entre temps, il courra début février un Gr1 sur la même distance. » Avec Envoi Allen (Muhtathir) et À Plus Tard, les couleurs classiques de Cheveley Park Stud sont très bien armées pour briller en obstacle cette saison.

La famille de Ladykish. Élevé par Antonia Devin, À Plus Tard est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, déjà père de Clan des Obeaux, vainqueur du King George VI Chase (Gr1) 2019, et de Turboka (Kahyasi), lauréate à cinq reprises en obstacle, trois fois en haies et deux fois en steeple. Après À Plus Tard, Turboka a produit Kap Auteuil (Kapgarde) et File au Poteau (Doctor Dino), un 3ans. À Plus Tard est un petit-fils de la bonne Turbotière (Turgeon), triple lauréate de Listed en plat et placée de Groupe. Turbotière est la mère d’Allez Sainte Croix (Saint des Saints), troisième du Prix Pelat (L), mais aussi de Turbotin (Passing Sale), vainqueur du Prix Finot (L), Dottore (Doctor Dino), gagnant du Prix Violon II (L), et de Kapétienne (Kapgarde), troisième du Prix François de Poncins (L). C’est la souche de Turkish Lady (Baby Turk), à qui l’on doit Ladykish (Comte du Bourg), gagnante du Prix Maurice Gillois (Gr1) et de Turkish Junior (Comte du Bourg), vainqueur du Prix La Périchole (Gr3).

PADDY'S REWARDS CLUB "LOYALTY'S DEAD, LIVE FOR REWARDS" CHASE

Gr1 - Steeple-chase - 5ans et plus - 3.400m

1er       À PLUS TARD (H5) Rachael Blackmore

            (Kapgarde & Turboka, par Kahyasi)

            Pr. : Cheveley Park Stud

            El. : Mme H. Devin

            Entr. : H. de Bromhead

            SB_HETRAIE_KAPGARDE

2e        CHACUN POUR SOI (H7) Paul Townend

            (Policy Maker & Kruscyna, par Ultimately Lucky)

            Pr. : Mme S. Ricci

            El. : D. Berland

            Entr. : W. Mullins

3e        ORDINARY WORLD (H9) Sean Flanagan

            (Milan & Saucy Present, par Presenting)

            Pr. : C. Jones

            El. : Famille Dillon

            Entr. : H. de Bromhead

Écarts : 3L3/4, 6L1/2 (8 partants). Temps : 4’08’’30

PADDY POWER FUTURE CHAMPIONS NOVICE HURDLE (GR1)

Abacadabras au sommet de son art

La deuxième journée du Christmas Festival de Leopardstown a été dominée par les chevaux élevés en France. C’est tout d’abord Abacadabras (Davidoff) qui a mis en avant l’élevage hexagonal. Il a remporté le Champions Novice Hurdle, son premier Gr1. Attentiste en quatrième et dernière position, il a refait du terrain à la sortie du tournant final, venant au canter sur l’animateur. Bien qu’hésitant sur la dernière claie, il s’est envolé sur le plat pour laisser son dauphin, Heaven Help Us (Yeats), à huit longueurs. Vainqueur de trois de ses quatre sorties sur les claies, dont un Gr1 et un Gr3, Abacadabras a seulement été battu par le crack Envoi Allen (Muhtathir) dans cette discipline. Il devrait suivre la voie menant au Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) de Cheltenham.

Élevé par Evelyne Van Haaren, Abacadabras est un fils de Davidoff et de Cadoubelle des As (Cadoudal), placée sur les haies d’Auteuil. C’est le propre frère de La Barakas (Davidoff), troisième du Prix Duc d’Anjou (Gr3). Il appartient à la famille de Poliantas (Rasi Brasak), lauréat de Gr2 sur le steeple de Cheltenham.

PADDY POWER FUTURE CHAMPIONS NOVICE HURDLE

Gr1 - Claies - 4ans et plus - 3.200m

1er       ABACADABRAS (H5)       Robbie Power

            (Davidoff & Cadoubelle des As, par Cadoudal)

            Pr. : Gigginstown House Stud

            El. : Mme E. van Haaren

            Entr. : G. Elliott

Arqana, Deauville, juillet 2017, 14.000 €, vendu par Bosson à Moanmore Stables

2e        HEAVEN HELP US (F6)     Sean Flanagan

3e        EMBITTERED (H5) John Slevin

Écarts : 8L, 12L (4 partants). Temps : 3’55’’70

[à plat]

Quid des juveniles ?

