Ces chevaux d’âge qui vont faire briller la France en 2020 !

Courses / 29.01.2020

Ces chevaux d’âge qui vont faire briller la France en 2020 !

[PARTIE 1 SUR 2]

Quels sont les 4ans et plus français qui feront l’actualité en 2020 ? Nous avons voulu répondre à cette question et avons donc mené l’enquête. La méthode est simple : nous avons pris tous les chevaux de 3ans et plus ayant obtenu un rating de 114 ou plus en 2019… Et nous avons mené l’enquête ! Voici la première partie, avec les chevaux ayant obtenu 116 ou plus l’an passé.

Sottsass **, objectif Arc !

SOTTSASS ** (FR) - M4 - Rating 123

Siyouni & Starlet’s Sister, par Galileo

Propriétaire : White Birch Farm

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Il est tout simplement le meilleur 3ans du monde aux ratings internationaux, avec 123. Le fait que Sottsass ** (Siyouni) revienne en piste en 2020 est plus qu’un événement français, d’autant plus que Coolmore est venu s’associer avec Peter Brant sur le poulain… Sottsass s’est révélé aux yeux de l’Europe en remportant en un temps record le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), battant Persian King ** (Kingman), lequel n’avait pas échappé aux yeux des Britanniques dès l’âge de 2ans, suite à sa victoire dans les Autumn Stakes (Gr2). Sottsass a confirmé ensuite, remportant le Qatar Prix Niel (Gr2) en deux foulées après avoir été emmuré vivant, puis en concluant troisième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), derrière Waldgeist (Galileo) et Enable (Nathaniel), et devant Japan (Galileo), meilleur 3ans outre-Manche.

L’objectif de l’année de Sottsass est l’Arc 2020, où il a de fortes chances de retrouver Enable ou Japan. Jean-Claude Rouget, son entraîneur, nous a dit au début du mois de janvier : « L'hiver s'est bien déroulé, et le poulain n'a rien perdu de son état. Dans un premier temps, nous pensons le garder sur 2.000m, une distance sur laquelle il a montré très bien performer, avec une rentrée prévue dans le Prix Ganay, le 26 avril. Il est même possible qu'il ne recoure pas sur 2.400m avant l'Arc, son grand objectif de l'année. » Et il est possible qu’il aille défier les Britanniques chez eux, dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1).

Sa meilleure course : Le Qipco Prix du Jockey Club, avec une accélération époustouflante.

Sa moins bonne course : Sa cinquième place dans le Prix La Force (Gr3) pour sa rentrée. Il avait perdu la course dès le rond de présentation, où il était extrêmement tendu.

The Revenant, une place à prendre chez les top milers

THE REVENANT (GB) - H5 - Rating 119

Dubawi & Blazing Mary, par Gone West

Propriétaire : Al Asayl Bloodstock

Entraîneur : Francis-Henri Graffard

Il n’y a aucune fausse note dans la musique de The Revenant (Dubawi), en 2019… Cinq courses, quatre victoires, et une deuxième place. Mais pas n’importe quelle deuxième place ! C’était en toute fin d’année, dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), lors du Champions Day à Ascot. The Revenant avait montré des moyens en 2018 mais c’est vraiment en 2019 qu’il a passé un cap. Et peu importe les terrains ! Lauréat en terrain défoncé du Prix Altipan (L), il a ensuite gagné le Prix Edmond Blanc (Gr3) en bon terrain, plaçant une belle accélération. S’en est suivie une victoire dans le Badener Meile (Gr2), au mois de mai, en Allemagne. Puis du repos, avant une démonstration dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2), où il a relégué Shaman (Sharmardal) à quatre longueurs et demie ! Puis il a été battu par King of Change (Farhh) à Ascot, ce dernier lui passant quelque peu devant. Le 3ans King of Change n’est pas n’importe qui, lui qui avait pris la deuxième place des 2.000 Guinées (Gr1).

The Revenant, à 5ans, peut continuer à lutter du côté des meilleurs milers européens : il n’y a pas de milers stars du côté des chevaux d’âge, pas plus que du côté des 3ans de 2019. Il pourra le montrer dès le mois de mai, du côté de Newbury, comme nous l’avait dit Francis-Henri Graffard au début du mois de janvier : « Le premier grand objectif, si tout se passe bien, ce sont les Lockinge Stakes (Gr1), en mai à Newbury. Il effectuera sa rentrée dans le Prix Edmond Blanc (Gr3), qu’il a gagné l’année dernière, même s’il doit porter deux kilos de surcharge. »

Sa meilleure course : Le Qatar Prix Daniel Wildenstein. Quelle envolée !

Sa moins bonne course : On ne peut rien lui reprocher dans sa carrière, même si le The Revenant 2019 était bien au-dessus du cheval que l’on avait connu à 2ans et 3ans.

