Le haras du Mazet organise sa journée portes ouvertes le 25 janvier

Élevage / 13.01.2020

Le haras du Mazet organise sa journée portes ouvertes le 25 janvier

Aux portes de Pompadour, Mathieu Talleux a créé le haras du Mazet, où il élève à la fois des chevaux de plat et d'obstacle. Pour la saison de monte 2020, il accueillera cinq étalons qui seront présentés aux éleveurs à l’occasion d’une journée portes ouvertes, le 25 janvier de 10 h à 17 h. Chez les pur-sang anglais, Devastar (Areion) est le nouveau venu. Il est proposé à 1.600 €. En 31 sorties, Devastar est monté 18 fois sur le podium, dont à 17 reprises au niveau black type. Triple lauréat de Listed, il a aussi remporté le Grosser Preis von Lotto Hamburg (Gr3, 2.000m) et le Pferdewetten.de 26 P. Deutschen Einheit (Gr3, 2.000m). Sous l'entraînement de Markus Klug, il a remporté sept courses, de 1.800m à 2.200m, en bon terrain comme dans le souple. À son sujet, Mathieu Talleux poursuit : « Il est issu d'une très bonne famille. Devastar a duré et en 2019, à 7ans, il était encore à l'entraînement. Il s'est montré performant depuis l'âge de 3ans. C'est un cheval avec un profil mixte, plat et obstacle. Il toise 1,65m et a le modèle, l'influx et la classe pour bien croiser avec des juments typées obstacle. » Autre débutant, le pur-sang arabe Rijm est l’un des premiers fils d’Azadi (Darike) à faire la monte. Proposé à 1.000 €, il a gagné le French Arabian Breeders' Challenge Classic (Gr1 PA) de sept longueurs, mais aussi le Qatar Derby (Gr2 PA). Hilal Al Zaman (Mencour) officie à 1.800 €, Masterofthehorse (Sadler’s Wells) à 1.800 € et Arrigo (Shirocco) à 1.800 €.