Les 3ans étaient à l’œuvre à bon niveau durant l’hiver en Angleterre et en Irlande. Et pour une fois, ce ne sont pas les French breds qui se sont distingués sur ce créneau. Né en Angleterre, Allmankind (Sea the Moon) a remporté le seul Gr1 pour les 3ans, le Finale Juvenile Hurdle, le 27 décembre à Chepstow. Le pensionnaire de Dan Skelton a pris facilement l’avantage dans la ligne droite et s’est détaché sur le plat. Invaincu en trois sorties sur les claies, vainqueur d’un Gr1 et d’un Gr2, c’est le leader des 3ans en obstacle outre-Manche. En Irlande, c’est Aspire Tower (Born to Sea) qui a fait impression. Le protégé d’Henry de Bromhead a remporté le Knight Frank Juvenile Hurdle (Gr2) à Leopardstown. Encore vert, il s’est imposé de dix-huit longueurs et lui aussi n’a pas connu la défaite sur les claies.

LEOPARDSTOWN (IE), SAMEDI 28 DÉCEMBRE

FRANK WARD MEMORIAL HURDLE (GR1)

La résurrection d’Apple’s Jade

Après quelques performances décevantes, la championne Apple’s Jade (Saddler Maker) a démontré qu’elle n’était pas morte en signant un triplé historique dans le Frank Ward Memorial Hurdle (Gr1). Elle a ainsi porté son score à onze Grs1. Munie d’œillères australiennes, Apple’s Jade a pris les commandes dès le départ, suivie par Killultagh Vic (Old Vic). Bien que sautant sur sa droite, elle n’a pas perdu beaucoup de temps. À la sortie du tournant final, elle a décroché Killultagh Vic et s’est détachée pour l’emporter brillamment devant Unowhatimeanharry (Sir Harry Lewis) et Penhill (Mount Nelson), deux gagnants de Gr1 sur les claies. Tout l’entourage d’Apple’s Jade a pu pousser un ouf de soulagement après sa victoire. C’était en effet quitte ou double pour la jument de Gigginstown House Stud qui pouvait très bien finir sa carrière à Leopardstown si cela se passait mal. Son entraîneur, Gordon Elliott, a expliqué : « Si elle n’avait pas bien couru ce samedi, elle serait partie au haras. Je n’ai pas aimé la façon dont elle a sauté. Elle sautait bien, mais trop à droite. Aujourd’hui, son jockey l’a sentie complètement différente. Keith Donoghue l’a emmenée à la chasse, nous lui avons mis les australiennes et retiré le nose band croisé. Je ne savais pas ce que cela donnerait. Nous allons savourer avant de décider de la suite. Elle est invaincue à Leopardstown, c’est la jument d’une vie. J’aimerais en avoir plus comme elle. » Selon Michael O’Leary, son propriétaire, elle devrait être revue durant le Dublin Racing Festival.

La sœur d’Apple’s Shakira **. C’est Ronny Coveliers qui a élevé Apple’s Jade, une fille du top-étalon d’obstacle Saddler Maker et d’Apple’s for Ever (Nikos), lauréate de cinq courses en obstacle. Apple’s Jade est le meilleur produit de sa mère, qui a aussi donné Apple’s Shakira ** (Saddler Maker), plusieurs fois gagnante de Gr2 sur les claies, Grisy Apple’s (Montmartre), troisième du Prix de Beaugency à Auteuil, Apple’s Maelys (Saddler Maker), gagnante de sept courses en obstacle, et Madame Apple’s (Saddler Maker), vainqueur sur les haies de Pau. Apple’s Jade est la petite-fille de la championne Apple’s Girl (Le Pontet), lauréate des Prix Renaud du Vivier (Gr1), Léon Olry-Roederer et La Barka (Grs2) et troisième du Grand Prix d’Automne (Gr1). Troisième mère d’Apple’s Jade, Silver Girl (Son of Silver) a conclu quatrième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2).