French King, comme en 2019

FRENCH KING (FR) - M5 - Rating 118

French Fifteen & Marina Piccola, par Halling

Propriétaire : Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani

Entraîneur : Henri-Alex Pantall

French King (French Fifteen), avec son rating de 118, est dans le top dix des chevaux entraînés en France. Mais il n’a couru qu’une seule fois dans l’Hexagone l’an dernier, à l’occasion du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), en se classant neuvième. Son entraîneur, Henri-Alex Pantall, explique : « Il a beaucoup d’excuses pour cette course. En premier lieu, le déroulement, et ensuite le terrain. Je ne veux pas dire que dans des conditions idéales il aurait terminé dans les trois premiers, mais il pouvait finir plus près, dans le coup. » L’élève de Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani fera sa rentrée le 22 février à Doha, dans l'Amir Trophy, un Gr1 local, tout comme l’année dernière… Mais avec un C.V. bien différent ! L’an dernier, le cheval était un placé de Listed qui affichait une valeur 45,5. Désormais, il est lauréat de Gr1 et il a progressé de 18 livres… Henri-Alex Pantall nous a confié : « Tout va bien, French King est en train de se préparer doucement pour son premier objectif de la saison. L’hiver a été assez doux mais il a beaucoup plu, ce qui n’est pas idéal. La course de Doha est très importante pour son propriétaire, et aussi pour faire le planning de la saison. Il peut encore aller en Allemagne, car il adore le profil des pistes là-bas, ou rester en France. C’est le cheval qui nous dira quel chemin suivre. »

Sa meilleure course : Le succès dans le Grosser Preis von Berlin (Gr1) face à des anglais de bon niveau

Sa moins bonne course : La neuvième place dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1)

Persian King **, tellement d’attente

PERSIAN KING ** (IRE) - M4 - Rating 117

Kingman & Pretty Please, par Dylan Thomas

Propriétaires : Ballymore Thoroughbred Ltd & Godolphin S.N.C.

Entraîneur : André Fabre

Persian King ** (Kingman) a été le grand absent de la seconde partie de saison… Il n’a pas été revu depuis sa deuxième place dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), derrière Sottsass ** (Siyouni), le meilleur 3ans du monde suite à sa troisième place dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Tout, chez Persian King, est impressionnant : son accélération et son modèle hors du commun. La "mécanique" est certainement fragile et nous avons hâte de le revoir en 2020, ne serait-ce que dans un rond de présentation. On se souvient de The Emirates Poule d’Essai des Poulains où, déjà, dans le rond, il éclipsait tous ses autres adversaires par sa présence. En piste, ce fut pareil : déjà impressionnant à 2ans, Persian King a survolé le Prix de Fontainebleau pour sa rentrée, avant de remporter la Poule d’Essai des Poulains. Dans le Qipco Prix du Jockey Club, il n’a rien pu faire contre la pointe de Sottsass, après avoir fait des efforts en épaisseur dans une course sans concession. Persian King fait partie de ces poulains qui ont eu du mal à se remettre du Gr1 de Chantilly… Il est revenu à l’entraînement en décembre dernier et nous avons hâte de le revoir en piste. En 2020, ce sera sous le bleu de Ballymore.

Sa meilleure course : La Poule d’Essai des Poulains, en poulain encore pas totalement venu.

Sa moins bonne course : Il a été battu deux fois : pour ses débuts, dans le Prix de Crèvecœur, et dans le Jockey Club. Mais on ne peut certainement pas parler de mauvaises courses !

Ziyad va prendre goût aux voyages

ZIYAD (GB) - H5 - Rating 116

Rock of Gibraltar & Arme Ancienne, par Sillery

Propriétaire : Wertheimer & Frère

Entraîneur : Carlos Laffon-Parias

Ziyad (Rock of Gibraltar) a découvert l’avion en fin d’année passée, et il devrait de nouveau voyager cette année ! Le hongre des frères Wertheimer s’est vraiment révélé à 4ans, lui qui n’affichait qu’une valeur de 36 en avril 2018. Quel chemin parcouru depuis ! Après trois tentatives au niveau Listed pour attaquer l’année, Ziyad s’est montré épatant dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2), seulement battu de trois quarts de longueur par Aspetar (Al Kazeem). Dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), il est tombé sur une Coronet (Dubawi) dure comme le fer, et ne lui a concédé qu’une courte tête au passage du poteau. Il a connu son heure de gloire dans le Grand Prix de Deauville Lucien Barrière (Gr2), dominant son cadet, Soft Light ** (Authorized), pas ridicule du tout dans l’Arc ensuite. Puis Carlos Laffon-Parias l’a envoyé au Canada pour tenter de lui faire gagner son Gr1. Il a conclu troisième dans le Canadian International, battu par deux adversaires avec une pointe plus acérée que la sienne. Ziyad a été engagé à Dubaï et Carlos Laffon-Parias nous a dit : « En principe, son premier objectif est la Dubai Sheema Classic. Je ne sais pas encore s’il courra la préparatoire sur la P.S.F. de Chantilly. Cela dépendra des conditions météorologiques. Je peux aussi le préparer par des galops sur l’hippodrome, sachant que de toute façon, il court bien frais. »

Sa meilleure course : Le Grand Prix de Saint-Cloud, où il est passé à une courte tête d’une première victoire au niveau Gr1

Sa moins bonne course : Sa dixième place dans le Prix Lord Seymour (L), dans un terrain qui n’était pas le sien selon son jockey. Une contreperformance que Ziyad a su rapidement faire oublier.   

