Le mot de la fin - Mauvaise blague

Le Mot de la Fin / 15.01.2020

Le mot de la fin - Mauvaise blague

Parmi les 143 chevaux engagés dans la Saudi Cup, la course la plus riche du monde avec ses 20 millions de dollars, figure une inconnue : Brigant Daughter (Blu Air Force). Cette pouliche italienne de 4ans n’a couru que deux fois. Pour être tout à fait honnête, on peut dire qu’elle a fait deux fois le tour de la piste durant une course. En juillet, lors de ses débuts sur le sable de Tagliacozzo, elle s’est classée cinquième sur cinq, à 32 longueurs du gagnant. Lors de sa deuxième sortie, dans un petit réclamer à Rome, elle a battu trois adversaires tout en finissant à 43 longueurs de la lauréate. Elle ne galope pas très vite et ne pourrait pas lutter dans la course des pur-sang arabes programmée lors de la réunion de la Saudi Cup. Son entraîneur, Roberto di Giacinto, a expliqué à un confrère italien qu’il n’était pas au courant de cet engagement. Est-ce son propriétaire, Graziano Zamparini, qui a engagé la pauvre Brigant Daughter ? Sa casaque apparaît aussi dans le 1351 Turf Sprint avec Mystic Fire (Intense Focus), qui a gagné trois petits handicaps, et dans le Riyadh Dirt Spring avec la 3ans Wind Dancer (Desert Prince). Non, vraisemblablement, ce n’est pas lui. Il s’agit donc certainement d’une mauvaise blague… qui n’a fait rire personne.