FRANK WARD MEMORIAL HURDLE

Gr1 - Claies - 4ans et plus - 4.800m

1re       APPLE’S JADE (F6) Jack Kennedy

            (Saddler Maker & Apple’s for Ever, par Nikos)

            Pr. : Gigginstown House Stud

            El. : R. Coveliers

            Entr. : G. Elliott

2e        UNOWHATIMEANHARRY (H12)           Barry Geraghty

3e        PENHILL (H8)          Robbie Power

Écarts : 17L, 3L3/4 (7 partants). Temps : 6’14’’40

SAVILLS CHASE (GR1)

Delta Work à l’arrachée

Le Savills Chase (Gr1) a donné lieu à une superbe lutte finale entre Delta Work (Network) et Monalee (Milan). Pourtant, à l’entrée de la ligne droite, on ne donnait pas cher des chances de l’élève de Charles et Jean-François Magnien. Il était parmi les derniers, cadencé par son jockey, Jack Kennedy, et ne paraissait pas en mesure de revenir sur les leaders. Mais il a trouvé son action pour arriver sur le dernier fence. Puis il a rejoint Monalee dans les cent derniers mètres et l’a battu d’une tête. Plutôt sérieux dans ses sauts, Delta Work a décroché son quatrième Gr1, le premier face aux non novices. Son entraîneur, Gordon Elliott, a déclaré : « Nous avons perdu un peu de temps après Down Royal, mais il est arrivé en bonne forme cette fois. Je savais que l’on pouvait encore attendre des progrès de Delta Work. Peut- être que je ne l’entraînais pas de la bonne manière l’année dernière. J’aurais été content qu’il finisse troisième ou quatrième en courant proprement. Nous pensions que Delta était un cheval de Gold Cup, mais notre rêve s’est un peu brisé à Down Royal. Reste que nous pouvons encore espérer être de la fête. » Monalee a donc terminé deuxième devant Road to Respect (Gamut), lequel avait dominé Delta Work dans le Champion Chase (Gr1) de Down Royal. Le tenant du titre, Kemboy (Voix du Nord), effectuait sa grande rentrée, et ses débuts sous une nouvelle casaque, après les problèmes de ses anciens propriétaires. Il n’a pas très bien sauté et n’a pu faire mieux que quatrième.

Un frère vendu 170.000 €. Delta Work a débuté sa carrière chez Emmanuel Clayeux. Il a gagné la chasse gardée de ce dernier, le Prix du Tremblay (D) à Lyon-Parilly, avant d’être vendu à Gigginstown House Stud. C’est un fils de Network et de Robbe (Vidéo Rock), placée en haies en province. C’est pour le moment le meilleur produit de sa mère qui a également donné Elwood (Martaline), vendu 170.000 € par Emmanuel Clayeux à Margaret O’Toole lors de la vente du Grand Steeple Arqana. Comme Delta Work, Elwood défendra les couleurs de Gigginstown et l’entraînement de Gordon Elliott. Delta Work est aussi le neveu de Now (Vidéo Rock), vainqueur sur les haies d’Enghien, et le cousin de Campero (Fragrant Mix), qui a montré de la précocité chez François Nicolle.

Pour tout savoir sur l’histoire de Delta Work, cliquez sur ce lien : http://www.jourdegalop.com/2018/12/delta-work-le-joyau-de-la-famille-magnien?q=delta%20work.

SAVILLS CHASE

Gr1 - Steeple-chase - 5ans et plus - 4.800m

1er       DELTA WORK (H7)            Jack Kennedy

            (Network & Robbe, par Video Rock)

            Pr. : Gigginstown House Stud

            El. : C. & J.-F. Magnien

            Entr. : G. Elliott

            SB_AQPS_OBSTACLE

2e        MONALEE (H9)       Rachael Blackmore

3e        ROAD TO RESPECT (H8)  Sean Flanagan

Écarts : Tête, 2L1/2 (8 partants). Temps : 6’18’’40

LEOPARDSTOWN (IE), DIMANCHE 29 DÉCEMBRE

EBF MARES HURDLE (GR3)