Watch Me, de 1.600m à 2.000m…

WATCH ME (FR) - F4 - Rating 116

Par Olympic Glory & Watchful, par Galileo

Propriétaires : Alexander Tamagni & Cocheese Bloodstock Anstalt

Entraîneur : Francis-Henri Graffard

Avec son rating de 116, Watch Me (Olympic Glory) était, en 2019, la meilleure 3ans européenne, à égalité avec Star Catcher (Sea the Stars), lauréate des Irish Oaks et du Qatar Prix Vermeille (Grs1), et Iridessa (Ruler of the World), gagnante des Matron Stakes, des Pretty Polly Stakes et du Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Grs1).

La pouliche, malheureuse dans The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), nous a fait vibrer dans les Coronation Stakes (Gr1) de Royal Ascot, offrant à deux enfants de Paray-le-Monial – Francis-Henri Graffard et Pierre-Charles Boudot – une nouvelle victoire prestigieuse, moins d’une semaine après le Prix de Diane (Gr1) de Channel (Nathaniel). Beau et fort ! Et ses propriétaires ont décidé de continuer de rêver en 2020 avec Watch Me. Tout son entourage pourra se faire plaisir car son programme est des plus ouverts : que de belles courses pour femelles en Europe, de 1.600m à 2.000m. Car Watch Me, dans le Prix de l’Opéra, a montré que les 2.000m étaient dans ses cordes. Et elle est performante aussi bien en bon terrain qu’en terrain souple… Francis-Henri Graffard nous a expliqué : « La pouliche vient de retrouver son box et avec elle, nous ne sommes pas pressés. Son programme sera axé sur les bonnes courses pour les femelles en été, donc pas de Prix d’Ispahan. Elle est assez polyvalente, ce qui nous ouvre plusieurs options. Pour ne citer que le meeting de Deauville, elle peut courir le Prix Rothschild sur le mile ou le Prix Jean Romanet (Grs1) sur 2.000m. »

Sa meilleure course : Les Coronation Stakes. Quelle action !

Sa moins bonne course : Le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1), où elle a conclu quatrième sans jamais faire illusion. Un jour sans.

Holdthasigreen : comme en 2019

HOLDTHASIGREEN (FR) - H8 - Rating 116

Hold that Tiger & Greentathir, par Muhtathir

Propriétaire : J. Gilbert & C. Le Lay

Entraîneur : B. Audouin

Holdthasigreen (Hold that Tiger) fait partie des meilleurs stayers français et même européens depuis plus de deux ans. Son palmarès parle pour lui puisqu’il a gagné le Qatar Prix du Cadran (Gr1) 2019, un an après avoir échoué de peu dans cette épreuve. Il s’est aussi offert le Prix Royal-Oak (Gr1) 2018. Cette année, le cheval de Jean Gilbert et Claude Le Lay devrait avoir sensiblement le même programme qu’en 2019, sachant que ce sera sa dernière saison de compétition. Claude Le Lay nous a expliqué : « Ce mercredi matin, le cheval est revenu chez Bruno Audouin de son break hivernal au haras des Sablonnets. C’est la première fois qu’il passe un si bel hiver. Il va reprendre l’exercice ce jeudi, pour une rentrée qui aura lieu début avril dans le Prix Right Royal (L). L’année dernière, il a été malade au moment d’Ascot et nous n’avions pas pu y aller. Si cette année il n’a pas de problème et qu’il est bien, nous pourrions peut-être nous faire plaisir en allant à Ascot. Mais il faudra voir comment il est. Dans l’immédiat, il devrait avoir le même programme qu’en 2019. »

Sa meilleure course : Le Qatar Prix du Cadran (Gr1) remporté au prix d’un grand courage.

Sa moins bonne course : Sa cinquième place dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), mais on lui pardonne largement, lui qui est plus performant au second semestre.

Les chevaux entraînés en France avec un rating de 114 et plus en 2019

Cheval Rating Au 28 janvier 2020
Waldgeist  128 Étalon
Sottsass  123 À l’entraînement en France
The Revenant  119 À l’entraînement en France
French King 118 À l’entraînement en France
City Light 117 Étalon
Persian King  117 À l’entraînement en France
Holdthasigreen  116 Sortie provisoire
Watch Me  116 À l’entraînement en France
Ziyad  116 À l’entraînement en France
Call the Wind  115 À l’entraînement en France
Called to the Bar 115 À l’entraînement en France
Inns of Court  115 Étalon
Plumatic  115 À l’entraînement en France
Shaman  115 À l’entraînement en France
Study of Man  115 Étalon
With You 115 Haras
Impulsif  114 À l’entraînement en France
Olmedo  114 Exporté en Australie
Villa Marina  114 Exportée aux États-Unis 
Way to Paris  114 À l’entraînement en France