Stormy Ireland se balade

Stormy Ireland (Motivator) n’a pas vu la tête d’une de ses rivales dans l'EBF Mares Hurdle (Gr3). La jument française appartenant à Sullivan Bloodstock Limited a pris les commandes dès le départ, comme elle en a l’habitude. Elle a mené avec une dizaine de longueurs d’avance et, bien que fautive sur la dernière claie de la ligne d’en face, elle a maintenu une allure élevée. Dans la ligne droite, Stormy Ireland s’est imposée sans un coup de cravache devant l’élève de Michel Parreau-Delhote, Elfile (Saint des Saints). Son entraîneur, Willie Mullins, a dit : « C’est une sauteuse brillante. Nous aimerions beaucoup aller en steeple avec elle. Elle n’est pas grande, mais elle a un grand cœur ! Avec les conditions d’aujourd’hui et la tactique de Stormy Ireland, il était difficile pour ses rivales de rester avec elle. Elle a un rating de 147 mais il faut en avoir un de 157 ou 160 pour être assez bonne pour gagner le Mares’ Hurdle (Gr1). Elle peut être engagée dans cette épreuve et la courir. Nous allons essayer de lui trouver de bons engagements. Toutes les conditions étaient réunies en sa faveur aujourd’hui et ce sera dur de trouver une autre course similaire durant le reste de la saison. »

La souche de Stormy River et de Saphir River. Élevée par le haras d’Orfausse, Stormy Ireland est la fille de Motivator, étalon au haras du Quesnay, et de Like a Storm (Ultimately Lucky), lauréate du Prix Roger de Minvielle (L). Like a Storm a donné ensuite Dream of Storm (Falco), gagnante sur les steeples de Vittel et Rostrenen et sur les haies de Châteaubriant, et My Name Is Storm, un 2ans par Martaline. C’est la souche de Fantastic Filly (Myrakalu), double gagnante de Gr3 à Hollywood Park, et de Miss Bio (River Mist), la mère de l’étalon Stormy River (Verglas), de Silverwave (Silver Frost), de Line Drummer (Galileo) et de Mary d’Or (Verglas), sans oublier Saphir River (Slickly), deuxième du Grand Prix d’Automne (Gr1).

EBF MARES HURDLE

Gr3 - 4ans et plus - Femelles - 4.000m

1re      STORMY IRELAND (F5) Danny Mullins

            (Motivator & Like a Storm, Ultimately Lucky)

            Pr. : Sullivan Bloodstock Limited

            El. : Haras d’Orfausse

            Entr. : W. Mullins

            SB_QUESNAY_MOTIVATOR

2e        ELFILE (F5)  Mark Walsh

            (Saint des Saints & Rapide, par Assessor)

            El. : M. Parreau-Delhote

3e        BLAKC TEARS (F5)            Davy Russell

            (Jeremy & Our Girl Salley, par Carroll House)

            El. : R. Crellin

Écarts : 4L, 3/4L (5 partantes). Temps : 4’32’’30

MATHESON HURDLE (GR1)

Le doublé pour Sharjah

Sharjah (Doctor Dino) a réussi le doublé dans le Matheson Hurdle (Gr1). Le pensionnaire de Willie Mullins s’est montré très séduisant pour l’emporter aisément. D’abord patient en dernière position, il a refait des longueurs en face, sans faire d’efforts. Puis, à l’entrée de la ligne droite, il est venu à la hanche de l’animateur Petit Mouchoir (Al Namix), avec beaucoup de ressources. Son jockey, Patrick Mullins, a attendu d’avoir passé le dernier obstacle pour lui demander d’accélérer. Sharjah s’est alors détaché pour gagner nettement devant Petit Mouchoir. Favori de ce Gr1, Klassical Dream (Dream Well) a de nouveau déçu. Fautif en face, il a perdu son action et a fini cinquième, à quarante-six longueurs du vainqueur.

Entraîneur de Sharjah et Klassical Dream, Willie Mullins a déclaré : « Dans mes jumelles, je voyais que Sharjah allait bien, mais j’ai eu peur qu’il soit venu trop tôt. Son jockey a très bien utilisé sa vitesse. S’il n’était pas tombé l’année dernière, il aurait été deuxième ou troisième du Champion Hurdle (Gr1). Il est vraiment remarquable en bon terrain. Il devrait revenir à Leopardstown en février. Après sa faute, Klassical Dream n’a pu suivre le rythme. Peut-être a-t-il eu un problème… Je pense qu’il lui faut un terrain bien souple face à ce genre de chevaux plus endurcis. »

Le petit-fils d’une troisième de la Poule. Élevé par le haras de Beauvoir, Sharjah est un fils de Doctor Dino, étalon au haras du Mesnil, et de Saaryeh (Royal Academy), gagnante du Maiden Fillies’Stakes à Ascot. Elle a produit Sahawar (Dark Angel), multiple placé de Listed. Sharjah est un petit-fils de Belle Argentine (Fijar Tango), troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), et le neveu d’Alzerra (Pivotal), gagnante des Cornwallis Stakes (Gr3).

MATHESON HURDLE

Gr1 - Claies - 4ans et plus - 3.200m

1er       SHARJAH (H5)        Patrick Mullins

            (Doctor Dino & Saaryeh, par Royal Academy)

            Pr. : Mme S. Ricci

            El. : Haras de Beauvoir

            Entr. : W. Mullins

            Arqana, Deauville, octobre 2014, 30.000 €, vendu par le Haras de Beauvoir à Huntingdon/Norris Bloodstock

2e        PETIT MOUCHOIR (H8)    Rachael Blackmore

            (Al Namix & Arnette, par Denham Red)

            El. : P. Gueret

3e        CŒUR SUBLIME (H5)        Davy Russell

            (Elusive Pimpernel & Love Knot, par Lomitas)

            El. : P. Croke

Écarts : 3L3/4, 8L1/2 (5 partants). Temps : 3’48’’60

TRAMORE (IE), MERCREDI 1er JANVIER

SAVILLS NEW YEAR'S DAY CHASE (GR3)

Rentrée gagnante pour Al Boum Photo

Attraction du premier jour de l’année 2020, le gagnant de la dernière Cheltenham Gold Cup (Gr1), Al Boum Photo (Buck’s Boum), a remporté pour la deuxième année le Savills New Year’s Day Chase (Gr3). Cette épreuve lui avait servi de tremplin avant son sacre dans le Grand Steeple anglais. Face à trois rivaux, il a galopé avec les animateurs, prenant les commandes à un tour de l’arrivée. Sérieux dans ses sauts, il s’est détaché dans les cinq cents derniers mètres et a gagné aisément devant un autre français, Acapella Bourgeois (Network). Son entraîneur, Willie Mullins, a dit : « Al Boum Photo a très bien sauté. Je suis très satisfait de lui. Je pense que nous irons directement sur la Gold Cup après cette sortie, comme en 2019. »

La souche d’un lauréat du Grand National écossais. Élevé par Emmanuel Clayeux et Jacky Rauch, Al Boum Photo est un fils de Buck’s Boum et d'Al Gane (Dom Alco), une jument inédite qui a donné Diteou (Buck’s Boum), lauréat sur le steeple de Cluny. C’est la souche de deux bons éléments, Al Tip (Dom Alco), lauréate du Prix André Michel (L à l’époque) et de Al Co (Dom Alco), vainqueur du Grand National écossais (Gr3).

SAVILLS NEW YEAR'S DAY CHASE

Gr3 - Steeple-chase - 5ans et plus - 4.600m

1er       AL BOUM PHOTO (H7)     Paul Townend

            (Buck’s Boum & Al Gane, par Dom Alco)

            Pr. : Mme J. Donnelly

            El. : E. Clayeux & J. Rauch

            Entr. : W. Mullins

2e        ACAPELLA BOURGEOIS (H10)  Rachael Blackmore

            (Network & Jasmine, par Valanjou)

            El. : J.-P. Bannier & Mme M. Bannier

3e        SHATTERED LOVE (F8)    Jack Kennedy

            (Yeats & Tracker, par Bustino)

            El. : Limetree Stud

Écarts : 6L, 13L (4 partants). Temps : 5’54’’20